VIPA 2018 : le point sur les isolants sous vide à Vienne

VIPA 2018 : le point sur les isolants sous vide à Vienne

Le Bureau d’Etudes Pouget Consultants présentera son expérience déjà longue de conception et de suivi de chantier d’isolants sous vide.






A Vienne le 27 septembre prochain, la conférence VIPA 2018 a pour but de faire le point sur le développement des isolants sous vide. La conférence est organisée par VIPA Global Association.

 

On trouve parmi les membres de cette association mondiale, fondée en 2014, à la fois des fabricants d’isolants sous vide, des utilisateurs potentiels et des institutions académique, dont Knauf Insulation, Kingspan, Camvac, Evonik, Rockwool, Porextherm, Microtherm, FIW München (laboratoire d’essais), Yaku Isotherm, VPanel Creek, Texor, AIMT, SAFE, Hanita Coatings, … Isover et Siniat ne semblent pas faire partie de VIPA, pourtant, ils commercialisent déjà des solutions VIP en France.

 

 

Un panneau VIP est constitué d’un matériau rigide, extrêmement poreux, encapsulé sous vide dans une enveloppe scellée et étanche à l’air. L’association de l’extrême porosité du matériau – en général de la silice pyrogénée ou sublimée - et du vide, produit une résistance thermique très élevée. Les premiers VIP datent de 1930 : un matériau poreux était encapsulé dans du caoutchouc. ©PP

 

Le VIP, c’est ultra-fin

 

La caractéristique commune de tous les panneaux VIP (Vacuum-Insulation Panel) ou PIV (Panneau Isolant sous Vide) est leur λ extrêmement faible. Parmi les produits déjà commercialisés en France, Vacupor-VIP de Porextherm Dämmstoffe Gmbh affiche, par exemple, un λ compris entre 0,0066 et 0,0044 W/(m².K).

 

Cela se traduit, à résistance thermique égale, par une épaisseur de 18 mm pour un VIP, contre 145 mm pour du Polyuréthane (PUR), 160 mm pour du Polystyrène expansé (PSE), 170 mm pour de la laine de verre et 180 mm pour de la laine de roche.

 

Le revers de la médaille est que le VIP ne doit pas être percé et ne peut pas être recoupé sur le chantier. Ce qui implique un calepinage astucieux de la paroi à isoler, avant toute commande de VIP.

 

Tous les fabricants proposent un nombre limité de panneaux de dimensions différentes pour optimiser le calepinage. Peu d’entre eux proposent des panneaux sur mesure pour terminer le calepinage. Les panneaux sur mesure sont nettement plus coûteux et requièrent un délai de livraison de plus d’un mois. La solution classique consiste à remplir les petits espaces à l’aide de panneaux en PUR.

 

 

 

Florent Loussarn de Pouget Consultants estime qu’environ 2,4 millions de logements, sur les 32 millions de logements existants en France peuvent faire l’objet d’une Isolation Thermique par l’Intérieur en Site Occupé (ITISO) et que l’emploi du VIP est souvent la meilleure solution, dès que le prix au m² du logement dépasse 4500 €. ©Pouget Consultants

 

Toutes sortes d’emplois pour le VIP

 

L’atout essentiel du VIP consiste, à isolation égale, à consommer très peu de volume et de surface au sol. Ceci le rend particulièrement intéressant pour l’isolation thermique par l’intérieur des logement existants. C'est d'ailleurs le créneau visé par Isover Saint-Gobain avec sa solution Isovip Optima.

