Intersolar 2017 (02) : les premières tendances techniques en Photovoltaïque

Intersolar 2017 (02) : les premières tendances techniques en Photovoltaïque

Installations en 1500 Volts, stockage de plus grandes capacités et nouveaux entrants, sont les premières grandes tendances observées sur le salon Intersolar à Munich.




A la veille de l’ouverture du salon Intersolar à Munich le 31 Mai, les thèmes des interventions prévues durant les conférences, les communiqués des exposants et le bruissement du petit monde du photovoltaïque permettent d’identifier les grandes tendances techniques.

 

 

Onyx Solar est l'un des spécialistes mondiaux du verre photovoltaïque. Il sait désormais fabriquer des verres de 4 x 2 m et équipe de grandes surfaces de pergola ou d'atrium. ©Onyx Solar

 

Technologie : la tension monte

 

Depuis quelques années, pour les grandes installations photovoltaïques au sol, on observe une augmentation de la tension. Elles sont d’abord passées en 1000 V et, depuis le début de 2016, les systèmes conçus pour fonctionner à une tension de 1500 V se multiplient.

 

Le cabinet d’études américain GTM Research estime que les installations en 1500 V ont représenté environ 9% des systèmes de plus de 1 MW construits en 2016, soit une puissance de 4,6 MW. Porter la tension en courant continu à 1500 V augmente le coût des composants de 40 % par rapport à des composants en 1000 V. Mais cela simplifie l’architecture des systèmes PV de grande puissance et donc réduit le coût total des installations de 10% environ à puissance égale.

 

Aujourd’hui les câbles, les coupe-circuits et autres protections électriques sont déjà largement disponibles en 1500 V DC (DC : Direct Current ou courant continu). A Intersolar, ABB, Phoenix Contact, Siemens, Socomec, Weidmuller et d’autres fabricants exposeront de nouvelles gammes 1500 V DC. SMA Montrera de nouveaux onduleurs SMA Sunny Central 2500-EV et 2500-EV-US qui fonctionnent avec une tension diélectrique de 2400 V.

 

General Electric met en avant sa gamme d’onduleurs GE ProSolar pour des installations en 1500 V DC. SUNGROW, GPTech, TBEA et Power Electronics proposeront également des onduleurs en 1500 V DC. Tandis que Canadian Solar, Hanwha QCells, JinKO Solar, First Solar, Suntech ou Trinasolar et quelques autres exposeront de nouveaux modules PV en 1500 V DC.

 

 

Phoenix Contact fait partie des fournisseurs d'appareillage électrique qui ont adapté leurs offres à des tensions de 1500 V DC pour les installations photovoltaïques de grande puissance. ©Phoenix Contact

 

De nouveaux entrants en Photovoltaïque

 

Plusieurs marques participeront à Intersolar pour la première fois cette année. Le chinois Huawei, connu pour ses excellents smartphones, arrive avec des onduleurs à la fois pour une clientèle domestique et pour des installations tertiaires ou industrielles. Green Power Technologie, 2e plus important "player" sur l'Europe et numéro 1 sur l'Afrique depuis 8 ans, se définit comme le bras armé de Huawei sur ces territoires.

 

Onyx Glass, quant à lui, exposera sa nouvelle fabrication de vitrage PV, semi transparent, qui peut atteindre jusqu’à 4 x 2 m pour une épaisseur de 40 mm. Il est à la fois apporteur de lumière extérieure, producteur d’électricité et fait office de protection solaire. 2600 m² de ce verre viennent d’être mis en œuvre pour couvrir la pergola à l’entrée du Tanjong Pagar, le plus haut bâtiment de Singapour.

 

 

Les systèmes en 1500 V DC font appel à des composants plus onéreux, mais sont plus simples et permettent de baisser le coût total de 10% environ. Ils sont réservés aux grandes installations de plus de 1 MW. ©Sungrow

 

Toujours plus de stockages d’électricité

 

Le Berlinois HPS Home Power Solutions GmbH vient au salon ees europe – l’espace consacré au stockage d’électricité au sein d’Intersolar a conquis son indépendance et devient un salon à part entière qui se tient au même moment et au même endroit qu’Intertsolar – avec de nouvelles solutions de stockage d’électricité pour maisons individuelles, logements collectifs et bâtiments tertiaires.

 

Il réinvente au passage la notion de machine 3-en-1 ou 4-en-1. En effet, Picea, son offre globale combine stockage d’électricité à base de batteries au Lithium-Ion, stockage saisonnier d’énergie sous forme d’hydrogène obtenu par électrolyse de l’eau durant les phases d’intense production photovoltaïque, ventilation double-flux avec récupération de chaleur, génération de chaleur pour contribuer au chauffage et à la production d’ECS. Nous irons le voir rapidement pour mieux comprendre, mais la machine contient certainement une pile à combustible.

 

 

Installé à Berlin, HPS propose à Intersolar des solutions coomplexes, mais prémontées, combinant ventilation, production et stockage de chaleur saisonnier, pile à combustible, stockage d'électricité, etc. ©HPS

 

Vers l’autonomie énergétique

 

HPS, comme le français MyLight System et quelques autres, font partie du groupe grandissant des entreprises qui, à terme, visent l’autonomie énergétique pour leurs clients. Dans communication, Solarwatt explique, par exemple, qu’une maison avec des besoins annuels de 5000 kWh, une installation PV de 7 kWc et un stockage d’électricité composé de 5 modules SolarWatt MyReserve 500 peut couvrir 72%de ses besoins annuels en autoconsommation.

 

SolarWatt présentera son nouveau stockage de grande puissance MyReserve Matrix, développé avec le groupe BMW et que l’on peut étendre jusqu’à atteindre 1 MWh. Varta présentera son nouveau stockage Pulse. Il sera immédiatement disponible en 3 capacités de 3,3, 6,5 et 9 kWh. Varta propose aussi des extensions jusqu’à 13 kWh.

Matrix, le nouveau système de stockage d'électricité de Solarwatt pour le tertiaire peut être étendu jusqu'à une capacité de 1 MWh. ©Solarwatt

 



Source : batirama.com / Pascal poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (192 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


Service Cloud