Vinci stoppe ses travaux près de la carrière antique à Marseille

Vinci stoppe ses travaux près de la carrière antique à Marseille

Vinci Immobilier suspend "jusqu'à nouvel ordre" les travaux de construction de logements prévus dans le centre-ville de Marseille, où a été découverte une carrière antique.





"Les travaux sont suspendus jusqu'à nouvel ordre en accord avec les autorités publiques", a indiqué  une responsable de la communication de Vinci Immobilier, confirmant une information du quotidien La Provence.

 

A quelques pas du Vieux-Port, le site de la Corderie est depuis l'été au centre d'une mobilisation de riverains et d'association, soutenus par des politiques, dont le député de Marseille Jean-Luc Mélenchon (LFI).

 

Une carrière datant du Ve siècle avant J.C.

 

Les défenseurs de cette carrière antique du Ve siècle avant J.C. ont multiplié les recours et manifestations devant le site pour empêcher Vinci Immobilier de construire une résidence de huit étages avec 109 logements, un projet soutenu par le maire LR Jean-Claude Gaudin.

 

Face à la grogne, la ministre de la Culture Françoise Nyssen avait décidé cet été de protéger une partie du site : 635 m2 --sur 6.500 m2-- qui seront classés Monument historique, et d'établir une servitude pour permettre au public d'y accéder en permanence.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (720 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans