Le Bâtiment parie sur les nouveaux marchés pour rebondir

Le Bâtiment parie sur les nouveaux marchés pour rebondir

Selon une étude, 6 entrepreneurs sur 10 voient dans les nouveaux marchés liés au développement durable et à l'habitat basse consommation un "axe efficace de lutte contre la crise".




Huit dirigeants du bâtiment sur dix (81%) développent leur activité sur les nouveaux marchés du secteur : bâtiment basse consommation, développement durable, habitat senior ou accessible aux personnes handicapées (ou prévoient de le faire) contre 78% en 2011. Un sur deux (52%) y est déjà présent, selon la troisième édition du baromètre de KPMG sur l'actualité des entreprises du BTP.

 

En outre, de plus en plus de dirigeants du BTP, en particulier dans la menuiserie-serrurerie, envisagent de proposer une offre sur l'habitat senior (22%, soit 8 points de plus en un an) et l'accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées (20%, +2 points).

 

Parmi les entrepreneurs du BTP interrogés, 30% voient dans ces nouveaux marchés un potentiel de développement important, 25% un moyen d'élargir leur clientèle et 20% un moyen de diversifier leur activité.

 

Quatre patrons du bâtiment sur dix (42%, et jusqu'à 49% dans le gros oeuvre ) "déclarent ainsi investir sur ces marchés en réponse à la demande d'un de leurs clients" (+4 points).

 

De gros problèmes de trésorerie

 

L'enquête révèle par ailleurs une forte détérioration de la trésorerie des entreprises du BTP depuis un an : 29% des entreprises interrogées ont indiqué que leur trésorerie était déficitaire, une proportion en hausse de 17 points sur un an. Seuls 28% des dirigeants interrogés ont déclaré avoir une trésorerie bénéficiaire (-15 points) et 42% à l'équilibre (-3 points).

 

Or les chefs d'entreprise du bâtiment sont pessimistes quant au second semestre, puisque plus d'un quart d'entre eux (27%, +2 points) estiment que leur trésorerie va se dégrader, tandis que 22% tablent sur une amélioration (+4 points).

 

De ce fait, seuls 10% envisagent de recruter dans les six prochains mois, contre 12% lors du précédent baromètre. Pour cette troisième édition, l'Ifop a interrogé, en avril 2013, 401 dirigeants d'entreprises françaises du BTP employant 1 à 49 salariés.

 




Source : batirama.com

1 Commentaire
logo
- -
  • par Alain G
  • 03/07/2013 08:23:53

Bonjour à tous, une augmentation de la TVA dans la rénovation comme le neuf va encore faire disparaître des petites et grosses entreprises du bâtiment, donner une baisse du travail pour les entreprises les plus fragiles. Pour les personnes qui empruntent pour leur travaux ou la construction d’une maison, empruntent pour payer la TVA.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (32 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

Synea