Hervé Gastinel évincé de la présidence de Terreal

Hervé Gastinel évincé de la présidence de Terreal

Hervé Gastinel va devoir passer la main à la tête du fabricant de tuiles et de briques Terreal qu'il a fondé il y a 15 ans, a indiqué le groupe qui ne dévoile pas le nom de son successeur.





"Le Conseil d'administration du groupe Terreal a décidé de mettre fin aux fonctions de président d'Hervé Gastinel. Son successeur a été choisi par le Conseil et rejoindra le groupe en juillet prochain", a indiqué Terreal, ancienne filiale de Saint-Gobain, dans un communiqué.

 

"Pour des raisons de confidentialité", le nom de ce successeur "sera divulgué ultérieurement", est-il précisé. Hervé Gastinel conservera ses fonctions pendant la période de transition.

 

Fondateur de Terreal en 2000 en fusionnant plusieurs sociétés au sein du groupe Saint-Gobain, Hervé Gastinel en a piloté le développement, notamment à l'international, même après la cession par le géant français des matériaux de construction en 2003.

 

"Une éviction sidérante"

 

Lourdement endettée, la société a fait l'objet d'une restructuration de sa dette en 2013, passant du même coup sous le contrôle de ses créanciers, notamment les banques Goldman Sachs et ING.

 

Aussitôt, les représentants du personnel de Terreal ont qualifié l'éviction d'Hervé Gastinel de "sidérante du point de vue industriel", selon un communiqué du Comité central d'entreprise.

 

Ils dénoncent une attitude "irresponsable, irrespectueuse des hommes" et en appelle au gouvernement, prévenant que chacun des 16 sites du groupe en France "va entrer dans l'action pour sauver Terreal".

 

Présidence de la FFTB

 

"Pour les salariés de Terreal, le remplacement de Monsieur Hervé Gastinel à la direction de Terreal constitue un non-sens de gestion qui déboucherait inévitablement sur une casse industrielle et une casse sociale", protestent-ils. Le groupe compte plus de 2.700 collaborateurs et est présent en France, en Espagne, en Italie, aux Etats-Unis et en Asie. Il réalise un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros.

 

Rappelons enfin que Hervé Gastinel préside la FFTB, la fédération française des tuiles et des briques, en tant que président de Terreal. Son départ du groupe Terreal au mois de juin pourrait peut être remettre en cause sa fonction de président de la FFTB qui traditionnellement organise son assemblée générale en juin.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (656 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les couvertures en tuiles