Fluides frigorigènes: un plan de formation pour les TPE

Fluides frigorigènes: un plan de formation pour les TPE

Trois semaines avant l’entrée en vigueur définitive de l’attestation de manipulation des fluides frigorigènes, le gouvernement lance un plan pour aider les petites entreprises à former leurs salariés.




 

A compter du 5 juillet 2011, tout personnel manipulant des fluides frigorigènes devra être titulaire d’une certification de personne, appelée "attestation d’aptitude". Soit deux ans après le lancement de cette nouvelle réglementation.

 

Les fluides frigorigènes, que l’on trouve principalement dans les climatisations, les chambres froides ou encore les pompes à chaleurs sont, dans la plupart des cas, de puissants gaz à effet de serre.

 

Certains d’entre eux sont également des substances responsables du trou de la couche d’ozone. L’émission dans l’atmosphère de la quantité de CFC que contient un vieux réfrigérateur a le même impact sur le réchauffement climatique qu’un parcours de 72 000 km en voiture.

 

Il convient donc de manipuler ces fluides de manière responsable, ce qui ne peut être fait que par un professionnel certifié. Pour cela, des accords ont été pris au niveau international afin d’encadrer et de sécuriser l’usage de ces fluides : le protocole de Montréal et le protocole de Kyoto.

 

La mise en oeuvre de ces accords au niveau européen et au niveau national s’appuie sur un encadrement strict des entreprises manipulant les fluides frigorigènes. Depuis juillet 2009, ces dernières doivent bénéficier d’une certification d’entreprise, appelée "attestation de capacité", pour pouvoir acheter des fluides frigorigènes et les manipuler et doivent utiliser les outils spécifiques garantissant une parfaite récupération sans fuite.

 

Aussi, parce que l’obtention de cette "attestation d’aptitude" peut être un point critique pour certaines petites structures (moins de 10 salariés), le ministère du développement durable a décidé de mettre en oeuvre un plan d’accompagnement. Il a été défini en concertation avec l’ensemble des acteurs professionnels.

 

Ce plan comprend des actions d’information, mais aussi des programmes de formation en partie financés par l'État et pilotés par l’Association Française du Froid (AFF). Ces programmes sont définis en collaboration étroite avec les organisations professionnelles afin de cibler au mieux les besoins des entreprises et de leur faciliter le passage du cap du 5 juillet 2011.

 

Plus de 4 500 personnels seront ainsi formés sur l’ensemble du territoire national.

 

Rappelons que certains fabricants de pompes à chaleur dotés de centres de formations agréés dispensent aussi des sessions visant à obtenir cette attestation d’aptitude (lire ici et ici)

 

Source : batirama.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (192 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
DarkFighterX