PSA quitte son siège historique de Paris pour Rueil Malmaison

PSA quitte son siège historique de Paris pour Rueil Malmaison

Le groupe automobile PSA a tourné une page de plus de 50 ans d'histoire avec le transfert de son siège social de Paris à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), signé Jean-Michel Wilmotte.





Ce déplacement d'environ neuf kilomètres vers l'Ouest clôt l'époque du "75, avenue de la Grande-Armée" tout près de la porte Maillot, qui abritait Peugeot puis PSA Peugeot Citroën depuis le milieu des années 1960.

 

La société, devenue "Groupe PSA" en avril 2016, compte également la marque DS et vient d'acquérir l'Allemand Opel auprès de General Motors. Elle avait annoncé ce déménagement début 2015, son président du directoire Carlos Tavares évoquant des impératifs de "modernité" et de "frugalité", euphémisme pour la réduction des coûts fixes.

 

L'entreprise avait déjà cédé le "75" en 2012 pour 245,5 millions d'euros, à l'époque où elle se débattait dans une grave crise, et n'était plus que locataire des murs. Le déménagement est en fait double pour la société.

 

Elle réunit d'une part dans un même immeuble de Rueil, sur 15.000 m2, la présidence de PSA et les directions des marques - Citroën et DS étaient jusqu'ici porte de Saint-Ouen dans le nord de Paris -, ainsi qu'entre autres la direction financière, celles des ressources humaines et de la communication.

 

Un immeuble flambant neuf signé Jean-Michel Wilmotte

 

D'autre part, une partie des employés travaillent désormais au "Centre d'expertise métiers et régions" de Poissy (Yvelines) qui "accueille 4.000 salariés sur 45.000 m2, dont la direction des achats et la direction industrielle".

 

Le groupe PSA est locataire à Rueil d'un bâtiment flambant neuf dont M. Tavares avait posé la première pierre en janvier 2016. Signé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, cet immeuble dont le budget de construction était de 35 millions d'euros, a été réalisé par Bouygues Immobilier dans le cadre d'une opération menée par BNP Paribas Real Estate.

 

PSA a fait valoir que le bâtiment était "certifié HQE exceptionnelle (Haute qualité environnementale) et RT2012 -30% (30% plus efficace que la réglementation thermique 2012)" et "équipé de panneaux solaires et de système de récupération d'eau".



Source : batirama.com / AFP ©Wilmotte

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (720 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1