Le Mondial du Bâtiment revient Porte de Versailles à Paris du 3 au 6 octobre

Le Mondial du Bâtiment revient Porte de Versailles à Paris du 3 au 6 octobre

Batimat, Interclima et Idéobain, les trois salons du Mondial du Bâtiment, feront le plein Porte de Versailles avec l’arrivée de nouveaux exposants et un programme très étoffé de conférences et d’ateliers.




Selon Guillaume Loizeau, directeur des salons du Mondial du Bâtiment, toute la filière du bâtiment – industriels, prestataires de services, organisations professionnels, organismes publics, centres de recherche, … - s’est rassemblée pour faire du Mondial du Bâtiment un succès à l’automne prochain.

 

 

Se remettre en question et innover

 

 

Il faut dire que plusieurs facteurs poussent le monde du bâtiment à se réorganiser. Côté réglementaire, la RE2020 et le nouveau DPE ont installé le bilan carbone au même rang que la sobriété énergétique dans l’évaluation de la performance des bâtiments. Ce qui change la donne profondément.

 

Poussé par l’Union Européenne, les Pouvoirs Publics français ont fixé des objectifs de neutralité carbone pour le parc des bâtiments existants dès 2050.

 

Tout cela pousse la filière du bâtiment, depuis les industriels jusqu’à la maintenance, en passant par les concepteurs et les entreprises, à se remettre en question et à innover.

 

De plus, le monde du bâtiment est confronté à des difficultés structurelles, notamment un persistant manque d’attractivité de ses divers métiers, qui pèsent sur son développement.

 

 

L’occasion d’un rassemblement physique de la filière

 

 

Tout cela pousse l’univers du bâtiment à faire du Mondial du Bâtiment, Porte de Versailles à Paris, du 3 au 6 octobre prochain, un rassemblement qui comptera et fera avancer les professions. Le Mondial du Bâtiment est organisé par RX France, en partenariat avec l’AFIFS pour Idéobain et Uniclima pour Interclima.

 

Du coup, tout le monde s’y est mis. Huit mois avant l’ouverture des salons, 968 exposants ont déjà répondu présents pour accueillir les visiteurs et apporter des réponses concrètes à toutes leurs interrogations.

 

Les organisateurs visent 5% d’exposants en plus qu’en 2019, dernière édition du Mondial du Bâtiment, soit environ 2400 exposants.

 

 

En ce qui concerne Batimat, qui occupe les pavillons 1, 4, 5 et 6 Porte de Versailles, 711 exposants sont déjà inscrits, dont 37 % de nouveaux venus. 70 % de la surface d’exposition est louée d’ores et déjà.© RX France

 

 

 

 

 

 

Idéobain, le salon de la salle de bains, se tient dans le pavillon 2 et a déjà enregistré l’inscription de 81 exposants, dont 42% de nouveaux venus. 70% de la surface est louée. .©RX France

 

 

Interclima, dans le pavillon 3, a vu l’inscription de 176 exposants, dont 39 adhérents d’Uniclima (qui compte 86 adhérents) et 35% de nouveaux venus. 82% de la surface d’exposition est louée. .©RX France

 

 

Interclima met l’accent sur le tertiaire et les énergies renouvelables

 

Toutes les solutions techniques pour les bâtiments tertiaires sont représentées parmi les exposants déjà inscrits au salon Interclima 2022, aux côtés des équipements destinés aux logements collectifs et individuels : des solutions hydrauliques, des échangeurs thermiques, des équipements centralisés en aéraulique et thermique, climatisation et confort d’été, … ©PP

 

 

L’évolution de l’offre de chaudières sera également au cœur du salon, avec l’apparition de nouveaux thèmes comme le gaz vert et l’hydrogène, le tout sur fond de partenariat stratégique inédit avec les 15 000 installateurs professionnels du gaz.

 

 

Les énergies renouvelables seront très présentes avec un espace chaudières biomasse qui fait le plein : pratiquement toutes les marques du marché seront présentes. La représentation des pompes à chaleur sera à nouveau très forte et quelques acteurs de la chaleur solaire sont également engagés, sans compter la récupération d’énergie, … Un partenariat stratégique inédit avec Qualit’ENR et ses 15 000 installateurs qualifiés a été mise en place.

 

 

Fortement accentuée par la crise sanitaire, la qualité de l’air intérieur (QAI) sera à nouveau l’un des thèmes majeurs du salon. Un espace y est entièrement consacré avec des conférences et un atelier. Aux côtés d’Uniclima, l’ensemble de la filière professionnelle sera engagé, notamment représentée par la nouvelle Association française de la ventilation. ©PP

 

 

 

 

Sur le forum QAI seront organisées des conférences de 20 minutes, animées à la fois par les exposants et par les organisations de la filière, comme l’AQC et l’Association français de la ventilation, et des centres de recherche comme le Cetiat. Notons au passage que l’AQC fêtera son 40ème anniversaire au Mondial du Bâtiment.

 

L’atelier QAI sera organisé par Uniclima et proposera trois « serious games » pour sensibiliser les maîtres d’ouvrage, les maîtres d’œuvre, les installateurs, les exploitants et sociétés de maintenance à la qualité des installations de ventilation.

 

 

Job dating à Interclima

 

 

Au sein du salon Interclima, grâce à un partenariat avec l’Association des techniciens et ingénieurs en climatique, ventilation et froid (AICVF) et ses 50 établissements d’enseignements adhérents, l’espace métiers et recrutement proposera tout un programme pour favoriser les rencontres et les échanges entre les étudiants, les professionnels débutants et confirmés, et les établissements et centres de formation.

