Bruno Le Maire annonce pouvoir faire baisser de 10 à 15 % la facture d'électricité en 2025

Le Maire s'engage à faire baisser de 10 à 15 % la facture d'électricité en février 2025. © Freepik

Bruno Le Maire s'engage ce mardi à ce que la facture d'électricité des Français baisse de 10 à 15 % en février 2025, notamment grâce à la production nucléaire.




Bruno Le Maire s'engage ce mardi 11 juin à ce que la facture d'électricité des Français baisse de 10 à 15 % en février 2025, notamment grâce à la production nucléaire, et ce tout en dénonçant la stratégie énergétique du Rassemblement national.

 

 

 

 

Le Maire s'engage à faire baisser de 10 à 15 % la facture d'électricité en février 2025 ...

"La facture d'électricité de chaque Français baissera de 10 à 15 % en février 2025. C'est l'engagement que je prends ce matin", a déclaré Bruno Le Maire sur BFMTV/RMC. Et il en donne la raison, tout en taclant le RN au passage : "Pourquoi ? Parce que nous avons relancé le nucléaire. Parce que nous avons produit 330 térawattheures d'électricité nucléaire l'année dernière. Parce qu'on a investi sur les renouvelables. Parce que nous, nous croyons à l'indépendance de la France et à son indépendance énergétique, contrairement au Rassemblement national qui nous met pieds et poings liés dans les mains des pays du Golfe et de la Russie".

 

"Le Rassemblement national a dit très clairement par la voix de Marine Le Pen [...] qu'il ne croyait pas dans les énergies renouvelables. Donc ils vont [...] laisser les Français aux mains des producteurs de gaz et de pétrole avec le risque [...] que le prix du gaz demain et le prix du pétrole explosent, soit parce que leur ami Vladimir Poutine a attaqué l'Ukraine, soit parce qu'il y aura une demande forte en pétrole", a déclaré ce matin le ministre de l'économie et des finances sur BFMTV/RMC © BFMTV/RMC

 

 

 


Mais la facture de gaz va, elle, augmenter !

Le 1er février, alors que les prix sur le marché de gros étaient en baisse, la facture d'électricité avait augmenté d'un peu moins de 10 % en moyenne en raison du retour d'une taxe gouvernementale concernant tous les abonnés avec la sortie progressive du bouclier tarifaire, onéreux pour les finances publiques.

Le 1er juillet, c'est la facture de gaz qui augmentera, en moyenne de 11,7 % par rapport à juin, en conséquence d'un rebond des cours et surtout d'une revalorisation du tarif des réseaux de distribution, nécessaire selon Bruno Le Maire afin de financer l'entretien des réseaux de gaz. Le ministre, en poste depuis sept ans à Bercy, a par ailleurs souhaité "qu'il y ait de nouvelles mesures pour le pouvoir d'achat qui soient annoncées par le président de la République et par notre majorité dans les jours qui viennent".



Source : batirama.com / AFP / Laure Pophillat

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


EDIL-Therm® PSE
Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (99 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Kee Track®

TRAPMETALE