Les derniers équipements à adopter pour vos Véhicules utilitaires

Les derniers équipements à adopter pour vos Véhicules utilitaires

Le niveau d’équipement sur les VUL les plus récents a beaucoup progressé. La technologie embarquée se rapproche de celle d’un VP. Au moment de faire son choix, quels systèmes retenir ? 






Au volant d’un nouvel utilitaire on peut désormais se croire assis dans l’habitacle d’une berline moderne. Les progrès, tant en termes de confort que de comportement routier, rapprochent les VUL des VP. Voici une petite liste des équipements récents vraiment dignes d’intérêt

 

  • La boîte automatique : elle se retrouve désormais intégrée à la plupart des gammes de nouveaux fourgons. On la croise sur le Fiat Ducato ou l’Iveco Daily, les VW Crafter et Transporter, les Renault Trafic et Master ou encore le Mercedes Vito et le Ford Transit.

 

Chez PSA tous les utilitaires moyens et les fourgonnettes peuvent la recevoir tout autant que les utilitaires affiliés, Opel Vivaro, Combo ou Toyota Proace.

 

Avec ces transmissions qui suppriment la pédale d’embrayage, mener son VUL devient un jeu d’enfant. Ces boîtes poussent le conducteur à adopter une conduite apaisée, plus fluide, surtout en ville.

 

Résultat, l’artisan est moins fatigué par ses déplacements et le véhicule et sa mécanique sont moins sollicités. La consommation diminue et les frais d’entretien aussi. Seul bémol, une boîte auto engendre un surcoût à l’achat compris entre 1 500 et 3 000 euros.

 

Un précieux indicateur de surcharge

 

  • Le Stop & Start : il coupe le moteur au feu rouge ou lorsque le véhicule est bloqué dans un embouteillage, est encore peu répandu. Il apporte quiétude et silence dans ces moments-là. Le système permet de réduire la consommation urbaine d’environ 20 %. Il allège la facture carburant en même temps qu’il réduit la pollution.

 

  • L’indicateur de surcharge (photo d'ouverture du dossier) permet de rouler en règle. Les VUL de PSA notamment proposent ce type d’équipement. Le système se compose de deux diodes installées sur le tableau de bord qui avertissent le professionnel quand son chargement dépasse la charge utile autorisée.

 

Simplissime ! Cela évite d’éventuelles contraventions. Cela évite aussi qu’en cas d’accidents, l’assureur refuse de couvrir la camionnette en surcharge.

 

Affichage tête dhaute et caméra de rétro-vision

 

  • L’affichage tête haute était jusque-là réservée aux berlines et SUV premium, débarque sur les nouveaux VUL. Avec lui, les indications essentielles comme la vitesse notamment, sont inscrites directement sur le pare-brise. Plus besoin de quitter la route des yeux.

 

  • La caméra de rétro-vision donne l’impression d’avoir des yeux dans le dos. Sur les derniers VUL de PSA, cette caméra optionnelle s’installe à l’emplacement du rétroviseur central. Grace à elle, on peut vérifier à tout moment, ce qui se passe à l’arrière du véhicule. Bien pratique, sur des véhicules utilitaires dont la visibilité arrière n’est pas l’atout principal.

 

  • La porte latérale coulissante automatique est un peu l’équivalent contemporain du “sésame ouvre-toi” d’Ali Baba. Elle s’ouvre toute seule, juste en passant son pied sous le pare-choc arrière. Des capteurs permettent ce petit miracle. Bien pratique lorsque l’on arrive les bras chargés.

 

  • Le frein de parking électrique permet de libérer de l’espace au sol. En cas de banquette à trois places de front, le passager du milieu, voit le sort de ses jambes nettement amélioré.

 

  • Le contrôle de pression des pneus qui réduit le risque d’éclatement, en cas de sous-gonflage ou de crevaison lente, notamment.

 

 

La rétrovision est bien pratique, sur des véhicules utilitaires dont la visibilité arrière n’est pas l’atout principal.

 

GPS et surveillance de l'angle mort

 

En plus de ces équipements encore peu répandus, l’artisan peut aussi opter pour d’autres systèmes plus habituels.

 

  • Le GPS s’avère rigoureusement indispensable. Associé à une cartographie 3D et accompagné d’un écran tactile, cet équipement évite de se perdre et de ce fait, permet de gagner du temps. Il autorise une conduite plus sereine. Il s’avère plus pratique que la fonction GPS du téléphone qui décharge le mobile très rapidement.

 

Enfin la surveillance de l’angle mort est aussi intéressante sur les fourgons qui ne sont pas des modèles de visibilité latérale.

 

La plupart de ces équipements sont encore aujourd’hui optionnels. En équiper son utilitaire, coûte cher. Il est à parier qu’à l’avenir, ils seront intégrés à la dotation de base des VUL, comme ils le sont déjà sur la plupart des VP.

 


Source : batirama.com / Nicolas Dembreville

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (195 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


La fabrication du bâtiment 1

Plancher Rayonnant Electrique (PRE)