 

Ce programme s’appuie aussi sur le nouveau groupe de travail des DRH des fabricants adhérents d’Uniclima. En matinée, mise en relation des établissements et des professionnels, conférences des écoles et centres de formation destinées aux professionnels pour échanger autour des évolutions majeures.

 

L’après-midi, une mise en relation sera organisée sous la forme de job dating de jeunes en provenance de l’Ile-de-France avec les DRH des exposants d’Interclima, des représentants des organisations professionnelles, et des visiteurs qui recrutent. Cet espace sera aussi une vitrine pour des initiatives autour de l’attractivité des métiers du génie climatique.

 

 

Le retour d’expérience à Interclima

 

 

Enfin, Interclima 2022 inaugure un nouveau format de conférence : le retour d’expérience. Une équipe projet, comprenant trois personnes dont au moins un exposant, replace une ou plusieurs solutions techniques dans le cadre d’un bâtiment neuf ou rénové, réalisé ou en projet.

 

Il s’agit de donner la parole aux maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises ainsi qu’aux industriels et démontrer les performances globales d’un bâtiment (confort, qualité d’air, énergie, environnement).

 

Les matinées sont consacrées à la rénovation, au moment où le décret tertiaire entrera tout juste en application.  Les après-midis sont consacrés à la construction neuve alors que les spécifications RE2020 sur le tertiaire et les bâtiments scolaires seront connues depuis quelques mois.

 

Les conférences dureront 45 minutes et s’enchaineront toutes les heures. Un espace de convivialité est intégré à cet atelier, pour permettre aux visiteurs de prolonger les discussions avec l’équipe projet.

 

 

Plus de 50 stands de démonstration à Idéobain

 

 

Pour cette édition 2022, Idéobain enregistre une participation forte des acteurs et leaders du marché, avec 81 exposants inscrits mi-février, dont 34 nouveaux arrivants et 47 retours.

 

 

Près de 50 stands présenteront des démonstrations de produits sur des espaces dédiés. Toutes ces démonstrations seront répertoriées sur un parcours thématique. ©PP

 

 

Imaginé par l’AFISB et ses partenaires, l’espace créateurs rassemblera des industriels qui influencent les tendances de la décoration grâce à l’innovation ou à des collaborations artistiques remarquées. Il est construit autour de marques exclusives et de spécialistes de projets haut de gamme, dont Alpi, Aquaelite, Bongio, Burgbad, Burlington, Cereza Spa, Herbeau, Idea Group, Keuco, Laufen et Winckelmans.

 

 

L’AFISB profitera du salon pour organiser un focus sur les salles de bains remarquables depuis 2017, tout en animant un espace métiers, formation & compétences. Toute la semaine, dans le cadre de l’Académie de la salle de bains, des speed-datings permettront à des formateurs, des installateurs et des concepteurs-vendeurs de se rencontrer. ©PP

 

 

Enfin, près de 15 conférences sont d’ores et déjà programmées avec un tiers d’expertises techniques, un tiers de formation et un tiers destiné à l’architecture et à l’aménagement extérieur.

 

 

Quatre grands thèmes à Batimat

 

 

Le salon Batimat 2022 sera organisé autour de quatre grands thèmes :

  • Préserver l’environnement,
  • Transformer les méthodes,
  • Bien vivre dans la ville de 2050,
  • Valoriser les métiers.

 

Ces quatres thèmes se traduisent en dizaines d’interventions de toutes sortes d’acteurs. Par exemple, 80 participants devraient prendre la parole dans les 16 sessions des "batitalks", qui auront lieu chaque jour de 11h à 15h30 dans le pavillon 1 au sein du forum construction et dans le pavillon 2 au sein du forum architecture.

 

Ces batitalks sont complétés par des parcours de visite qui englobent notamment

  • les "experts’ corners" avec les univers hors-site, low carbon construction, photovoltaïque, le cycle mastère École des Ponts ainsi que les plateaux BatiRadio et BatiJournal.
  • l’innovation lab qui regroupe les Innovation Awards, l’espace Construction Tech® et l’espace innovation de la FFB.

 

Situé en plein cœur du pavillon 1, accueillant une trentaine d’exposants et des organismes partenaires (Adivet, Biobuild, Ekopolis, IFPEB, …), l’espace low carbon construction, conçu en partenariat avec Construction 21, met en avant, sur plus de 600 m², les solutions et matériaux pour la décarbonation des bâtiments : politique zéro déchets, choix de bois d’origine française et transformé sur le territoire, de mobiliers éco-conçus, de moquettes 100 % recyclées, d’éclairage led, …

 

Le photovoltaïque sur les bâtiments

 

 

Le photovoltaïque pour le bâtiment, en partenariat avec Enerplan et le GMPV, est rassemblé dans un espace dédié qui réunit 14 exposants, dont les français GSE Integration, Armor et Aura Sun ; ainsi que Goodwe, Solarstone, Luxon led, Chemitek venus d'Allemagne, d'Estonie, de Pologne, ...

 

Vingt ateliers pratiques de 30 minutes chacun, animés par les exposants du secteur photovoltaïque, ainsi qu’un colloque international consacré à l’énergie décarbonée complètent le dispositif.

 

Démarche d’envergure qui rencontre un véritable succès depuis son lancement en 2018, Construction Tech® dispose une nouvelle fois cette année de son espace dans le pavillon 1. Plus de 80 start-ups présenteront leurs solutions au cours de séance de pitchs.

 

Qarnot et Ioga, les deux grands lauréats des derniers Challenges Construction Tech® sont mis en avant durant toute la durée du salon. Enfin, l’Observatoire Construction Tech® "Les start-up de la Construction Tech 4 ans après, que sont-elles devenues ?" sera dévoilé en octobre durant le salon.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (196 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits