2018 sera l’année de la façade pour Weber

2018 sera l’année de la façade pour Weber

Weber, fabricant de mortiers industriels et filiale du groupe Saint-Gobain veut mieux faire connaître sa marque auprès d’une large cible incluant le grand public et les artisans.





Le groupe (1) annonce une nouvelle offre de produits et le lancement d’une campagne de communication nationale qui sera relayée par les chaines de Télévision, -une première-, la presse et les réseaux sociaux. En décrétant que 2018 sera l’année de la façade, le fabricant parie sur la reprise du marché du Bâtiment et des travaux de rénovation, après 7 années de crise.

 

Charlotte Fanny, directrice générale chez Weber, estime que la progression du marché de la façade s’établira entre + 3 et + 5 % en 2018. Les indicateurs sont au vert sur un marché porteur, selon la direction marketing du groupe qui souligne que la rénovation représente aujourd’hui 60 % du marché de la façade, et concerne environ 30 millions de maisons.

 

Autre information communiquée par le groupe à l’issue d’un sondage Sofres : 30 % des particuliers se lancent eux-mêmes dans les travaux de façade de leurs biens. Et comme le particulier est devenu prescripteur des travaux d’embellissement de son habitat, Weber a opté pour une communication « grand public » incluant les artisans, acteurs incontournables des travaux de façade.

 

L’esthétisme des façades au cœur de la campagne de communication

 

L’esthétisme des façades est donc au cœur de cette campagne de publicité très colorée et « pétillante » qui montre la variété des solutions en termes de textures et de coloris possibles. Les encarts presse invitent ainsi à « afficher sa meilleure façade ». Le fabricant n’en oublie pas pour autant les enjeux de l’isolation thermique par l’extérieur, suggérés à travers la notion de « confort » présente dans le message.

 

« Notre message doit rester audible par notre cible et nous avons préféré aborder le sujet sous l’aspect visuel plutôt que sous un angle technique » précise Charlotte Fanny. Objectif de la direction du groupe, à travers cette campagne : associer le mot Weber à celui de la façade, pour devenir le référent en la matière…  (Ndlr : Weber, leader mondial des mortiers industriels, est co-leader avec Parexlanko sur le marché de la façade en France).

 

Le fabricant lance d’ailleurs plusieurs solutions destinées à la rénovation légère, « figure de proue de la nouvelle offre façade Weber ». De nouveaux nettoyants permettent ainsi de désincruster les salissures biologiques, atmosphériques (pollution) et de traiter les pollutions vertes (algues, mousses, lichens…). Et un nouvel enduit minéral prêt-à-l’emploi applicable au rouleau ou pulvérisateur, disponible en douze teintes, permettra de raviver une façade rapidement et simplement.

 

 

Weber lance une campagne de communication dans la presse et la télévision mais aussi digitale.

 

Nouveaux produits pour le patrimoine et la réno traditionnelle

 

Le fabricant n’en oublie pas pour autant les autres segments de marché* de son portefeuille, qui sont ceux de la rénovation patrimoniale et de la rénovation traditionnelle. La nouvelle gamme des enduits Georges Weber à la chaux aérienne se caractérise par de nouveaux emballages dont l’aspect visuel fait référence à la tradition plus que séculaire de la société, créée en 1902. Ces solutions prêtes-à- gâcher bénéficient d’une offre de couleurs (95) basée sur les territoires.

 

Le fabricant annonce également le lancement d’un nouvel enduit épais à grain fin, destiné au rejointoiement des pierres apparentes et surfaces courantes, mais aussi à la protection et décoration des maçonneries anciennes. Teinté dans la masse, il est riche de 92 coloris.

 

Et pour le marché de la rénovation traditionnelle, une nouvelle solution « deux-en un » (Webertop universel) permet de changer l’aspect et la couleur d’une façade avec un seul produit : un enduit de parement minéral mince à grain fin, disponible en 24 coloris. Il se met en œuvre manuellement sur tout support (organique, minéral, béton)

 

Enfin, quelque 400 présentoirs seront mis à la disposition des négociants en matériaux afin de valoriser les offres de couleurs et de textures et d’aider au choix des enduits de rénovation. Notons également le lancement d’une appli qui permettra de texturer et colorer la façade à rénover en quelques clics et d’un nouveau site internet, aux contenus enrichis, pour la marque de façade assurément créative cette année.

