Couvre-feu : les artisans doivent porter leurs masques dans les lieux clos

Couvre-feu : les artisans doivent porter leurs masques dans les lieux clos

Après l'instauration du couvre-feu par le gouvernement, face à l'accélération de la pandémie, le Guide des préconisations de sécurité sanitaire de l’OPPBTP évolue à nouveau.






Photo ©OPPBTP

 

L’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) vient de faire évoluer son Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction*.

 

Il intègre les modifications apportées au Protocole national le 16 octobre dernier par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion afin d’assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie Covid-19.

 

Cette nouvelle version introduit les mesures qui s’appliquent dans les zones où le couvre-feu de 21 heures à 6 heures est entré en vigueur.

 

Port du masque permanent dans les lieux clos

 

L’état d’urgence sanitaire s’applique dans les 54 départements sous couvre-feu fin octobre. Conséquence : dans les milieux clos et partagés, le masque doit être sur la bouche et sur le nez, tout le temps.

 

Qu’entend-on par lieux clos ? Il peut s’agir de locaux occupés (bureaux, habitations…) mais aussi, de lieux clos et couverts, pour les constructions neuves. C’est à dire, à partir du moment où toutes les menuiseries extérieures sont posées, par niveau ou en totalité, précise l'OPPBTP.

 

Sur les chantiers ou dans les ateliers, il peut être possible de déroger à ce port permanent du masque, mais sous conditions. Dans ces lieux, ventilation comme aération doivent être fonctionnelles conformément à la réglementation.

 

Autres conditions pour bénéficier de ces dérogations : le nombre de personnes doit être limité. Elles doivent respecter la plus grande distance possible entre elles, déplacements y compris, et porter une visière. Enfin, la dérogation au port du masque permanent ne signifie pas qu’il est aussi possible de s’affranchir d’une protection respiratoire spécifique à l’activité réalisée.

 

Télétravail à prioriser

 

Dans les zones soumises à couvre-feu, le Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction de l’OPPTBP précise aussi dans quelles conditions appliquer le télétravail.

 

Il invite les employeurs à fixer un nombre minimal de jours par semaine pour les postes qui le permettent et dans le cadre du dialogue social de proximité. Les entreprises sont aussi invitées à instaurer ce télétravail dans les zones non concernées par le couvre-feu.

 

Sans oublier que pour faire circuler leurs collaborateurs entre 21 heure et 6 heures du matin dans les secteurs en alerte maximale, les employeurs doivent leur délivrer une attestation de déplacement Couvre-feu.

 

Enfin, l’OPPBTP rappelle que les personnes vulnérables à risque de forme grave, présentant des pathologies particulièrement lourdes, peuvent bénéficier de l’activité partielle si le médecin traitant l’estime nécessaire. 

 

*La nouvelle version du guide est disponible sur preventionbtp.fr

 

** Ces pathologies ont été listées dans le décret n°2020-521 du 5 mai 2020.

 

             

    

Annexes et documents pratiques aussi à jour

 

En parallèle à la nouvelle version du Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction trois fiches conseils ont également été revues :

 

  • Adaptations et dérogations au port du masque dans les lieux clos ;
  • Contact-tracing : identification et déclaration des cas contacts ;
  • Collaborateurs vulnérables à risque de forme grave.

 

Comme l’ensemble des outils et documents mis à disposition par l’OPPBTP, ces fiches sont rassemblées dans la Boîte à outils Covid-19 disponible sur le site preventionbtp.fr

 


Source : batirama.com / Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (186 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


La fabrication du bâtiment 1