Coffres de volets roulants : l’étanchéité à l’air intégrée

Coffres de volets roulants : l’étanchéité à l’air intégrée

En prenant en compte les différentes contraintes de la RT 2012, dont l’incontournable étanchéité à l’air, les coffres de volets roulants apportent une réponse réelle.



Selon le SNFPSA*, le gain apporté par un volet roulant sur les consommations de chauffage d’une maison individuelle peut atteindre 9% et réduire la température de 5°C en période chaude, par rapport à une maison sans volet roulant.

 

Or, faute de connaissance à leur sujet «les coffres de volet roulant s’avèrent encore trop souvent rabaissés aux critères de la RT 2005, voire supprimés des projets», regrette le syndicat. Pourtant ils sont une réponse aux exigences de la RT 2012, et ont intégré son indispensable corollaire: l’étanchéité à l’air. «Les coffres de volet roulants sont performants sans limites techniques.

 

Les fabricants ont pris en compte ces problématiques, explique Renaud Pfalzgraf, responsable marketing produits et services chez Soprofen. Maintenant, si les entreprises ont l’habitude de traiter les liaisons entre coffre et menuiserie, entre menuiserie et maçonnerie, etc., l’obligation de résultat pour l’étanchéité à l’air, induite par la RT 2012, a mis en exergue l’importance de la mise en œuvre de ces produits.»

 

Des coffres pour très grandes baies vitrées

 

Une autre composante importante est à prendre en compte dans le marché de la RT 2012 : «la dimension de conception bioclimatique», rappelle Eric Risser, directeur marketing gros œuvre et décoration chez Terreal. Et notamment la fameuse règle qui impose une surface de baies vitrées d’au minimum 1/6 de la surface habitable, et le maximum de grand vitrage orienté au sud.

 

CQFD?: les longueurs des baies vont s’allonger et nécessiter des coffres adaptés et pérennes qui ne subissent pas de déformation. «La RT 2012 va pousser les solutions rigides de coffre tunnel car très naturellement la construction de maisons neuve va en avoir besoin», assure Eric Risser. D’autant que ceux qui bénéficient des classes C3 ou C4 du CSTB apportent la garantie de l’étanchéité à l’air en toute conformité avec la RT 2012.

 

* SNFPSA : Syndicat national de la fermeture, de la protection solaire et des professions associées.

 

 

RAPPEL

 

Pour répondre à l’objectif de résultat d’étanchéité à l’air imposé par la Réglementation thermique (RT) 2012, le test d’infiltrométrie obligatoire à l’achèvement des travaux limite la valeur minimale de la perméabilité à l’air à 0,6m2/h.m2 en maison individuelle. Les fuites admissibles représentent une ouverture de 211cm2 pour une maison de 110m2 de surface habitable, soit un disque de Ø16,4cm.

 

 

Quatre classes de perméabilité à l’air

 

Le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) a initié une campagne d’essai pour classer les coffres de volets roulants en quatre classes d’étanchéité à l’air. À l’instar des essais A,E,V réalisés pour les menuiseries, les coffres de volets roulants subissent le test d’étanchéité à l’air (A) et de déformation au vent (V).

 

Ces classes s’échelonnent de C1 à C4, sachant que les C3 et C4 sont nécessaires pour les bâtiments devant répondre à la RT 2012. Depuis septembre 2011, tous les avis techniques des coffres ont dû être révisés. Sont concernés les coffres tunnel, les coffres demi-linteau et les coffres blocs-baies. En revanche, les coffres menuisés ne sont pas sous Avis technique.

 

Un livret à télécharger

 

 

Le SNFPSA (Syndicat national de la fermeture et de la protection solaire et des professions associées) vient de publier la brochure Le coffre de volet roulant : un atout pour la RT 2012. En 16 pages, il informe sur les différentes familles de coffres existants, leurs performances thermiques fondamentales, et leur rôle incontournable pour répondre aux exigences de la RT 2012.

 

Le coffre volet roulant, un atout pour la RT 2012 à télécharger sur : www.fermeture-store.org


Solution 1 : Coffres-tunnels

 

 

© Terreal

 

Ces coffres intégrés à la maçonnerie, sous le linteau, permettent de répondre à l’émergence de grandes baies vitrées.

 

Les coffres tunnels bénéficient d’un moteur dans le cadre de la RT 2012?: une réglementation de 2009 du CSTB. Ce dernier a décidé qu’en plus de l’étanchéité à l’air coffre-menuiserie (Cf : encadré Quatre classes de perméabilité à l’air, page précédente), la justification de la déformation doit passer par la réalisation d’essais sur coffres associés à la menuiserie.

 

Considérés comme étanches à l’air s’ils sont C3 ou C4, ces coffres de volet roulant le seront d’autant plus qu’ils ne subiront pas de déformation, celle-ci ayant été fixée de manière réglementaire à 15 mm. Ainsi, en ce qui concerne la jonction coffre-menuiserie, en l’absence d’essai, les coffres tunnel sont limités à des ouvertures inférieures à 160cm.

 

En revanche, si l’essai CSTB a été réalisé, selon son résultat et après validation de l'Avis technique du coffre tunnel visé, la limite maximum est fixée entre 160cm et 560cm.

 

Intérêt :

étanchéité à l’air garantie pour les coffres tunnels classés C3 et C4 et adaptation aux grandes ouvertures de 160cm à 520cm si les tests ont été réalisés, pas de déformation ultérieure, absence totale de fissuration des enduits.

Limite :

attention aux solutions à base de fibres de verre, avec face en terre cuite par exemple, à bien entoiler pour éviter les fissurations au droit des coffres ensuite, bien traiter la liaison entre la joue du coffre et la coulisse, la traverse haute et la menuiserie, privilégier les produits sous Avis technique.


Solution 2 : Bloc baie invisible

 

 

©K.line

 

Ces solutions bloc-baie invisible ou demi-linteau répondent à la demande RT 2012 de performance thermique et d’étanchéité à l’air.

 

Bloc-baie demi-linteau ou bloc baie invisible, car dissimulés totalement dans l’épaisseur même du mur, ces solutions cumulent les atouts d’un coffre linteau, invisible de l’intérieur, à la facilité de pose d’un bloc baie qui réunit menuiserie et coffre volet roulant intégré.

 

Pas de coffre et de trappe de visite côté intérieur, pas de fissuration des enduits en façade au droit des linteaux et un système de fixation invisible. Positionné dans l’épaisseur du mur, elles offrent une excellente étanchéité à l’air, notamment réalisée par une étanchéité périphérique : aile de recouvrement du décaissé et ses embouts latéraux sont intégrés au caisson.

 

Grâce à ces blocs baies nouvelle génération, la perméabilité à l’air est attestée par les fabricants qui garantissent leur performance dans leur process industriel. En effet, de conception monobloc, ils sont réglés et pré-montés en usine. Pour plus de sécurité autant privilégier des menuiseries Certifiée NF CSTB, Acotherm, Cekal…

 

En outre, la perméabilité à l’air des coffres est évaluée par essai dans le cadre des Avis techniques. Si les valeurs atteintes ne sont pas déclarées, seuls les coffres classés au minimum C2 sont éligibles. Dès 2014, ils devront être au minimum C3 pour disposer d’un Avis technique.

 

Intérêt :

étanchéité périphérique pour étanchéité à l’air, pose simplifiée et rapide, isolation thermique supérieure à un coffre tunnel.

Limite :

inadaptées pour ouvertures de très grandes dimensions.


Solution 3 : Pour menuiserie à bloc baie inversée

 

 

Boostés par l’émergence des blocs baies inversés qui sont un réel atout pour la continuité de l’isolation par l’intérieur, ces coffres de volet roulant connaissent une belle percée.

 

Adaptés à la pose de menuiserie monobloc, ces coffres de volet roulant assurent une pose de volet sécurisée puisqu’à l’intérieur du bâti, intégré dans l’épaisseur de la maçonnerie. L’étanchéité à l’air est assurée par une liaison coffre menuiserie réalisée en usine et totalement étanche. Mais également par un calfeutrement sur le pourtour de la menuiserie qui limite tous risques de fuite d’air.

 

Ces coffres, dédiés aux menuiseries bloc baie inversée (BBI), offrent l’esthétique d’un coffre invisible dans le logement et laisse la place à l’isolation par l’intérieur.

 

Intérêt :

plus de place pour l’isolation intérieure, étanchéité à l’air assurée en usine pour la liaison menuiserie volet, réduction des ponts thermiques, adapté en zones sismiques.

Limite :

la jonction entre la menuiserie et la maçonnerie doit être traitée avec soin

 

 

Source : batirama.com / Luce Aromans

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par John
  • 0
  • 0

Bonjour, merci pour cet article complet sur les coffres de volet roulant. Cependant vous parlez que de solutions à la pause. Que pensez vous des solutions alternatives permettant d'améliorer les performances énergétique des caissons existants (http://bit.ly/19SbnfK) ainsi que leur isolation. J’hésite entre la rénovation tel qu'on peut le voir sur le lien, ou entreprendre des travaux plus conséquents. Difficile d'évaluer les performances et retour sur investissement. Merci pour votre opinion. Cordialement.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2494 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 1


Les toitures et terrasses végétalisées