Intermat 2015 : le rendez-vous des constructeurs de matériels de BTP

Intermat 2015 : le rendez-vous des constructeurs de matériels de BTP

Du 20 au 25 avril à Paris-Villepinte s’est déroulé le salon Intermat. Petit tour des innovations et notions incontournables à connaître aujourd’hui, comme “Tier” et “Stage”.





Le salon Intermat s’est achevé le samedi 25 avril 2015 après 6 jours de rencontres, de découvertes, d’innovations… Cette 10e édition a accueilli 183 000 professionnels du BTP, 1410 exposants (en hausse de 5%), fabricants et fournisseurs de matériels et équipements de la construction, et 131?624 visiteurs parmi lesquels 35% sont venus de l’International.

 

Ces chiffres affichent une baisse de 8,5% par rapport à l’édition de 2012, «mais restent particulièrement satisfaisants dans un contexte économique quelque peu morose et avec l’absence de certains grands majeurs du BTP», expliquent les organisateurs du salon.

 

Tier/Stage, de nouvelles normes

 

Quand on parle de motorisation de véhicules non routiers, deux termes, “Tier” et “Stage”, s’imposent dans le vocabulaire des spécialistes. Pour les comprendre, remontons en 1996. A cette date, les législations américaines et européennes établissent des normes d’émissions strictes pour les moteurs de véhicules non-routiers.

 

Il s’agit alors de diminuer le taux d’émission de particules et le taux de NOx (molécules d’oxyde d’azote). «L’augmentation du taux de particules fines dans l’air est un facteur de risques sanitaires et le taux de NOx est une source croissante de la pollution de l’air», explique l’un des nombreux chefs de produits présent sur le salon.

 

Regroupées sous le nom de “Tier” aux USA et de “Stage” en Europe, ces normes ont donc pour objectif de diminuer le taux d’oxyde d’azote et de particules émises par les moteurs d’une puissance de 19 kW à 560 kW, soit de 25,8 à 761,3 ch.

 

Et depuis 2011…

 

Les grands changements sont apparus dès 2011, ou la norme Tier 3/Stage 3A s’est achevée peu à peu pour laisser la place à la phase Tier 4/Stage 3B. Puis le Tier 4/Stage 4 a fait son apparition pour les USA en 2013 et en 2014 en Europe, pour les moteurs de 130 à 560 kW. En 2015, ce sont les moteurs de 56 à 130?kW qui ont obligation de passer en Tier 4/Stage 4. Seuls les moteurs d’une puissance comprise entre 18 et 55 kW n’ont aucune obligation pour le moment de passer en Stage 4 (voir tableau ci-dessous).

 

Quelles technologies sur les moteurs ?

 

Pour répondre à ces changements, les industriels proposent plusieurs technologies.

  • La réduction catalytique sélective (RCS) : cette technologie utilise une injection de fluide d’échappement diesel/AdBlue dans le flux de gaz d’échappement pour convertir les NOx en azote et H2O, qui existent tous deux naturellement dans l’air. Ce système réduit les émissions de NOx jusqu’à 95%.
  • Le système régénération de gaz d’échappement (RGE) c’est-à-dire qu’une partie du gaz d’échappement est refroidi dans l’EGR-refroidisseur et re-dirigé à l’apport d’air à travers une valve EGR. Ainsi, 25% de gaz ­d’échappement est recyclé.
  • Le système de filtre à particules diesel (DPF), entièrement automatique, réduit les matières particulaires nocives, sans interrompre le fonctionnement de la machine ni abaisser la productivité ou les performances. Une régénération passive a lieu régulièrement à des températures de gaz d’échappement faibles pour oxyder la matière particulaire. En outre, toutes les 500 heures, la matière particulaire est incinérée à de hautes températures par régénération, laquelle ne nécessite aucune intervention de l’opérateur. Au cours de ce processus, le catalyseur d’oxydation diesel (DOC) du moteur élève la température des gaz d’échappement, aidant le DPF à brûler la matière particulaire.

 

A noter que les moteurs doivent émettre le même taux de pollution de -40°C à 38°C. Il en est de même en moyenne et haute altitude. Les carburants qui alimentent le moteur doivent être propres. L’huile et le liquide de refroidissement doivent être adaptés.

 

 

Source : batirama.com / Aude Moutarlier

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2

Les escaliers