Plaintes contre les pompes à chaleur : l’Afpac réagit

Plaintes contre les pompes à chaleur : l’Afpac réagit

L’Afpac réagit après la parution d’un article publié par « 60 millions de consommateurs ». Le magazine dénonce dans une enquête les dérives des équipements de chauffage « verts » : résultats peu ou pas satisfaisants, mauvais fonctionnements, entreprises disparues et - au final - des consommateurs mécontents.






 

L’Association Française pour les Pompes A Chaleur, porte-parole de la filière, déplore vivement les incidents mentionnés par le magazine des consommateurs. Mais rappelle aussi les bonnes pratiques à adopter ainsi que les étapes indispensables pour s’équiper d’une pompe à chaleur performante. « Aujourd’hui, c’est toute la filière qui paie et subit les lourdes conséquences du passage furtif de ces éco-délinquants. Ainsi, une contre-référence fait plus de tort que plusieurs centaines de références ! … alors que sur un parc de 540 000 pompes à chaleur, ces contre-références ne représentent réellement qu’une faible minorité des machines installées » indique l’association dans un communiqué.

 

Mauvaise mise en oeuvre


Selon l’Afpac, la machine en elle-même est rarement défaillante dans les problèmes évoqués par les consommateurs. La mauvaise adéquation de la PAC à l’installation, sa mauvaise mise en oeuvre, sont dans un grand nombre de cas, la cause principale des mécontentements des consommateurs. Le bon dimensionnement de la machine est par exemple l’élément le plus fondamental et indissociable du bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Il s’établit grâce à des critères très précis, et doit faire l’objet d’une étude détaillée propre à chaque cas.

 

Qualifications : un gage de qualité


L’Afpac rappelle ainsi qu’elle a mis en place depuis 2007, un référentiel de qualité et de performance pour le matériel avec la « marque NF PAC », et un référentiel de qualité pour les installateurs avec l’ « Appellation QualiPAC » aujourd’hui gérée par Qualit’EnR. Les installateurs qualifiés sont identifiables par leurs appellations ou qualifications, l’Appellation QualiPAC est celle des spécialistes en pompes à chaleur, les installateurs porteurs de l’Appelation QualiPAC sont visibles sur le site de Qualit’EnR (www.qualit-enr.org). A défaut, d’autres appellations ou qualifications existent (telles que Qualibat, Qualifelec ou Qualiclimafroid) qui apportent la garantie d’avoir à faire, a minima, à un professionnel compétent à défaut d’être spécialisé.

 

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

6 Commentaires


- -
  • par ghiselaine83
  • 0
  • 0

Bonjour, Nous avons acheté un appartement neuf en VEFA en 2015 et sommes en procédure contre le promoteur pour des nuisances sonores de 22 heures à 6 heures 30 le matin d'éléments PACS eau chaude, installées à 2 mètres de notre fenêtre de chambre, sur la toiture terrasse de la copropriété. En achetant notre petit appartement, nous ne savions pas que nous allions vivre un enfer! Impossible d'ouvrir la fenêtre de notre chambre tant le bruit est assourdissant, le ronflement se fait entendre dans tout l'appartement. Nous en sommes à la seconde expertise JUDICIAIRE que nous payons. J'aimerai que l'on me dise s'il est normal d'installer de tels éléments à 2 mètres d'un appartement qui perturbe notre vie. Si des personnes ont ce type de problème qu'elle nous le fasse savoir.Merci


- -
  • par jpboua
  • 0
  • 0

ATTENTION AUX COMMERCIAUX DOUTEUX qui insistent sur les aides de l'Etat,et sur une avance des fonds par une société financière partenaire...Cela cache une arnaque!!!!!


- -
  • par chris
  • 0
  • 0

Bonjour, Mes voisins ont installé une PAC, elle et posée sur le trottoir de leur maison contre le mur, elle est à 3,5 m de ma propriété, elle est face aux ouvertures de ma maison, cuisine, entrée, chambre. Elle tourne hiver comme été, je ne peux plus dormir avec une fenêtre ouverte ni ouvrir la fenêtre de ma cuisine sans entendre le bruit. Elle tourne même la nuit quand il fait froid. Quelle est la distance à respecter, quels sont les décibels autorisés? Merci de votre réponse.


- -
  • par J-Pierre15
  • 0
  • 0

Une solution : imposer une étude thermique pour chaque installation. Cela évitera les machines sur ou sous dimensionnées. Et cela représente une grosse partie des problèmes liés au PAC.


- -
  • par Djena
  • 0
  • 0

Comment trouver un expert compétent pour faire expertiser une pompe à chaleur qui a manifestement été mal installée et dont la société a disparu ?


- -
  • par paulette03
  • 0
  • 0

C'estt une Ruine 6000KWH /AN au lieu de 1000 (avant) ils nous promettent l'EDF 75% de bénéfice !!! ILS SONT OU? C'est de la PURE ARNAQUE!!!

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (192 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique