L'Assemblée nationale consulte les citoyens sur la transition énergétique

L'Assemblée nationale consulte les citoyens sur la transition énergétique

Solaire, biomasse, éolien, fiscalité écologique: une consultation sur les freins à la transition énergétique, portant sur les pratiques de consommation et de production, est ouverte sur le site de l'Assemblée nationale.



Après le succès remporté par la consultation sur le changement d'heure, ses initiateurs, membres de la mission d'information sur les freins à la transition énergétique, espèrent obtenir visibilité et participation importante."Notre mission fait notamment sens dans le contexte de la crise des +gilets jaunes+", a estimé le président de la mission, Julien Dive (LR).

 

Le mouvement a débuté en octobre dernier sur la question de la fiscalité écologique, avec la hausse programmée du prix des carburants. Et, si la hausse de la taxe carbone a été mise de côté, elle fait toujours débat, plusieurs responsables politiques dont le ministre de l'Écologie François de Rugy, s'étant prononcés pour son retour.

 

La mission d'information sur les freins à la transition énergétique a été initiée en juillet 2018 face aux difficultés rencontrées dans la société autour de ce thème. Elle a déjà procédé à une vingtaine d'auditions de professionnels des filières énergétiques, responsables associatifs et représentants des pouvoirs publics, et souhaite aujourd'hui élargir le débat avant de rendre ses conclusions fin juin-début juillet.

 

Objectif décarbonation

 

"Notre mission couvre tous les aspects de la question à l'exception du nucléaire. Notre objectif est la décarbonation" (réduction des énergies émettrices de gaz à effet de serre: charbon, pétrole, gaz naturel), a précisé son rapporteur Bruno Duvergé (MoDem). "Nous avons décidé d'innover en créant cette consultation publique en ligne pour mobiliser les initiatives citoyennes, les expertises des professionnels", précise Julien Dive.

 

Durant six semaines (jusqu'au 17 avril), les citoyens sont invités à s'exprimer sur sept thèmes: les freins à la mobilité durable, aux économies d'énergie, au développement des énergies renouvelables, au changement des pratiques, les mesures économiques et fiscales favorables, le rôle des filières énergétiques et industrielles et enfin, les méthodes d'organisation.

 

Les internautes pourront réagir aux interventions, faire des propositions et voter pour celles qu'ils jugeront les plus pertinentes.Parmi les premiers freins identifiés par la commission, figurent le manque de vision à long terme sur le mix énergétique pour la production et la consommation, ou l'absence de structuration de certaines filières, comme celle du photovoltaïque.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation