Les salons Batimat, Idéobain et Interclima repoussés en octobre 2022

Les salons Batimat, Idéobain et Interclima repoussés en octobre 2022

Les organisateurs du Mondial du Bâtiment revoient le format et la date de l’évènement repoussé du 3 au 6 octobre 2022 et qui se déroulera à la Porte de Versailles.






Légende : La dernière édition du Mondial du Bâtiment en 2019 s'est déroulée au Parc des Expositions de Villepinte sur 136 000 m2. Quant à la prochaine, elle retrouvera en 2022 les halls moins spacieux du Parc de Paris-Versailles.

 

Les trois salons Batimat, Idéobain et Interclima devaient se dérouler, pour mémoire, en novembre 2021 au Parc des Expositions de Villepinte. Mais la crise économique et sanitaire a rebattu les cartes de tous les organisateurs de salons, dont fait partie Reed Expositions.

 

La pandémie a en effet provoqué l’annulation de tous les salons professionnels prévus en 2020 et leur report en 2021. Citons en France, parmi quelques salons annulés et reportés, Artibat, NordBat, EquipBaie, les salons de la construction bois, sans oublier toutes les manifestations propres aux organisations professionnelles du secteur (dont le salon de l’Union sociale de l’habitat, ...).

 

Avec pour conséquence de ce report, un trop plein d’évènements organisés sur l’année 2021 à venir et un risque de désaffection des exposants du secteur de la construction. Non seulement, ils seront confrontés à une sur-offre de salons sur quelques mois… et à une épidémie qui ne sera peut-être pas encore totalement jugulée.

 

Tous les salons repoussés en 2021 avec la pandémie

 

Les salons qui devaient donc se dérouler en 2021, comme l’édition biennale du Mondial du bâtiment, prévue en année impaire, ont vu arriver cette vague inopinée de manifestations concurrentes, repoussés par la pandémie. Et ils se sont à leur tour interrogés. Devaient-ils maintenir leurs évènements ou les repousser ?

 

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte dans cette réflexion dont un, essentiel : les moyens financiers des exposants, c’est-à-dire les industriels de la construction.

 

On sait que même si le secteur du BTP souffre moins que les autres, il sera néanmoins impacté principalement par les mesures liées au 1er confinement et l’arrêt de l’activité de chantiers pendant plusieurs semaines. Surtout, il a perdu des points de croissance espérés sur une année 2020 qui avait plutôt bien commencé, selon plusieurs industriels interrogés.

 

Quels investissements pour les industries du secteur de la construction en 2021 ?

 

L’avenir étant encore très incertain, les entreprises font donc leurs comptes et se demandent si leurs investissements pourront être maintenus en 2021. Tout est aujourd’hui question de confiance, chez les acheteurs et les consommateurs, et les signes ne sont clairs pour personne aujourd’hui, surtout à l’heure du reconfinement.

 

Le choix de Reed Expositions de reporter l’évènement en 2022 (et donc de changer le rythme biennal, puisqu’il se déroulera désormais en année paire) semble donc avisé. De plus, l’organisateur a pris le temps de réfléchir pendant de longues semaines avec ses partenaires (Afisb et Uniclima), afin de proposer une nouvelle version du salon qu’il a « revisité ».

 

En effet, quitte à reporter un évènement, autant en profiter pour tout remettre à plat afin de satisfaire le plus grand nombre possible d’exposants et de visiteurs.

 

Les organisateurs annoncent ainsi qu’ils exaucent le vœu des professionnels avec un retour du salon sur le site de Paris Expo Porte de Versailles. Le déménagement du Mondial du Bâtiment au parc de Villepinte en 2013 n’avait, en effet, pas toujours fait l’unanimité parmi les professionnels concernés. Certains avaient même rapidement jeté l’éponge, comme la Capeb absente de la manifestation depuis 2 éditions.

