Faire un barbecue sous le chêne local

image

A Lintgen près de la ville de Luxembourg, une petite aire de loisir livrée en 2021 par l’agence Decker, Lammar et Associés, montre comment il est possible de faire des grillades en forêt sans en exporter le chêne.



Pour le préciser d’emblée : nous nous trouvons au Luxembourg, un petit pays riche. Les chênes y sont pourtant autant convoités qu’en France, aussi chers, et les barbecues en forêt sévèrement prohibés. Lintgen est une petite municipalité au nord de la ville de Luxembourg. L’autoroute y passe mais aussi le chemin de fer luxembourgeois gratuit comme tous les transports en commun depuis quelques mois déjà, afin d’inciter les gens à se passer de voiture.

 

 

Un architecte forestier

 

 

A côté de la gare, la halle des sports a été construite par l’agence Decker, Lammar et Associés avec des parements apparents en bois dans les années 2007-2011. Si on continue vers le nord on débouche à Mersch avec son centre aquatique, qui a occupé l’agence de 2002 à 2007 et se distingue par une incroyable charpente en bois circulaire au-dessus des bassins, et en porte-à-faux au-dessus du bâtiment. Depuis la création de l’agence en 1982, Decker, Lammar et Associés n’ont pas manié que du bois. Mais il se trouve qu’Edmond Decker est un forestier, ayant hérité d’une forêt familiale depuis 70 ans, qu’il a en partie redessinée, tout en s’inspirant des principes de la forêt à couverture continue de Pro Silva dont il est membre. Son fils, architecte, est en train de devenir un chasseur.

 

 

Edmond Decker dans sa forêt familiale qui tempère la canicule.

 

 

Du temps du centre aquatique, Edmond Decker a eu à travailler avec le célèbre ingénieur bois Julius Natterer et il se souvient qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, notamment quand il s’agit de l’homme : "La valorisation du bois est aussi une valorisation de l'artisan et apporte le respect aux personnes qui font de la préhension la compréhension. Cette intelligence vaut autant que l'abstraction qui nous domine et qui a conduit l'homme dans un environnement virtuel aux limites duquel il se trouve", explique-t-il tantôt en allemand, en français ou en langue luxembourgeoise.

 

 

Coupole en bois du centre aquatique de Mersch au Luxembourg.

 

 

D’ailleurs, depuis Natterer, l’agence a travaillé avec l’un de ses "fils adoptifs", Jean-Luc Sandoz, pour réaliser la Halle des sports de Differdange en 2019 : 35 mètres de portée pour une hauteur statique limitée à 2,4 m. Ou en 2020 pour le complexe scolaire de Dudelange, avec des planchers bois O’portune battant des records de portée. Edmond Decker est le plus fidèle participant du Forum Bois Construction français.

 

 

Lieu convivial

 

 

A l’agence, on remarque bien une inflexion vers le biosourcé, que la seconde génération de Lammar et Decker va sans doute appuyer. Le projet de barbecue de Lintgen est un petit projet charnière, livré finalement en 2021 et qui mise sur le circuit court pour les artisans et aussi pour le chêne de la structure. Il est situé à la sortie de Lintgen vers l’Est, dans une zone boisée où les chênes sont chez eux. L’idée de proposer un site de cuisson bien protégé par une charpente en chêne local qui crée un auvent mérite le détour, car cela dissuade simplement de faire la cuisine en forêt et permet une utilisation locale des sciages de chêne.

 

 

Esquisse du barbecue

 

 

Au Luxembourg, ce n’est pas Bois-de-France, c’est "Holz vun hei", mais l’esprit est le même. Le charpentier, c’est la Zimmerei Neumann. 16 mètres cubes de chêne ont été employés pour bâtir un auvent libre sur trois côtés. Le bois et les corps d’état impliqués viennent d’une dizaine de kilomètres à la ronde.

 

 

Le barbecue opérationnel

 

 

La construction du Barbecue Lintgen remonte en fait à novembre 2019 mais sa mise en service, Covid oblige, s’est faite en 2021 et c'est à partir de cette année que son utilisation est entrée dans les habitudes des habitants qui peuvent facilement y organiser des petits festins collectifs. Le recours au chêne local n’est d’ailleurs pas une exception au Luxembourg, on peut citer une salle pavillon pour le peintre Kirscht, qui a été inauguré fin 2021.

 

 

Pavillon pour le peintre Kirscht, inauguré fin 2021, avec du chêne local.

 

 

Pro Silva et les chênes

 

 

En juin dernier, tandis que son ex-collaboratrice Nora Sahr avait préparé la rencontre annuelle de l’Association européenne Pro Silva, Edmond Decker est intervenu dans le cadre d’une matinée consacrée à la construction bois et il a convoyé le quatrième jour, hors programme, des adhérents pour leur faire visiter sa forêt et recueillir leurs conseils.

 

 

Chêne contraint par des hêtres.

 

 

C’était la première canicule de l’été 2022 mais on était à l’aise sous les futaies de chêne et de hêtre. L’avis professionnel était d’abattre ici ou là quelques hêtres qui avaient tendance à contraindre la cime des chênes. Edmond Decker était d’accord, il en avait déjà parlé à l’ETF il y a deux ans mais depuis, il ne l’avait plus revu, sans doute trop occupé à récolter les épicéas scolytés.

 



Source : batirama.com/Jonas Tophoven © Decker Lammar et Associés

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (23 votants)
 

Articles

Nouveautés Produits