Polémique autour des kiosques parisiens

Polémique autour des kiosques parisiens

Le projet de remplacement des kiosques à journaux parisiens fait polémique mais leur sort sera scellé cet été... quitte à sacrifier leur style hausmannien



Le projet de la mairie de remplacer ces kiosques emblématiques de la capitale depuis 160 ans a déclenché une vague de protestations. Une pétition demandant le maintien de l'aspect extérieur des kiosques a déjà recueilli plus de 40.000 signatures.

 

"La copie est en phase de révision. Nous aurons une troisième réunion qui sera conclusive dans les tous prochains jours ou à la fin du mois d'août", a indiqué M. de Froment, élu de l'opposition qui siège dans un groupe de travail chargé de suivre le dossier.

 

"Le processus est allé trop loin pour que le style haussmannien des kiosques soit conservé", a-t-il estimé."Tout en dénonçant la façon dont la maire de Paris, Anne Hidalgo, a voulu se débarrasser des kiosques haussmanniens, en plaçant tout le monde devant le fait accompli, nous estimons qu'il faut essayer d'améliorer les choses", a ajouté l'élu.

 

360 kiosques à remplacer

 

La Ville de Paris veut remplacer d'ici à juin 2019, par un modèle "innovant", ses quelque 360 kiosques dont le célèbre modèle surmonté d'un petit dôme et d'une frise a été conçu en 1857 par l'architecte Gabriel Davioud (1823-1881).

 

Mais les premiers croquis des nouveaux kiosques, proposés par la société MédiaKiosk (filiale du groupe JCDecaux) et conçus par la designer française Matali Crasset, ont été rejetés par de nombreux amoureux de la capitale.

 

"Si on voulait garder la coupole, il faudrait dénoncer le marché et retarder la mise en place des nouveaux services dans les kiosques qui sont très attendus par les kiosquiers", a-t-il ajouté.

 

Des plagiats en plastique ?

 

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a justifié la suppression des emblématiques kiosques à journaux de la capitale affirmant qu'ils ne sont que des "plagiats de kiosques haussmanniens en plastique".

 

Leur remplacement vise, a-t-elle précisé, à "permettre aux kiosquiers d'avoir un plus grand confort de travail". Pour Michel Carmona, spécialiste du Paris haussmannien, "il y a un paysage typique parisien, qui doit beaucoup à Haussmann et qui est l'un des fonds de commerce de Paris : c'est dommage de le démanteler".



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Philippe59
  • 0
  • 0

il faudrait montrer une image des nouveaux kiosques !

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2244 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1