Vinci: des revenus et des bénéfices semestriels en nette hausse

Vinci: des revenus et des bénéfices semestriels en nette hausse

Vinci a annoncé une hausse supérieure aux attentes de ses revenus et de son bénéfice net semestriels, portés par l'acquisition de multiples aéroports et par une activité solide sur tous ses créneaux.



Entre janvier et juin, le groupe a signé un chiffre d'affaires de 21,73 milliards d'euros, en hausse de 10% par rapport au premier semestre 2018, et un bénéfice net de 1,36 milliard, en hausse de 4,5%. Les analystes compilés par Bloomberg les attendaient respectivement à 21,13 et 1,30 milliards.

 

En conséquence, Vinci confirme son objectif de faire progresser son chiffre d'affaires et son bénéfice net sur l'ensemble de l'année, sans donner de prévision chiffrée. Au coeur de la stratégie du groupe, son expansion dans les aéroports fait gonfler le chiffre d'affaires de sa filiale dédiée: il bondit de près de moitié à plus d'un milliard d'euros.

 

L'acquisition récente la plus emblématique reste celle finalisée en mai pour plus de trois milliards d'euros de l'aéroport londonien de Gatwick, mais ce n'est pas la seule: le groupe bénéficie aussi de l'intégration de l'aéroport de Belgrade et d'un portefeuille comprenant des sites, entre autres, américains.

 

De nombreuses acquisitions pour Vinci

 

Les acquisitions expliquent aussi en partie le bond des revenus dans les activités de chantier (+9,9%), qui dominent de loin le chiffre d'affaires. L'achat de l'américain Lane Construction a, par exemple, gonflé leur niveau. Pour autant, sans tenir compte de toutes ces acquisitions, Vinci témoigne d'une activité solide sur tous ses créneaux: à périmètre constant, le groupe signe des hausses dans toutes ses branches de chantiers et de concessions, y compris sur le seul second trimestre.

 

En plus d'une bonne performance sur les autoroutes, désormais sorties d'une période complexe mais moins négative que prévue avec le mouvement des "gilets jaunes", il peut compter sur de bonnes perspectives sur ses chantiers.

 

Le carnet de commandes, indicateur avancé de l'activité, y représentait fin juin plus de 36 milliards d'euros de chiffre d'affaires, son record et une hausse de 11% par rapport à un an plus tôt. Les seules nouvelles commandes ont aussi nettement progressé au premier semestre.

 

Photo ©F. Leroy



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2034 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique