Marché de la fenêtre : l’aluminium tire son épingle du jeu

Marché de la fenêtre : l’aluminium tire son épingle du jeu

Le marché de la fenêtre a connu une moindre croissance en 2019 (+1,7 %) selon une étude commandée par la profession qui dresse quelques perspectives pour l'année 2020.






Réalisée au cours du premier semestre 2020, à la demande du SNFA, de l’UMB-FFB et de l’UFME cette étude, co-financée par le Codifab, porte sur les ventes de fenêtres et de portes-fenêtres en 2019 dans l’Hexagone.

 

Commandée tous les deux ans, cette étude a été confiée pour la première fois au Cabinet P&P, spécialisé dans la collecte de données dans le secteur de la menuiserie extérieure. Elle a été menée auprès de 147 dirigeants de majors industriels du secteur et de 911 dirigeants d’entreprises d’installation de menuiseries, entre mars et juillet 2020.

 

Enfin, elle établit des prévisions pour 2020 (intégrant l’impact de l’épidémie de Covid-19).

 

Une croissance de 1,6 % en 2019

 

L’étude fait état d’une croissance de 1,6% ces deux dernières années avec un marché global de 10 026 000 fenêtres vendues en France métropolitaine en 2019.

 

Différents facteurs expliquent cette moindre croissance dont le secteur de la rénovation qui demeure atone du fait de la diminution des incitations fiscales et de la crise des gilets jaunes. Quant au marché du neuf, il peine à remonter la pente depuis 2018. Enfin, il faut noter que la part des importations a stoppé sa forte progression mais représente malgré tout 11% du volume de fenêtres installées en France en 2019.

 

Près de 8 300 entreprises officient sur le marché de la fabrication de fenêtres en France à mi 2020.  On dénombre plus de 41 000 entreprises de pose et artisans spécialisés dans la mise en oeuvre des menuiseries.

 

Quelles prévisions pour le marché de la menuiserie extérieure en 2020 ?

 

Après un début d’année prometteur, la filière fenêtres et portes voit son activité arrêtée brutalement en raison de la pandémie Covid-19. 79,5% des sociétés de pose et la quasi-totalité des fabricants ont dû fermer leur porte pour une durée indéterminée.

 

Au sortir du confinement et malgré une forte mobilisation des professionnels pour relancer au plus tôt leur activité, la production cumulée de fenêtres à la fin du 1er semestre 2020 s’établissait à -22,9% (vs 2019) en volume, tous chantiers et tous matériaux confondus.

 

L’activité a cependant bien repris au 2e semestre mais la profession demeure dans l’expectative faut d’annonce significative forte notamment dans le logement neuf.

 

En partant du postulat qu’il n’y aurait ni plan de relance ni reconfinement, les prévisions compilées de ventes de fenêtres, tous chantiers et matériaux confondus, étaient initialement de -1,5% maximum en volume selon les 147 dirigeants de majors industriels du secteur et -2% selon les 911 dirigeants de sociétés de pose. L’avis général étant tout de même qu’il y aurait un effet compensatoire prégnant suite au manque à gagner du 1er semestre 2020.

 

L’aluminium gagne des parts de marché avec 1 fenêtre sur 3

 

Malgré la faible progression des ventes de fenêtres en 2019 par rapport à 2017, l’aluminium poursuit son développement et représente 1 fenêtre sur 3, selon le SNFA, syndicat des fabricants et installateurs spécialisés dans les menuiseries extérieures en aluminium.

 

Plusieurs facteurs expliquent la chute du marché global, détaille le SNFA : la principale explication vient du fait que la rénovation dans le logement, qui représente 60,7% de parts de marché, a vu le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) passer de 30% en 2017 à 15% plafonnés à 100€ par équipement en 2019.

 

En revanche, les transactions immobilières de logements anciens enregistrées par les Notaires de France sur l’année 2019 ont cru de +9,4% par rapport à 2017. Ces acquisitions, qui ont connu un niveau de volume record sont régulièrement suivies de travaux de rénovation et donc, ont soutenu le marché de la fenêtre. Quant au marché du neuf, il ne s’est pas remis de sa forte chute de 2018 et a connu en 2019 une baisse de -7,3% par rapport à 2017.

 

Une progression de 7,1 % de la fenêtre aluminium en 2019

 

Bien que le marché évolue timidement, la fenêtre aluminium progresse de 7,1% en 2019 par rapport à 2017 et capte un tiers des parts de marché en volume. Par ailleurs, avec une croissance en valeur de +12,8% entre 2017 et 2019, l’aluminium porte le marché de la fenêtre en valeur qu’il domine désormais avec 43,9% des parts de marchés.

 

Sans oublier que cette croissance est aussi portée par sa force de production qui recense en France métropolitaine 2 651 fabricants de fenêtres en aluminium sur son territoire.

 

Côté importation, seuls 7,1% des 1 101 000 châssis importés en 2019 sont en aluminium, même s’ils ont représenté la plus forte progression avec +33% par rapport à 2017, conclut le syndicat

 

*SNFA, UMB-FFB, UFME,


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (97 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Écrans souples de sous-toiture

La pathologie des façades