Le béton cellulaire cible la rénovation énergétique

Le béton cellulaire cible la rénovation énergétique

Face à un marché de l’entretien/rénovation en progression, Xella, groupe Ytong, présente un ensemble de solutions axées sur l'Isolation thermique intérieure et extérieure.



Estimé à plus de 65 milliards d’euros par an, le marché de l’entretien et de la rénovation représente 45% de l’ensemble du CA de la production bâtiment et concerne le secteur résidentiel ainsi que la maison individuelle. Cette dernière offrant 40% des débouchés du secteur.

 

Consciente des enjeux d’un tel engagement et soucieuse d’accompagner les professionnels et les particuliers dans leurs démarches de rénovation énergétique, Xella propose un ensemble de produits et solutions, intégrant notamment le panneau isolant Multipor Ytong, et adapté à l’isolation thermique par l'intérieur et l'extérieur (ITI et ITE).

 

Ainsi en isolation thermique par l’extérieur, Xella présente le Multipor IT3E et le Jefcotherm, un système sous Agrément Technique Européen (ATE).

 

Multipor IT3E

conforme au DTU 26.1

 

Le premier est une solution minérale, qui permet de cumuler les atouts esthétiques des enduits traditionnels « avec les bénéfices d’une ITE, tels qu’une forte isolation des parties courantes, le traitement des ponts thermiques structurels et une haute inertie du bâti », souligne Sébastien Caradec, directeur marketing France de Xella Thermopierre.

 

Le Multipor IT3E au prix de 120 à 150 euros/m2 affiche une résistance thermique comprise entre 1,86 et 4,65 m².K/W en fonction de l’épaisseur et un affaiblissement acoustique de +3 dB.  

 

Quant au système complet, Jefcotherm, il associe les performances de l’isolant Multipor et celles des enduits Jefco. Classé A1 au feu, il laisse respirer le bâtiment, assurant sa pérennité. Simple à mettre en œuvre, il nécessite deux passes de couche de base avec armature intercalée en fibre de verre.

 

3 nouveautés

 

De plus, pour répondre à toutes les envies esthétiques, Jefcotherm autorise deux types de finitions : structurée ou lisse, sans limite de teinte. Son prix fourni/posé est compris entre 100 et 140 euros/m2.

 

En ITI, Xella présente 3 nouveautés : le Multipor Y-Max, un ITI 100% minérale et idéale pour la conservation du patrimoine, le Multipor BestAir 10 qui est une solution écologique garantissant une qualité de l’air intérieur optimale grâce à la plaque de finition greenline de fermacell, et l’Ytong CC034, la contre-cloison adaptée aux murs anciens irréguliers.  

 

Cette large offre de systèmes d’isolation thermique vient compléter une gamme existante de produits adaptés à la réalisation d’extensions et d’élévation profitant des avantages structurels et thermiques du béton cellulaire Ytong. Xella propose également des produits adaptés aux aménagements intérieurs (cloisons, mobilier, décoration…), pour les inscrire dans un objectif de confort intérieur, de qualité et de durabilité.

 


Source : batirama.com / Aude Moutarlier

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par fabienne.d
  • 0
  • 0

Nous avons régalement réalisé une ITE avec la solution minérale Multipor. Les entrepreneurs que nous avions consultés nous avaient déconseillé sans la connaitre et sans nous dire pourquoi cette solution. Nous nous sommes renseigné via de la famille en Allemagne qui nous a expliqué que cette solution existe là-bas depuis 10ans et devient très populaire, nous avons donc fait le choix de la solution Multipor. Aujourd´hui, nous en sommes très satisfait, le rendu avec une finition peinture minérale Keim (teinte garantie 20 ans) est vraiment top, de plus l'isolant est incombustible ce qui n'est pas le cas du polystyrène et des autres. L'ITE est respirant contrairement au polystyrène, polyuréthane et autre, ce qui apporte un réel bien être. Du coup, nous prévoyons d'isoler par l'intérieur cette fois ci notre maison de vacance.


argent
  • par olibiobus
  • 0
  • 0

Il y a ici, de la surenchère sur les prix ! J'ai réalisé une ITE avec du Multipor de 14 cm d'épaisseur au prix de 45 euros/m2; certes il faut ajouter les départs d'isolation, la colle, la première couche d'enduit, les profils de renforts des angles, la fixation en chevillé, la toile de verre à maroufler dans l'enduit puis la 2ème couche d'enduit, la peinture spéciale ... et au final j'en suis arrivé à 160 euros le m2, bien en dessous des 220 à 290 euros indiqués sur cet article. Renseignez vous ! Le Multipor vieillit beaucoup mieux que la laine de verre, de roche ou le polyX, il n'en a aucun des inconvénients, il résiste au feu sans aucune émanation de produits toxiques et sa pose est à la portée d'un bon bricoleur pourvu que l'habitation soit peu haute.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2106 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

La ferronerie d'art

Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1