L’Accélérateur du Bâtiment Circulaire, saison 2

Comment éviter et/ou réduire les déchets du bâtiment : les 15 entreprises lauréates © Association les Canaux

Suite au succès de la saison 1, l’association Les Canaux, Valdelia et La Maison pour Rebondir (SUEZ) lancent une nouvelle édition de l’Accélérateur du Bâtiment Circulaire, prévue pour se dérouler jusque fin 2025.




Suite au succès de la saison 1 (2021-2023), l’association Les Canaux, Valdelia et La Maison pour Rebondir (SUEZ) lancent une nouvelle édition de l’Accélérateur du Bâtiment Circulaire, prévue pour se dérouler jusque fin 2025. Le principe ? Accompagner une sélection d’entreprises proposant des solutions concrètes pour éviter et/ou réduire les déchets du bâtiment, un secteur où, à ce jour, moins d’1 % des matériaux est réemployé.

Durant 18 mois, les quinze lauréats bénéficieront d’un accompagnement expert comme de conseils sur-mesure. Soutenue par l’ADEME Île-de-France, cette nouvelle saison se concentrera sur le territoire francilien.

 

 

 

 

Un succès indéniable pour la saison 1

La saison 1 avait contribué à circulariser la filière du bâtiment sur la Région Nouvelle-Aquitaine, en accompagnant le développement de treize entreprises porteuses de solutions. De fait, entre septembre 2021 et décembre 2023, les “accélérés” ont mutltiplié trois fois les volumes de matériaux collectés, réemployés ou recyclés entre 2022 et 2023, optimisé le chiffre d'affaires (x 3), augmenté le nombre d'employés (x 2,5 du nombre d’employés) et multiplié par deux le nombre d’heures d’insertion réalisées en interne ou sous-traitance.

 

 

 


Des modalités de sélection rigoureuses pour une promotion prometteuse

Les quinze entreprises retenues par le comité de sélection, composé de l’association Les Canaux, l’écoorganisme Valdelia, l’ADEME, La Maison pour Rebondir (SUEZ), mais aussi de représentants du secteur du Bâtiment, de l’écosystème ESS d’Île-de-France et d’acteurs institutionnels du territoire, sont les suivantes : Artisan du vitrail, Atelier R-Are, Byproject, Cycle Zéro, Dinamic – Vitamin T, Eodd, Général Métal Édition, Geode Environnement, Lao, Logi'pass, Orrso, Seconde Œuvre, Sev IDF, Stk Architecture et, enfin, Tri'n'Collect.

 

Romain Bouchet, ici en photo, le directeur régional de Tri’n’Collect, explique que l'entreprise "est passée de 6 salariés en 2022, à 35 en 2023 et son CA a plus que triplé sur la période. Nous étions basés en Nouvelle-Aquitaine, le programme nous a aidé à nous développer en Île-de-France et à étoffer notre offre en rencontrant les acteurs de l’ESS et de l’économie circulaire qui apportent des solutions de réemploi ou de recyclage aux matériaux que nous trions et/ou collectons. Nous avons aussi noué des partenariats avec d’autres “Accélérés”, comme Logistaq et Valo’33." © Tri’n’Collect

 

 

 

Les projets ont été sélectionnés sur la base de critères répondant aux besoins et exigences du secteur du bâtiment en Île-de-France, le but étant d’améliorer son impact sur l’environnement et d’encourager l’emploi solidaire. Ces projets doivent intégrer au moins l’un des sept piliers de l’économie circulaire tels que définis par l’ADEME et les structures retenues doivent exister depuis au moins un an.

 

 

 

 

Quels sont les quatre organismes engagés dans l’Accélérateur du Bâtiment Circulaire ?

 

L’ADEME Île-de-France

L’ADEME Île-de-France accompagne tous les acteurs du territoire afin de lutter contre le changement climatique, maîtriser les consommations de ressources et accélérer la transition écologique.

 

 

Valdelia

L’éco-organisme Valdelia est agréé par le ministère de la Transition écologique depuis 2013 pour organiser la collecte, le réemploi et le recyclage des DEA (Déchets d’Éléments d’Ameublement) professionnels. L'éco-organisme a également été agréé en 2022 sur la filière des éléments de décoration textile et celle des déchets issus des PMCB (Produits et Matériaux de Construction du Bâtiment). Il soutient et accompagne techniquement et/ou financièrement de nombreuses initiatives qui ont pour objectif de rendre les filières, en particulier celle du bâtiment, plus vertueuses et circulaires.

 

 

SUEZ et la Maison pour Rebondir

Créée par SUEZ, La Maison pour Rebondir porte et anime des incubateurs d’entreprises permettant d’accompagner plus de 120 entrepreneurs chaque année. SUEZ, de son côté, s'engage à proposer des solutions d’économie circulaire inclusives et bas carbone.

 

 

L'association les Canaux

Cette association d’intérêt général, a pour vocation de contribuer au développement d’une économie engagée (locale, sociale, solidaire et circulaire) en formant et sensibilisant les citoyens, entreprises et collectivités à l’innovation sociale et environnementale. Elle anime aussi trois programmes d’accélération circulaire pour les filières du bâtiment, du mobilier et du textile.




Source : batirama.com / Laure Pophillat

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Selon vous, le BTP est-il un secteur innovant ? (5 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Chaussure de sécurité connectée DATI