Perceuse-visseuse sans fil : indispensable…

Perceuse-visseuse sans fil : indispensable…

Une perceuse/visseuse sans fil : les pros exigent une parfaite prise en main et une autonomie sans faille.





Bosch, Makita, Hitachi, Metabo, Dewalt, Milwaukee, AEG… sont autant d’industriels à se partager le marché des perceuses-visseuses sans fil.

 

«Sur la partie Professionnelle, ce marché est toujours en croissance notamment sur le segment du 18 V. Le segment de l’ultra compacte –inférieur ou égal à 12 V– est, quant à lui, resté stable», explique Bastien Dubreuil, responsable marketing chez Milwaukee et AEG. «Hilti est aussi présent mais en distribution directe et sur du 22 V avec une gamme beaucoup plus courte», ajoute ce dernier.

 

Plus compacte, plus légère et plus endurante

 

Aujour­d’hui, les industriels ont pris en compte les conditions d’utilisation de ces perceuses/visseuses sur les chantiers professionnels pour concevoir des outils. Ainsi, elles présentent une parfaite combinaison entre le poids, sa répartition et sa forme extérieure afin d’offrir une prise en main garantissant une totale maîtrise de l’outil.

 

«De nom­breux industriels ont, en effet, réduit le poids et les dimensions de leur machine». Par exemple, la poignée revêtue de caoutchouc moulé apporte un grand confort même en utilisation prolongée. Outre l’ergonomie, les industriels ont apporté en complément sur leurs machines des éléments fort appréciés par les pros tels qu’une lampe LED qui éclaire avec précision la zone de vissage ou de perçage, un double support magnétique pour embout de vissage…

 

Le crochet de ceinture montable à gauche ou à droite sur certains modèles est un autre détail pratique qui permet de fixer la machine à la ceinture ou à la poche de pantalon. Des innovations, ces dernières années, ont été apportées par les industriels.

 

La plus importante est «incontestablement l’arrivée du ­Lithium qui a changé la donne et permet d’avoir des machines plus performantes, compactes et autonomes. En plus de cette technologie Lithium pour les batteries, de plus en plus d’industriels lancent des outils équipés de moteur sans charbon aux rendements beaucoup plus hauts et à la durée de vie accrue», souligne Bastien Dubreuil.

 

Pour des utilisations longues

 

Parce que les perceuses/visseuses de pros sont souvent utilisées de manière intensive et sur de longues durées, les machines de dernière génération sont alimentées par des batteries 18 V de 2Ah, vendues généralement avec deux batteries pour une autonomie prolongée.

 

 

©Bosch

 

Les batteries plus puissantes de 4Ah ont aussi fait leur apparition il y a peu de temps offrant plus d'endurance. «Petit plus : les indicateurs de charge de la batterie permettent de gérer l’énergie et d’anticiper les éventuelles recharges nécessaires».

 

 

Crédit photo d'ouverture : Makita




AVIS D’UTILISATEUR

 

Paul Feugier, 52 ans,
Meilleur Ouvrier de France 2011 et carreleur
depuis 30 ans dont 25 ans à son compte travaille en Rhône-Alpes (73). Il utilise des perceuses-visseuses sans fil lors de chantiers de rénovation.

 


« Compacité, puissance et poids sont les maîtres mots »

 

Batirama : Qu’utilisez-vous comme machines ?

P.F : Je possède 4 machines des Bosch, Dewalt et Makita, que j’utilise en fonction du travail à effectuer. Dans mon activité, en dehors de la pose de carrelage, je démonte ou monte aussi des meubles et j’ai donc besoin de machines m’offrant des caractéristiques différentes (poids, taille, puissance…).

 

Batirama : Portez-vous des EPI ?

P.F : Oui, je porte des EPI qui vont être principalement des lunettes et des casques anti-bruit. Les lunettes afin d’éviter toute projection et pour éviter aussi toutes les poussières lors de perçage de plâtre par exemple. Le casque anti-bruit ce sera plus pour des plus gros travaux avec l’utilisation de grosses perceuses-visseuses.

 

Batirama : Quels sont les points développés par les fabricants ces dernières années ?

P.F : Une des plus grandes évolutions concerne à mon avis le poids des machines. Il y a 20 ans, elles pesaient 5 kg, aujourd’hui elles font à peine 1 kg. Les industriels ont aussi fait des progrès sur les capacités de batteries. Les machines sont aussi de plus en plus petites et la sensation de fourmillements dans les doigts et les mains que l’on pouvait ressentir il y a quelques années, n’existe plus aujourd’hui. En somme, plus légères, plus puissantes, moins lourdes… que demander de mieux ?

 

 

Points de ventes, normes, prix… ce qu’il faut savoir

 

 

©Dewalt

 

Les perceuses-visseuses sans fil sont vendues dans les magasins professionnels de Matériel (Gedimat, la Plateforme du Bricolage, Point P…).

 

Afin de connaître le prix moyen d’une perceuse-visseuse sans fil, il est préférable de regarder par segment de voltage et par énergie afin d’avoir quelque chose de cohérent.

 

Ainsi, pour un modèle de 12V NiCD, il faut compter un peu moins de 100 € HT ; pour du 10,8V - 12V Lithium, un peu moins de 150 € HT ; pour du 14V Lithium environ 250€HT et enfin pour du 18V Lithium, compter 350€HT.

 

Equipement de protection individuelle

 

Le port des EPI tels que des lunettes et des protections auditives est également recommandé. En effet, lors de travaux de perçage/dévissage, des poussières ou des projections diverses peuvent abîmer les yeux, il est donc préférable d’en porter. Les lunettes de sécurité doivent comporter le marquage “CE”.

 

Les normes s’appliquant aux lunettes et écrans de protection sont les suivantes : NF EN 166 – NF EN 175 – NF EN 169. Le port de protection individuelle contre le bruit est également recommandé lors de l’utilisation de perceuse/visseuse sans fil de gros calibre donc plus bruyante, ou lors d’une utilisation prolongée.

 

Les prix pour des protections sont variables : 0,15 € la paire pour des bouchons jetables, 1,5 € pour des bouchons réutilisables, 4 € pour des arceaux, 20 € environ pour un casque et plus de 100 € pour un casque électronique.

 

Les normes s’appliquant aux protections auditives sont les suivantes :
EN 352-1 – EN 352-2 – EN 352-3 – EN 352-4 et EN 458.

 

 

Source : batirama.com / Aude Moutarlier

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Bruno Fougeard
  • 0
  • 0

Bonjour, Je suis horrifié quand je lis votre article!! Assimiler Ampérage des batteries et puissances c'est complètement absurde! Petite leçon : L'ampérage d'une batterie (Ah) n'a d'effet que sur l'autonomie d'utilisation. Sur une même machine lorsqu'on utilise une batterie de 4Ah on obtient 2X plus d'autonomie qu'une 2Ah.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (614 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Fenêtres en travaux de rénovation Aluminium, bois, PVC

Les volets roulants