 

Pourtant, dans les autres pays européens, le VIP est employé dans toutes sortes de configurations, Documents Techniques d’Application Européens (DTA) à l’appui : isolation périphérique des parois enterrées, isolation des parois de séparation entre locaux chauffés et locaux non-chauffés, isolation entre montants d’une ossature bois, isolation des caissons de stores extérieurs, de caissons de volets roulants, de linteaux, isolation intérieure sous plafond, sous toiture par collage entre tasseaux, entre chevrons, isolation intérieure sur chape, y compris chape liquide, isolation extérieure des terrasses, toiture-terrasses, balcons, isolation extérieure des façades, …

 

 

 

Pouget Consultants a conçu et suivi en exécution des installations de VIP en isolation intérieure de façades verticales, en isolation de sous-face de plafonds et d’isolation de chape au sol, y compris de chapes liquides. ©Pouget Consultants

 

 

Pouget Consultants, plus de 10 ans d’isolation sous vide

 

Parmi les intervenants à la conférence VIPA 2018, Florent Loussarn, membre du pôle rénovation chez Pouget Consultants, présentera en fin de matinée l’expérience VIP de ce BE en matière de rénovation en site occupé. La rénovation en site occupé constitue en effet l’un des grands enjeux méthodologiques qui doivent être traités pour que l’activité rénovation puisse enfin prendre son essor.

 

Les premières solutions VIP sont commercialisées en Europe depuis 1999. Pouget Consultants a réalisé son premier chantier en VIP par l’intérieur en 2007 à Paris. Depuis le BE a étudié et suivi plus d’une dizaine de chantiers, dont la rénovation de leurs propres bureaux à Nantes.

 

Il existe deux offres françaises de VIP : Isovip d’Isover Saint-Gobain et Slimvac de Siniat. Plusieurs marques européennes sont présentes sur le marché français. IsolProducts distribue notamment les panneaux VIP de Porextherm et les matelas d’isolation flexibles Spaceloft d’Aspen Aerogels en 5 et 10 mm d’épaisseur. Ces derniers utilisent des aérogels de silice et offrent un λ = 0,015 W/m.K

 

Vipiti : le VIP en Isolation Thermique par l’Intérieur

 

En rénovation, l’isolation par l’extérieur constitue le meilleur choix technique, le plus efficace et le plus durable si elle est mise en œuvre correctement. Mais voilà, la mise en œuvre de l’ITE n’est pas toujours possible, si les façades possèdent de nombreuses modénatures et sculptures comme dans le cas des immeubles haussmanniens.

 

L’ITE n’est pas non toujours réglementairement possible : l’épaississement des façades sur la rue n’est pas prévu par les règles d’urbanisme, l’allure des façades doit être préservée, etc. Enfin, si l’ITE est techniquement possible et autorisée par les règles d’urbanisme locales, elle doit être réalisée pour l’ensemble d’une façade.

 

On ne peut mettre en œuvre d’ITE pour un seul logement dans un bâtiment. Reste l’ITI, l’isolation par l’intérieur, toujours autorisée, toujours efficace, mais forte consommatrice d’espace au sol et entraînant une réduction parfois inacceptable de la surface des pièces donnant sur l’extérieur. Sauf, naturellement, s’il est fait appel au VIP qui se contente d’une emprise au sol de 5 cm d’épaisseur, contre-cloison comprise.

 

Le VIP résout l’équation de la rénovation

 

Selon Pouget Consultants, le Vipiti – VIP en Isolation Thermique par l’Intérieur - résout élégamment l’équation de la rénovation. Premièrement, dans une pièce, les travaux sont exécutés en moins d’une journée, comme pour un changement de fenêtres.

 

C’est une ITI : pas d’autorisation à solliciter, possibilité de travailler logement par logement en copropriété. L’aspect de la façade est conservé. L’emprise au sol est limitée à 5 cm d’épaisseur, soit un demi-mètre carré pour 10 m de linéaire de façade. L’efficacité thermique de la solution divise les déperditions par 5.

 

Enfin, le BE Pouget Consultant, Benjamin Gauthier, architecte, et l’entreprise Eliez, RGE et spécialisée dans le second œuvre et la finition, ont développé des solutions exclusivement sèches - pas d’odeur, aucun délai de séchage – et les ont baptisées ITISO pour Isolation Thermique par l’Intérieur en Site Occupé. Ils font de l’ITISO en Vipiti, en quelque sorte. Ce procédé a été lauréat d’un appel à projet bâtiments durables de l’Ademe en 2014.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits


Entreprises Générales





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (491 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique