Baumit met le cap sur le marché français de l’ITE

Baumit met le cap sur le marché français de l’ITE

Le groupe autrichien Baumit a décidé de se développer en France. Présent depuis 2013, il veut convaincre l’ensemble de la filière de la performance de ses solutions et services.



Baumit est un groupe autrichien familial appartenant à la famille Schmit qui a fêté ses 100 ans (1,3 milliard de CA). Deuxième groupe de construction en Autriche, après Wiennerberger, il déploie son activité à travers 12 branches dont la principale Baumit, créée en 1988. L'industriel est présent à Batimat (Hall 5A stand H 145).

 

Baumit regroupe un savoir faire de l’ITE (sous enduit) présent dans les différentes filiales, à travers 35 sites de production qui génèrent 40 millions de m2 d’ITE posés par an. « C’est quatre fois la taille du marché français » indique Nicolas Lamotte, directeur général de Baumit France.

 

« Or, le marché français avec ses 10 millions de m2 posés par an devrait, dans les 5 ans à venir, être multiplié par deux », précise Nicolas Lamotte qui reprend : « En France, on pose 4 fois moins d’ITE par habitant qu’en Allemagne et 6 moins qu’en Autriche ».

 

 

« Nous vendons avant tout un système »

 

C’est dire le potentiel de ce marché jugé comme un secteur d’avenir et de croissance par le groupe spécialiste des systèmes d’ITE. « Nous vendons avant tout un système et non des produits » ajoute le responsable qui reprend : nous proposons d’abord une gamme complète de produits (de l’isolant à la finition) et nous aidons les entreprises à les mettre en œuvre.

 

Une étape capitale qui suppose de savoir reconnaître le support, le calepiner afin de respecter la planéité du « système » ainsi que sa stabilité dimensionnelle et éviter les ponts thermiques… « L’assemblage des éléments nécessite donc un savoir faire que le entreprises doivent maîtriser et nous les aidons par voie de conséquence » reprend le responsable.

 

Or, peu de spécialistes maîtrisent la complexité de ce marché, de l’avis de Baumit, hormis l’allemand Sto qui a choisi de distribuer ses produits en direct auprès des entreprises. « Et , nous nous démarquons de ce concurrent en choisissant la voie de la distribution professionnelle qui peut gérer toute la logistique du système avant sa mise en œuvre » explique Nicolas Lamotte.

 

Constitution d’un réseau de négociants

 

« En effet, un chantier d’ITE s’étale dans le temps et nécessite une grande flexibilité pour la livraison des produits, or le négoce en matériaux ou de spécialistes (peinture) est excellent pour ça » termine le directeur général qui confie rechercher des distributeurs.

 

Le fabricant parie aujourd’hui sur deux points fort : tout d’abord, son savoir faire industriel avec l’un des plus grands nuanciers de couleurs (890 couleurs en standard) pour la peinture et les enduits dont un enduit doté de capacités autonettoyantes et un autre, respirant.

 

A noter que ses produits sous ATE au niveau européen, sont en passe d’obtenir les précieux DTA (ou document technique d’application équivalents aux avis techniques) délivrés par le CSTB.

 

Cap sur la prescription

 

Second point fort : son organisation commerciale orientée vers la prescription. Sept personnes couvrent aujourd’hui le marché francilien de l’ITE, une force commerciale importante en contact avec les investisseurs, les maîtres d’ouvrage, bureaux d’étude, bureaux de contrôle, selon le fabricant.

 

« Nous sommes capables de mettre en relation les interlocuteurs professionnels, architectes, applicateurs et bureaux d’étude afin d’apporter une expertise sur les points singuliers qui posent toujours problème », indique Nicolas Lamotte.

 

Peu à peu, la force commerciale du fabricant se déploiera à travers le pays, début 2015, et à terme, l’industriel espère implanter des sites de fabrication en France.

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Les enduits de façade - NF DTU 26.1