 

Le fabricant annonce également le lancement d’un nouvel enduit épais à grain fin, sur le marché de la rénovation patrimoniale, l'un des trois segments de marché de la façade

 

*weber recense trois segments de marché : la rénovation patrimoniale, avec des façades d’époque et de caractère, la rénovation traditionnelle pour des façades à refaire et/ou isoler et la rénovation légère qui nécessite par exemple un simple nettoyage.

 

(1) A noter : Weber fabrique des produits pour la préparation des sols, la pose du carrelage, les enduits de façades, l’isolation thermique par l’extérieur et également le gros œuvre et les travaux publics.  

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

5 Commentaires


- -
  • par Weber
  • 0
  • 0

Cher Monsieur, Vos commentaires nous interpellent. Le partage d’expérience fait partie intégrante des valeurs Weber. Nos différents Qualiclubs régionaux, clubs clients depuis plus de 30 ans, en sont la preuve : nous mettons sincèrement un point d’honneur à réfléchir collectivement, avec nos partenaires artisans pour élaborer ensemble des solutions adaptées aux contraintes des différents types de supports régionaux, à la règlementation en vigueur, aux besoins de la profession et aux attentes de tous nos clients : prescripteurs, applicateurs, particuliers… Nos formules traditionnelles manuelles ou projetables, composées de sables locaux et de chaux aérienne, ne reçoivent que peu ou pas de modifications pour être mécanisables. Par ailleurs, toutes les actions de dressage, de lissage, talochage sont l’œuvre de la main du compagnon. La formation des compagnons aux bonnes pratiques et aux respect des contraintes architecturales locales sont des enjeux que nous partageons. Il nous semblerait intéressant de pouvoir échanger avec vous sur votre retour d’expérience, et notamment vous présenter la richesse de notre offre élaborée spécifiquement pour le bâti ancien dont certaines références en sont la preuve : l’hôtel de ville de Mâcon, le centre historique de Nîmes, le Conseil Général du Doubs… Nous vous invitons à contacter notre service au 0 820 00 33 00. L'équipe Weber


- -
  • par facades
  • 0
  • 0

A j'oubliais ... Il ya quand même un instant de sincérité dans cette annonce, c'est quand Weber annonce que "La nouvelle gamme des enduits Georges Weber à la chaux aérienne se caractérise par de nouveaux emballages". Effectivement c'est l'emballage qui change pas le contenu, inadapté au moins esthétiquement et parfois trop hydrofugé et pas assez souple pour les supports patrimoniaux quand les joints sont en terre crue. En résumé SVP Weber, oubliez les " façades d’époque et de caractère". Laissez les artisans se former et retrouver la richesse de leur métier au lieu de les disqualifier en les réduisant à l'application de produits qui bientôt monteront sur les murs sans eux.


- -
  • par facades
  • 0
  • 0

Bonjour, Weber fait de la com et méprise le bâti ancien. Un enduit "grain fin" pour les rejointoiements c'est à l'opposé des joints traditionnels qui ont au contraire des grains gros et variés. Mais le but n'est pas de respecter le bâti ancien mais de faire passer le produit dans les tuyaux. Le grain fin c'est mieux pour les tuyaux ne prétendez pas faire ça pour le bâti ancien ni l'esthétique. Weber préfère "aborder le sujet sous l’aspect visuel plutôt que sous un angle technique" Effectivement, prendre les gens pour des imbéciles ça rapporte toujours plus. La technique ils ne comprendraient pas (surtout quand les arguments ne sont pas clairs) et l'aspect visuel ça laisse libre cours au baratin qui n'a rien à prouver. "L'offre de couleurs basée sur les territoires" est aussi une belle blague. Weber a demandé aux architectes les couleurs qu'ils voulaient et les ont mises dans le nuancier. Les couleurs des territoires sont liées à des matériaux irréguliers qui sont à l'opposé de l'industrie. Un masque n'est pas un visage et vos produits pour le bâti ancien n'ont rien à voir avec la richesse d'aspect des enduits anciens faits avec des matériaux locaux et appliqués par des maçons qui connaissaient les techniques à la chaux.


- -
  • par facades
  • 0
  • 0

Avant de parler du prix du sac il faudrait parler pas de la qualité, ou pas, du produit en fonction du support.


- -
  • par Mos
  • 0
  • 0

Bonjour, je suis façadier le Weber je connaissais bien avant, il avait un bon rapport qualité/prix. Pour revenir sur le marché ils doivent faire un grand effort sur le prix du sac.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (614 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique