Ne laissez pas vos gouttières devenir un nid à moustiques !

Ne laissez pas vos gouttières devenir un nid à moustiques !

Qui dit retour des beaux jours dit retour du moustique tigre. L'insecte étend son territoire en France et inquiète les ARS - Agences Régionales de Santé - car il est le vecteur de nombreuses maladies virales graves. La présence du moustique tigre est désormais avérée dans plus de 51 départements français en métropole.



Le danger

 

Aujourd’hui, le moustique tigre est présent dans 51 départements ce qui représente 9 départements de plus que l’année dernière et le double par rapport à il y a deux ans.

 

 

Les ARS sonnent l'alerte pour éviter une propagation et un développement de virus tels que le Chikungunya, la Dengue ou le virus Zika.

 

Lutter contre la prolifération du moustique-tigre est une des missions de santé publique. Les autorités sanitaires demandent à chaque citoyen d’adopter des gestes simples pour lutter contre la prolifération du moustique tigre en ce début de saison estivale : Supprimer les sources d’eau stagnante !

 

Les bons gestes 

 

Eliminer les potentielles sources d’eau stagnante (encombrants, pneus, usagés, déchets verts etc.)

Couvrir sa piscine dès que possible et évacuer ou traiter l’eau qui stagne sur la bâche

Recouvrir les réservoirs d’eau (récupérateurs, boîtes à eau etc.) à proximité du logement

Changer l’eau des plantes environs 1 fois par semaine ou enlever les soucoupes sous les pots de fleurs

Vérifier que ses gouttières et descentes ne sont pas obstruées par des débris et que l’eau pluviale s’écoule facilement

 

 

Pour agir : la solution

 

Araltec, le spécialiste de l’évacuation des eaux pluviales propose une solution efficace et durable pour que vos gouttières ne deviennent pas de véritables nids à moustique : le pare-feuilles multifonction !

Découvrez ses nombreux avantages

 

 

Le protège gouttière Araltec est efficace, durable, économique et écologique :

 

Anti-moustiques

Il empêche les moustiques d’accéder à la gouttière car ces derniers ne peuvent passer au travers des perforations brevetées du protège-gouttière.

 

Anti-feuilles

Sa surface plane, invisible du sol, empêche les feuilles, débris, aiguilles de pins … d’obstruer vos gouttières. Un vent de 10 km/h suffit pour balayer les feuilles.

 

Préfiltre l’eau pluviale

Les perforations assurent un parfait drainage et préfiltre l’eau de pluie pour ceux qui la récupère

 

Sans entretien

Il vous dispense de nettoyage annuel, dangereux et coûteux.

 

Anti nid d’oiseau

La grille empêche les oiseaux d’accéder au creux de la gouttière pour y faire leurs nids

 

Résistant au poids de la neige et contre la grêle

Empêche la neige de remplir et boucher la gouttière.

 

ARALTEC c’est une gamme de produits variés pour toits plats et inclinés : gouttières corniches, demi-rondes, rectangles, descentes, couvertine, boîte à eau, lambris, habillage et pliage, protège-gouttière, divers accessoires … le tout en aluminium laqué de première fusion !

 


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par JL Mazert
  • 0
  • 0

Je me demande comment la dimension des trous (diamètre ? mm) peut empêcher les moustiques de pénétrer dans le chéneau : quelle expérience concluante avez-vous (tests positifs) ? D'autre part , si les trous sont petits que se passe-t-il en cas de gros orages : débordements ? Merci Très circonspect pour conclure

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

15 PRODUIT(S) POUR Araltec








ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer