Le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

Le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

Le patrimoine net des ménages en France a augmenté de 3,8% en 2017, après 3% en 2016, une hausse imputable aux deux tiers aux prix de l'immobilier, selon une étude.





Fin 2017, ce patrimoine net s'élevait à 11.494 milliards d'euros, soit 8,5 fois le revenu disponible net des ménages cette année-là. Le patrimoine immobilier des ménages a augmenté de 3,3% en 2017, tandis que leur détention d'actions et de parts de fonds d'investissement a accéléré (+8,1%), reflétant la hausse des cours boursiers (+10,8% pour le SBF120).

 

L'ensemble des actifs financiers des ménages a progressé de 4,4%, mais les placements en assurance-vie n'ont enregistré qu'une petite hausse de 1,4%. "Au sein des actifs financiers, les ménages continuent de privilégier les placements bancaires" et "préfèrent les placements en livrets aux placements à risque", relèvent Valentin Guilloton de l'Institut national des statistiques (Insee) et Soizic Weber de la Banque de France.

 

A retrancher du patrimoine net, les encours de crédits ont connu eux aussi une augmentation rapide (+5,4%) dans un contexte de taux d'intérêt très bas. Le patrimoine économique national, qui inclut des actifs de sociétés non financières et financières ainsi que des administrations publiques, a progressé pour sa part de 3,7% pour atteindre 14.762 milliards d'euros fin 2017.

 

Prise en compte de la valeur des terrains et constructions

 

La valeur des fonds propres des sociétés non financières a crû de 10,2%, grâce à l'augmentation du prix des actions, tandis que "les fonds propres des sociétés financières progressent aussi, mais moins fortement que ceux des sociétés non financières".

 

Le patrimoine non financier des sociétés non financières a augmenté, lui, de 4,7%, tiré par l'investissement dans les logiciels et les bases de données, les machines et équipements, ainsi que par la valeur des terrains et constructions.

 

Enfin, le patrimoine des administrations publiques s'est redressé rapidement en 2017, après six années de baisse, grâce à une plus forte valorisation des entreprises publiques. Il s'établissait à 190 milliards d'euros en 2017, contre 124 milliards d'euros en 2016.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (900 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique