L'ascensoriste KONE annonce la création de sa propre filière "économie circulaire"

KONE modernise 177 équipements en France avec l’offre

Afin d'accompagner les protagonistes du secteur des ascenseurs dans leurs nouvelles obligations, KONE annonce la création de sa propre filière "économie circulaire" dans un objectif de décarbonation.




Afin d'accompagner l'ensemble de la filière des ascensoristes dans leurs nouvelles obligations (pour rappel, l’ensemble des bâtiments existants devront être transformés pour parvenir à zéro émission d’ici 2050), KONE France, Belgique et Luxembourg annonce la création de sa propre filière "économie circulaire", considérée comme une "initiative pionnière chez les ascensoristes" et s'inscrivant dans la droite lignée de l’offre "économie circulaire", créée par KONE en 2023, qui a permis de réduire en un an l’empreinte environnementale et carbone de 177 appareils.

 

 


Une initiative pionnière chez les ascensoristes

Dans le lancement de cette filière s'exprime toute la volonté de KONE de systématiser le réemploi. Autrement dit, les matériaux pouvant être réutilisés lors de la modernisation d'un appareil seront identifiés en vue d'un démontage non-destructif, avant d'être transportés jusqu’à un lieu de stockage et réemployés par KONE. À défaut, ces matériaux seront mis en vente sur la plateforme de revente Prokodis (entre professionnels du bâtiment), une filiale de KONE.

Dans ce but, les techniciens KONE ont été formés aux différentes étapes de ce mode opératoire spécifique. "De nombreuses entreprises comme les sociétés immobilières et de construction qui se sont fixées des objectifs ambitieux de décarbonation et de circularité, recherchent des solutions auprès de leurs fournisseurs. C’est pour permettre à nos clients de répondre à ces objectifs que nous avons créé cette filière en normalisant et en fluidifiant les différents process : identification, démontage, stockage et revente. À titre indicatif chaque opération de modernisation avec économie circulaire permet a minima d’économiser entre 182 kg et 400 kg de CO2." souligne Mare Rossaert, le directeur modernisation chez KONE France, Belgique, Luxembourg.

 

Les techniciens KONE sont formés au mode opératoire spécifique de "l'économie circulaire". © KONE

 

 

Le projet pilote du nouveau processus d’économie circulaire a été testé sur une résidence parisienne, dans laquelle l'objectif donné était d'effectuer l'entièreté du remplacement des quatre ascenseurs et du monte-charge d’une résidence dans le 9e arrondissement de Paris. Les résultats sont probants puisque :

– 2 600 kg de CO2 ont été économisés (72 kg par carte électronique / 182 kg par variateur de fréquence) ;

– 26 cartes électroniques et quatre variateurs de fréquence ont pu être recyclés ;

– et, enfin, cerise sur le gâteau : 240 arbres ont été plantés dans la forêt d’Epernay (51).

 

 


177 équipements modernisés en France avec l’offre "économie circulaire"

Depuis son lancement en 2023, cette offre a offert aux composants (variateurs de fréquence, cartes électroniques, armoires de manœuvre, etc.) de 177 équipements divers une seconde vie en les réemployant, ce qui représente une augmentation de 590 % par rapport aux 30 équipements modernisés par le même procédé l'année précédente.

Les secteurs qui en bénéficient le mieux sont le résidentiel et le bureau (42 % des projets).

Pour Mare Rossaert, il n'est pas question de s'arrêter en si bon chemin : "La consolidation de notre filière économie circulaire renforce notre soutien aux clients dans leur transition vers des bâtiments plus durables. Toujours dans une logique d’innovation, nous étudions actuellement de nouveaux besoins et de nouvelles filières de réemploi pour d’autres types de pièces, afin d’aller encore plus loin dans cette démarche et de soutenir de nouveaux projets."

 

En 2023, les composants divers de 177 177 équipements ont bénéficié d'une seconde vie. 90 % des matériaux et composants pouvant être recyclés et valorisés en nouvelles ressources (ou matières premières dont le secteur aura besoin), KONE peut ainsi accélérer sa transition vers l’économie circulaire. © KONE

 

 


Des bénéfices reversés à Reforest’Action

100 % des revenus engendrés par la vente de ces pièces sont reversés dans leur intégralité à Reforest’Action, une entreprise certifiée B Corp et spécialisée dans la reforestation. Ainsi, en 2023, ce sont pas moins de 7 080 arbres qui ont été replantés, permettant ainsi à KONE de participer activement à la préservation de la biodiversité.

 



Source : batirama.com / Laure Pophillat

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (14 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
CALIDOO nativ