Aménagement des utilitaires : des gains de productivité assurés !

Aménagement des utilitaires : des gains de productivité assurés !

Le marché de l’aménagement intérieur des VU progresse : gains de productivité, de sécurité et d’image. Mais quel matériau employer ?





 

Bois, acier et aluminium sont utilisés par les aménageurs. Quel que soit le matériau employé, l’objectif pour l’artisan est le gain de temps lors des opérations de chargement et de déchargement et de ne pas égarer le petit matériel, visserie notamment.

 

Mais bien peu pensent à la sécurité et sous-estiment le risque représenté par l’outillage embarqué et mal arrimé. L’aménagement des véhicules utilitaires a été longtemps négligé par les entreprises alors qu’il est une véritable annexe de l’atelier de production.

 

Mieux organiser son véhicule

 

Heureusement, avec la baisse des prix, l’aménagement des véhicules utilitaires n’est plus un luxe. C’est au contraire un vecteur d’image positive pour l’entreprise auprès de ses clients.

 

Un utilitaire bien organisé et rangé donne non seulement une bonne image professionnelle mais il permet également de gagner du temps. Environ quinze minutes par jour, grâce à une optimisation du poste de travail et une meilleure ergonomie. De quoi obtenir rapidement un retour sur investissement.

 

Le bois, toujours le moins cher

 

 

Le bois permet d’aménager le fourgon à moindre coût et de concevoir des aménagements utilisant au mieux les formes de l’espace de chargement.

 

Il y a encore quelques années, les aménagements se limitaient à quelques planches fixées sur les parois du véhicule, soit par l’utilisateur lui-même, soit par un menuisier. Devenir aménageur était très facile.

 

A commencer pour les menuisiers qui sont toujours à même de fabriquer des planchers, des parois ou protections latérales et même des casiers standard ou sur mesure pour l’électricien ou le plombier du coin.

 

Les entreprises spécialisées proposent désormais des aménagements répondant au mieux aux attentes des professionnels. Tiroirs, étagères, meubles bas, établis, casiers… L’aménagement en contreplaqué est le plus répandu, mais on emploie aussi de l’agglo, du médium et même du mélaminé.

 

L’aménagement sur mesure, avec des éléments hors dimensions standard, représente encore près de 15 % du marché “bois” et induit un surcoût de 15 à 20 % par rapport à un aménagement standard. Malgré cela, le bois est toujours le préféré car encore le moins cher.




 

Le métal gagne du terrain

 

 

Atout du métal : il supporte de plus fortes charges. Avec ses entrées de gamme, il gagne du terrain, même si aucun aménageur, pour le moment, n’est capable de réaliser des aménagements en métal 100 % sur mesure.

 

De nombreuses entreprises ont choisi le métal pour ses qualités de résistance aux agressions. Aussi bien aux chocs qu’au vieillissement. Il ne faut pas négliger ce matériau, car si l’aménagement ne nécessite pas des dimensions au millimètre près, le mobilier métallique est d’une très grande modularité.

 

Et pèse, à équipement et prestations identiques, la moitié du poids d’un aménagement bois ! Il est certes plus cher que le bois (environ 20 à 25 % de plus), mais il résiste également beaucoup mieux en cas d’accident et offre un aspect plus professionnel.

 

Beaucoup d’aménagements sont testés par leurs fabricants lors de crash-tests. En 2007, un de ceux-ci, réalisé à l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle), organisme indépendant qui participe à l’élaboration et à la vérification des réglementations, a mis en évidence sa supériorité sur le bois : lors d’un choc à 50 km/h, les étagères en bois ont volé en éclats alors que les meubles métalliques ont parfaitement résisté.

 

L’aluminium décolle

 

 

Plus rigide et plus léger, l’aluminium peut séduire les clients. Même s’il est plus coûteux.

 

Le véhicule d’un artisan, surtout dans le bâtiment, est fréquemment en  surcharge. Or l’aluminium est plus rigide et plus léger que l’acier, bien que 15 à 20 % plus cher : un aménagement en aluminium permet un gain de poids de 40 à 45 %, ce qui procure un gain de charge utile non négligeable et permet d’emporter davantage de matériel.

 

Et, contrairement à ce qui apparaît au premier abord, il génère des économies, pas forcément perceptibles immédiatement. Le gain de poids économise du carburant et des pneumatiques et c’est tout bénéfice pour la planète puisque l’aluminium est entièrement recyclable.

 

Sécurité, vous avez dit Sécurité ?

 

 

Pour l’heure, il n’existe aucun cadre légal en termes de sécurité. Un Livre Blanc, paru il y a quelques années, constatait que seule la moitié des véhicules examinés était équipée de dispositifs suffisants pour l’arrimage des charges.

 

Il soulignait également le vide juridique, entourant l’aménagement des VU. Les plus gros aménageurs ont donc pris les devants. Les Allemands Bott et Sortimo, tout comme les Français SD Services et Optima ont fait passer des crash-tests grandeur nature à leurs produits.

 

Trois constatations à la suite de ceux-ci. La première, vue plus haut, confirme la supériorité du métal sur le bois. La seconde montre qu’une cloison de séparation entre l’espace de chargement et le poste de conduite est indispensable.

 

Il faudrait même qu’elle devienne obligatoire car c’est vraiment une protection à la fois simple et efficace. On éviterait, ainsi, de voir un conducteur décapité par des planches lors d’un freinage d’urgence. La troisième est de faire monter l’aménagement intérieur, qu’il soit en contreplaqué ou en métal, par un spécialiste.

 

Ou mieux, par un installateur agréé. Il sera suffisamment exigeant pour vérifier la solidité de son montage et ajoutera, s’il le faut, des points d’arrimage supplémentaires.




 

Subventions pour un utilitaire plus sûr

 

 

Les Carsat (Caisse d’assurance Retraite et de la Santé au Travail) ont mis en place des aides financières simplifiées pour le risque routier : “Coup de pouce pour un utilitaire plus sûr”.

 

Elles proposent jusqu’au 31 mai 2012, 3 000 € réservés aux entreprises de moins de 50 salariés qui financent l’acquisition ou la location longue durée d’un véhicule utilitaire léger neuf comprenant les 6 équipements de sécurité suivants : dispositif d’antiblocage ABS ou équivalent, aide au freinage d’urgence, contrôle électronique de stabilité, airbags passagers, limiteur de vitesse (par exemple bridage moteur) et surtout cloison de séparation pleine sur toute la largeur et la hauteur du véhicule et points d’ancrage, ou cloison pare cabine et points d’arrimage pour les châssis-cabine et plateaux.

 

La subvention peut être augmentée de 1 000 € en cas d’installation d’un indicateur de charge mentionnant le poids total en charge du véhicule. Le chef d’entreprise doit en outre s’engager à suivre une formation “usage professionnel d’un VUL” (ou à la faire suivre par un salarié).

 

Optimiser l’intérieur de son fourgon

 

 

  1. Comment déterminer l’architecture de l’aménagement ?

Avant tout, l’utilisateur doit considérer le fourgon comme un atelier. Il doit déterminer les outils qu’il utilise quotidiennement et ceux qu’il n’utilise qu’occasionnellement, le mode de rangement en fonction du mobilier (placards, étagères, tiroirs…) pour se confectionner un espace le plus fonctionnel possible.

 

  1. Comment répartir la charge ?

Il faut la répartir sur les deux côtés du fourgon. Le chargement sur un seul côté entraîne une moins bonne stabilité en virage, sans parler de l’usure asymétrique des suspensions ou des pneus. Il faut positionner les charges les plus lourdes le plus bas possible, pour abaisser le centre gravité du véhicule et éviter le risque de retournement.

 

  1. Aménagement fixe ou modulaire ?

Certaines sociétés proposent des dessertes amovibles qui peuvent être facilement sorties du fourgon sur un chantier ou pour libérer l’espace de chargement. Une fois dans le fourgon, elles sont solidement arrimées par des fixations spécifiques.