 

 

Finis les lieux très vastes et aérés du parc des expositions de Villepinte (et les kilomètres à pied effectués dans la journée par certains visiteurs). En 2022, les industriels retrouveront tous des modules limités et des surfaces réduites pour leurs stands, à la manière d’Artibat…

 

Retour à la porte de Versailles : les vœux des professionnels exaucés

 

« Trop loin, trop peu de transports en commun, trop éloigné du centre de Paris » étaient les critiques les plus entendues pendant les 4 dernières éditions du salon. « Ce retour (à Paris) permet de répondre aux souhaits des professionnels du bâtiment, (…), d’un évènement plus convivial et à proximité du centre de Paris et de son offre de tourisme d’affaires » souligne Reed Expositions.

 

L’organisateur a donc entamé de nouvelles discussions avec le propriétaire de Paris Expo Porte de Versailles afin de définir un nouveau cadre pour l’accueil du Mondial du Bâtiment. Avec une contrainte : le site parisien est plus petit.

 

Les salons Batimat, Idéobain et Interclima occuperont les espaces du Hall 1 au Hall 6 (ce qui exclut le Hall 7, devenu après rénovation, un lieu de congrès et d’exposition) sur une surface de 136 000 m2, c’est-à-dire inférieure à celle disponible au Parc de Paris Nord Villepinte. « Ce qui s’accompagne d’un chantier de transformation de l’offre et de la logistique de l’évènement » annoncent les organisateurs.

 

 

Equip’Baie-Metal’Expo se déroulera du 21 au 24 septembre 2021, en alternance avec les trois salons du Mondial du Bâtiment qui se tiendront dorénavant tous les deux ans au mois d’octobre en année paire.

 

Plus petit, plus sobre, et démarche RSE

 

Avec moins d’espace disponible, les exposants se verront proposer des modules et des tailles de stand limités, pour une durée du salon sur 4 jours (au lieu de 5 auparavant), et donc « une réduction des coûts d’exposition ». Les organisateurs promettent d’autres avantages dont le choix de l’emplacement dès l’inscription et une augmentation significative du retour sur investissements (ROI).

 

Ils indiquent également qu’ils mettront en place un projet logistique d’envergure afin de réduire les temps de montage/démontage et fluidifier les flux autour de la porte de Versailles. Les délais seront en effet courts pour emménager et démonter les stands, car à cette période, d’autres salons sont prévus avant et après le Mondial du Bâtiment.

 

Au final, cette nouvelle configuration dans l’air du temps, permet au salon « de mettre en œuvre une politique et des actions d’envergure pour la réduction de ses impacts : réduction, et revalorisation des déchets, politique d’achats responsables allant jusqu’à l’écoconception et restauration responsable » indique Reed.

 

Les organisateurs annoncent enfin le déploiement d’une nouvelle offre d’outils digitaux permettant d’augmenter les leads et la notoriété des marques des exposants sur une période supérieure… Une offre qui sera détaillée début 2021, en son temps, puisque le Mondial du Bâtiment gagne une année pour peaufiner son offre et convaincre les exposants nationaux et internationaux de revenir à Paris en 2022.

 

             

  

Equip’Baie : une plateforme digitale en amont du salon

 

Les organisateurs du salon créent EquipBaie-MetalExpo Digital, une plateforme d’information et d’échanges lancée dès novembre 2020. Accessible en continu, rythmée par des rendez-vous mensuels, elle a pour objectif de fidéliser et d’amener la communauté des menuisiers et métalliers à se retrouver sur le salon EquipBaie-MetalExpo en septembre 2021.

 

Elle propose aux professionnels, en avant-première et en digital, de découvrir des vidéos de démonstration produits, d’experts, des nouveaux produits et services, et des webinars proposés par les exposants du salon, dont une trentaine sont d’ores et déjà engagés sur ce nouvel outil. Autre initiative digitale, les exposants du salon sont présents dans le nouvel annuaire des fournisseurs du Blog, qui vient compléter le site internet du salon.

 


Source : batirama.com/ Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (375 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Plancher Rayonnant Electrique (PRE)

La fabrication du bâtiment 1