Granulats, pierres et béton : les industriels prudents pour 2022

Granulats, pierres et béton : les industriels prudents pour 2022

Après une année 2021 "chahutée", les producteurs français de granulats, pierres ou béton prêt à l'emploi, parient sur les bons carnets de commande des constructeurs pour 2022.





"2021 a été une année chahutée après une année 2020 chaotique", relève Carole Deneuve, chef du service statistique de l'Union nationale des Industries des carrières et matériaux de construction (Unicem), fédération qui réunit 2.000 entreprises spécialisées dans l'extraction (carrières) ou le recyclage de matériaux de construction.

 

A fin octobre, sur 12 mois, les volumes de production de granulats ont progressé de 10,2% en France par rapport à la même période de 2020, mais n'ont pas rattrapé ceux de 2019 (-0,4%). Idem pour le béton, dont la production a augmenté de 11,9% sur l'année terminée à fin octobre, mais reste en recul de 0,5% par rapport à la période comparable de 2019.

 

Au total sur 2021, les professionnels anticipent un bond de 10%, aussi bien dans le béton que dans les granulats, qui comblera tout juste les creux de l'année du Covid, selon l'Unicem. Pour 2022, ils restent prudents et parient sur une stabilité des volumes dans le béton et une hausse de 1% pour les granulats par rapport à 2021.

 

Optimisme prudent traduit par Alain Boisselon, le président de la fédération, également directeur des granulats chez le cimentier Vicat: "si on arrive à faire autant qu'en 2021, on sera satisfait" dit-il.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 500 - Décembre 2021 / Janvier 2022

   

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1128 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1