NF DTU 25.31 – Ouvrages en carreaux de plâtre

NF DTU 25.31 – Ouvrages en carreaux de plâtre

Les  carreaux de plâtre doivent être stockés à l’abri des intempéries, des chocs et des salissures.






Domaine d’application

 

Le NF DTU 25.31 « Ouvrages en carreaux de plâtre » donne les spécifications de mise en œuvre d’ouvrages verticaux réalisés à l’aide de carreaux de plâtre.

 

Ce document vise :

  • les cloisons de distribution ;
  • les contre-cloisons ;
  • les parois de gaines techniques ;
  • les conduits de ventilation / désenfumage ;
  • les habillages verticaux d’éléments de structure ;
  • les petits ouvrages tels que :
    • tabliers de baignoire ;
    • jambages de paillasse ;
    • etc.

 

réalisés dans des locaux :

  • secs ou faiblement humides ;
  • moyennement humides ;
  • humides à usage privatif (sous réserve que les carreaux de plâtre soient hydrofugés de type H2).

 

Le NF DTU 25.31 s’applique :

  • aux bâtiments d’habitation ;
  • aux ERP (hôtels, écoles, hôpitaux, commerces, etc..) ;
  • aux bâtiments de bureaux ;
  • aux bâtiments industriels ou de stockage ;
  • aux parcs de stationnement ;

 

situés dans toutes les zones climatiques ou naturelles françaises.

 

La version en vigueur de ce NF DTU, à la publication de cette fiche, est celle d’avril 2017.

 

Matériaux visés

 

Les exigences que doivent respecter l’ensemble des composants nécessaires à la mise en œuvre des ouvrages en carreaux de plâtre (carreaux de plâtre, colles, produits de calfeutrement, couvre-joints, bandes de désolidarisation, isolants, etc.) sont données dans la partie 1-2 du NF DTU 25.31.

 

Mise en œuvre : l’essentiel

 

Conception

 

Cette étape permet de s’assurer de la stabilité, de la résistance aux chocs et au vent des cloisons, contre-cloisons et parois de gaines techniques. Selon la caractéristique recherchée, le dimensionnement sera fonction notamment :

  • de la nature des éléments constitutifs de l’ouvrage en carreaux de plâtre ;
  • de l’épaisseur des cloisons ou contre-cloisons ;
  • du type de local considéré ;
  • de l’emplacement des cloisons vis-à-vis du gros-œuvre ;
  • etc.

 

Prescriptions générales

 

La mise en œuvre des ouvrages en carreaux de plâtre ne peut se faire :

  • que dans des lieux accessibles, hors d’eau, hors d’air et secs ;
  • qu’après reconnaissance et réception des supports ;
  • que si la température ambiante est supérieure à +5°C.

 

Avant le montage et l’implantation de la cloison en carreaux de plâtre :

  • les raccords avec le gros-œuvre doivent être préparés (mise en place de bandes résilientes, des bandes de désolidarisation, des piquages au droit des raccords, etc.) ;
  • les raidisseurs de renfort doivent avoir été convenablement choisis et implantés.

 

Durant les travaux, les carreaux de plâtre, ou les ouvrages en carreaux de plâtre eux-mêmes, doivent être à l’abri des intempéries, en particulier du risque d’humidification par apport d’eau accidentel, des chocs ou des salissures. Celles qui sont fissurées ou cassées ne doivent pas être mises en œuvre.

 

Mise en œuvre

 

Les ouvrages en carreaux de plâtre peuvent être liaisonnés à divers autres ouvrages ou parties de bâtiment :

  • liaison avec le sol : la première assise doit être directement posée sur le sol, jointe à l’aide d’un liant-colle ;
  • pose en partie courante : les joints d’une assise sur l’autre doivent être décalés d’au moins trois épaisseurs de la cloison, exception faite du premier rang. En cas de nécessité, les carreaux sont découpés à la scie ou au tranchoir. Les jonctions entre parois peuvent se faire par harpage (en L ou T), par pénétration non traversante ou pas simple collage ou bourrage ;
  • liaison avec les murs : le mode de liaison avec les murs dépendra de l’espace laissé entre le mur et le dernier carreau. S’il est inférieur à 1 cm, la liaison se fera par collage. Au-delà, un bourrage au mélange plâtre / liant-colle ou une colle de blocage devra être utilisé ;
  • liaison avec les plafonds : l’espace entre la cloison et le plafond doit se situer aux alentours de 2 cm. Cet espace sera comblé à l’aide d’une bande de matériau résilient ou une mousse polyuréthane expansée.

 

Les joints de dilatation ou de retrait du gros-œuvre doivent être prolongés dans les ouvrages en carreaux de plâtre et réalisés en mousse polyuréthane ou laine minérale avec couvre-joint.

 

Tolérances

 

Les tolérances que doivent respecter les ouvrages en carreaux de plâtre sont les suivantes :

 

Caractéristiques

Tolérance à respecter

Aspect de surface

Doit permettre l’application de revêtements de finition sans travaux préparatoires

Pas de pulvérulence superficielle, pas de trous, pas de traces d’outils

Planéité locale

(sous le réglet de 20 cm)

Ecart ≤ 1 mm

Planéité générale

(sous la règle de 2 m)

Ecart ≤ 5 mm

Faux aplomb

(sur une hauteur d’étage courante)

Ecart ≤ 5 mm

 

 

 

N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du NF DTU 25.31. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’AFNOR ou du CSTB.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (97 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Techniques et pratique du plâtre