Des vêtements de travail pour l’automne et l’hiver

Des vêtements de travail pour l’automne et l’hiver

Les salariés des entreprises artisanales et des services publics, qui travaillent à l’extérieur en automne ou en hiver, ont besoin de vêtements de travail adaptés aux conditions climatiques désagréables.



Une mission professionnelle sous la pluie ou dans un hall balayé par les courants d’air peut rapidement faire tomber malade. Afin d’éviter ce risque, les employeurs doivent mettre à disposition de leurs employés des vêtements de travail qui protègent du froid.

 

Philipp Mell, directeur de MEWA France, conseille d’opter pour des couches superposées. « Les vêtements de travail sont conçus comme les couches d’un oignon. Chacune remplit sa fonction. Les sous-vêtements respirants et régulant l’humidité sont complétés par des vêtements qui gardent la chaleur et enfin par une protection extérieure contre le vent et l’humidité. Ce système permet de combiner différents vêtements en toute souplesse : lors des transitions entre la baraque de chantier et le chantier ou en cas de fortes transpirations. »

 

La liberté de mouvement doit être garantie

 

Même avec des vêtements de travail qui protègent, la liberté de mouvement doit absolument être conservée. Cette dernière est garantie par une coupe parfaitement ajustée, ainsi que par des matériaux légers et respirants. Le responsable de l’entreprise peut même inclure ses collaborateurs dans le choix des vêtements pour l’hiver. « Celui qui tient compte des différents souhaits, marque des points auprès son équipe. Chaque personne a une sensibilité différente face au froid. Si l’équipement comporte une veste polaire ou softshell, une veste et un blouson d’hiver solide, chacun peut choisir ce dont il a besoin ».

 

 

La réflexion est très tendance

 

Les tissus fluorescents, les bandes réfléchissantes ou les éléments réfléchissants s’imposent de plus en plus sur les vêtements de travail. Ils ont depuis toujours été indispensables pour les pantalons et les vestes, et surtout dans les métiers dont la sécurité exige des vêtements haute visibilité. Une légère bande réfléchissante au bon endroit peut en outre conférer un côté esthétique. Les tissus fluorescents et les bandes réfléchissantes peuvent perdre leur efficacité, il est donc important de les contrôler régulièrement. « Le nettoyage des vêtements haute visibilité devrait toujours être confié à un professionnel. Tous les défauts sont ainsi repérés et réparés et la fonction de protection est également garantie », explique Philipp Mell.

 

Une assistance professionnelle

 

Pour faire gagner du temps aux responsables et aux acheteurs, Philipp Mell conseille de louer les vêtements de travail dont ils ont besoin. Le prestataire de services textiles offre non seulement une assistance dans le choix des vêtements, mais prend également en charge leur nettoyage, leur entretien, leur réparation et le service de récupération et de livraison. « Nous équipons tous les collaborateurs de nos clients avec au moins trois tenues : une qui sera portée, une à laver et un change. Notre service aide enfin les employeurs à respecter les normes et les standards d’hygiène. Et c’est un grand soulagement pour les entreprises de pouvoir répondre aux exigences de façon flexible. »


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

6 PRODUIT(S) POUR MEWA




Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1200 votants)
Oui
Non
 

Boutique


Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1