 

Sur internet, des devis pour comparer les prix

 

Companeo est, en France, le leader toute catégorie pour mettre en relation les entreprises avec des prestataires de services ou des fournisseurs de produits. C’est même le leader Européen de la recherche de fournisseurs pour les professionnels.

 

Cette entreprise, créée en 2000, aurait cinq mille fournisseurs agréés, un million d’utilisateurs et trois millions de demandes de devis traitées. Par internet, sans vous déranger, elle vous promet, pour l’aménagement de votre utilitaire ou fourgon, des devis gratuits de plusieurs fournisseurs en 48 h.

 

C’est simple d’emploi et sans engagement. www.companeo.com/amenagement-vehicule-utilitaire-ou-fourgon/category1145

 

Un équipement basique

 

Si vous n’avez pas besoin de rangements sophistiqués, Equiputil propose Carbox, un bac souple amovible moulé dans un plastique mi-souple et renforcé par des nervures. Fabriqué sur mesure (une centaine de modèles différents), il épouse exactement les formes de l’espace de chargement, évitant ainsi toute perte de place.

 

Sans fixation, avec un poids moyen de 5 à 15 kg pour une hauteur d’environ 35 cm, sa mise en place est très facile en quelques secondes par une personne seule.




 

Coordonnées des aménageurs cités

 

  • BOTT : Bott est reconnu comme un des principaux fabricants d’aménagements de véhicules utilitaires. La gamme Bott de solutions de rangements d’outils propose des solutions qui permettent de gagner en productivité et en efficacité. www.bott.fr
  • EQUIP UTIL : depuis 1988, importe et distribue une large gamme d’équipements utiles et simples à installer. Travaille directement avec des fournisseurs européens. Equiputil est une division de Lign’4 SAS. www.equiputil.com
  • OPTIMA SYSTEM : aménagements acier et aluminium. Tous les aménagements intérieurs comme extérieurs, sont fabriqués sous assurance qualité ISO 9001. Tous les meubles sont ainsi rigoureusement contrôlés avant leur sortie d’usine et garantis trois ans dans le cadre d’une utilisation normale. www.optima-system.fr
  • SD SERVICES : leader français de l’aménagement bois (il représente 90 %  de sa production) 20 ans d’expérience,
  • 180 personnes dont des équipes d’installation itinérantes, 1 site de production de 10 000 m², 11 agences régionales qui emploient chacune 7 à 20 personnes et 22 000 transformations par an. www.sdservices.fr
  • SORTIMO : numéro 1 en Europe. Fabricant Allemand qui emploie 600 personnes et aménage 45 000 véhicules par an. www.sortimo.fr
  • A.M.V.I : http://www.amvi.fr
  • AUTO DESIGN utilitaires : www.4x4autodesign.com
  • CASTEX SOTECOM : www.castex-sotecom.fr
  • CEVU : www.amenagement-utilitaire.com
  • EQUIPEMENT DIFFUSION SERVICES  véhicules industriels (EDS vi) : www.eds-76.fr et www.edsvi.fr
  • EQUIPVAN : www.equipvan.fr
  • HABRIAL MANUTENTION / AUTO-EQUIPEMENT : www.habrial.fr
  • JCR Carrosserie (spécialisé dans le BTP)www.jcr-equipements.fr
  • LANERY : www.lanery.com
  • MDP : www.mdp-utilitaire.fr
  • MODULCAR : www.modulcar.fr
  • MODUL-SYSTEM : www.modul-system.com
  • PRODIC : www.prodic.fr
  • PROMODIF-VU : www.promodif-vu.com
  • SEVA EQUIPEMENT : www.sevaequip.com

 

 

Source : batirama.com / Mirco Benassi

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par davb
  • 0
  • 0

je trouve ça bien mais moi qui suis peintre avez vous des aménagements si oui envoyez moi des photos merci

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans