Light + Building 2024 : le couple Matter sur Thread se développe rapidement

Le stand de la plateforme intégrée TUYA au salon Light + Building 2024 à Francfort. © PP

TUYA, une plateforme d’intégration d’IoT (internet des objets), montre tout son savoir-faire à Light + Building. L’entreprise offre une solution d’intégration par le cloud entre univers étrangers les uns aux autres.




TUYA, une plateforme d’intégration d’IoT (internet des objets), montre tout son savoir-faire à Light + Building. L’entreprise offre une solution d’intégration par le cloud entre univers étrangers les uns aux autres. Vous voulez connecter un volet roulant qui parle ZigBee à une commande vocale Alexa ? TUYA fournit les logiciels et les puces nécessaires. Plus de 7 600 industriels utilisent les services de la plateforme, dont Schneider Electric.

 

 

TUYA est prêt pour Matter sur Thread

TUYA reste donc toujours à la pointe de l’actualité en matière de connexion, de manière à ce que ses propres clients, fabricants d’équipement, puissent proposer des solutions dès que le besoin apparaît. A Light + Building, l’entreprise montrait, problème par problème, les solutions complètes incluant le hardware de ses partenaires et logiciels embarqués.

 

L’univers de TUYA propose des solutions complètes, cible par cible. Sauf exception, l’entreprise ne vend pas de hardware. Mais elle met en scène les appareils de ses partenaires et la manière dont leur software a facilité le développement d’une réponse complète. © PP

 

 

TUYA est membre de la CSA, l’association qui développe le protocole de communication universel Matter. Matter est une couche d’application, sans couche de transport. Matter peut être transporté sur n’importe quel bus de terrain, radio ou filaire, compatible TCP/IP.

 

TUYA propose des solutions pour exploiter Matter sur Thread, le nouveau protocole radio maillé sans couche applicative, mais aussi sur Wifi et sur Ethernet. © PP

 

 

 

Les solutions sans fil sont en pointe

En traversant les halls 8 et 9 à Light + Building 2024, il est clair que pour le contrôle/commande de l’éclairage, pour collecter et remonter les données des sources – les Leds – et des luminaires, les solutions sans fil sont en pointe.

L’association DALI Alliance, qui défend le protocole DALI, vient d’annoncer la sortie de la nouvelle spécification DALI+, qui est en réalité DALI2 sur Thread. Cette nouvelle spécification sera utilisée en construction neuve, mais aussi en rénovation d’installation d’éclairage pour éviter de tirer des câbles. DALI Alliance publiera, d’ici deux mois, les spécifications pour deux passerelles entre DALI+ (DALI2 sur Thread) et ZigBee, entre DALI+ et Bluetooth Mesh.

Même si DALI2 domine l’univers du contrôle/commande de l’éclairage en tertiaire, ZigBee et Bluetooth Mesh ne sont pas rares non plus en tertiaire, tout comme KNX en tertiaire et en logement.

 

Le suédois lumenradio a développé une technologie radio, maillée et propriétaire (non-ouverte) sur 2.4 GHz et des passerelles pour remplacer les câbles des bus de communication classiques par de la radio, dans le but de faciliter les installations. Lumenradio sait remplacer les câbles de DMX (le protocole de commande de l’éclairage scénique), de ModBus RTU, de BACNet Mstp et aussi, plus récemment, de DALI. Le module de gauche est la passerelle principale, le module de droite est celui qui est associé à chaque luminaire. La portée entre les deux atteints 70 m à l’intérieur des bâtiments. © PP

 

 

 

Tous les protocoles, radio et filaires, reposent sur des semi-conducteurs spécifiques, dont Nordic Semiconductor est l’un des principaux fabricants dans le monde. © PP

 

 

Les puces de Nordic Semiconductor sont notamment utilisées par Netatmo, la filiale de Legrand. Et naturellement, l’industriel dispose déjà d’une offre pour construire des appareils fonctionnant en Matter sur Thread. ©PP

 

 

 



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits