Des isolants en laine minérale étudiés pour l’ITE

Des isolants en laine minérale étudiés pour l’ITE

L’isolation thermique par l’extérieur est de plus en plus choisie, en neuf et en rénovation, pour améliorer la performance thermique des bâtiments. Les laines minérales participent activement à l’efficacité des systèmes développés spécifiquement pour l’ITE.

©FILMM






Isoler par l'extérieur présente de multiples avantages, qui expliquent l’intérêt grandissant des acteurs de la construction pour l’ITE : pour réduire la consommation d’énergie liée au chauffage et à la climatisation. Envelopper le bâtiment d’isolant permet de couper efficacement les ponts thermiques, sans pour autant affecter la surface habitable. Cela permet également de bénéficier de l’inertie des parois extérieures et contribuer ainsi au confort d’été.

 

En rénovation, l’ITE permet de faire les travaux en site occupé. Réalisée dans les règles de l’art, l’ITE assure une bonne homogénéité de l’enveloppe avec un traitement des points singuliers de certaines façades qui nécessite un vrai savoir-faire (soubassements, encadrement d’ouvertures, balcons, liaisons murs-plancher, murs de refend-sol, façade-toiture, ...).

 

L’isolation en laines minérales apporte en sus un regain d’isolation acoustique, appréciable, dans des bâtiments mal insonorisés. Les bruits extérieurs, notamment, peuvent être divisés jusqu’à 5 fois, selon le support et le système d’isolation par l’extérieur.

 

L’ITE est enfin l’occasion de « relooker » les bâtiments, en modifiant leur aspect extérieur, avec un large choix de finitions possibles.

 

Des isolants minéraux spécial ITE

 

Le choix de l’isolant dépend du type de bâtiment et des réglementations qui y sont associées, des performances visées, des contraintes de mise en œuvre, de la finition, mais aussi des habitudes de travail du professionnel.

 

Juste derrière le polystyrène, matériau le plus répandu en ITE sous enduit, arrivent les laines de roche et de verre qui sont particulièrement utilisées lorsqu’il y a des exigences liées à la sécurité incendie et sous bardage.

 

Nombre de systèmes complets avec des laines minérales ont été développés spécifiquement pour cette application. Les principaux fabricants, réunis au sein du FILMM*, font certifier leurs produits pour l’ITE par l’Acermi, qui garantit leur résistance thermique et leur aptitude à l'emploi selon les normes européennes. Ils ont aussi des avis techniques qui décrivent parfaitement la mise en œuvre des produits.

 

Les laines minérales peuvent être utilisées dans les deux principaux systèmes d’isolation par l’extérieur : sous enduit ou sous bardage rapporté. Elles répondent à l’ensemble des exigences d’isolation des façades : outre leur haute performance thermique, elles sont incombustibles (Classement au feu A1), perméables à la vapeur d’eau, non-hydrophiles. Elles renforcent également l’isolation phonique et sont compatibles avec la grande majorité des finitions. Elles conviennent donc à tout type de bâtiments, notamment ceux soumis à des exigences réglementaires particulières notamment celle contre l’incendie dans les ERP, les IMH et les IGH.

 

Le FILMM a édité un guide sur la protection des façades contre l’incendie, lorsqu’elles sont isolées avec un bardage rapporté ventilé. Le document précise toutes les dispositions constructives pour respecter l’instruction technique IT 249.

 

Guide de préconisation 

 

Des panneaux rigides pour une isolation sous enduit

 

L’ITE sous enduit nécessite des panneaux d'isolant rigides, généralement collés au mortier-colle et chevillés sur le mur. Des accessoires de pose garantissent la tenue du système (rails de départ, cornières d'angles, renforts pour les huisseries, etc.). L'enduit, mince ou épais, est ensuite appliqué en plusieurs passes, directement sur l'isolant.

 

Une laine de roche support d’enduit aura une performance mécanique très élevée et une très haute stabilité dimensionnelle. Adapté à tout type de chevillage et compatible avec tous les enduits de finition, le panneau pourra aussi pré-imprimé sur ses deux faces d’une sous-couche, pour faciliter l’adhérence du mortier-colle (moins de produit consommé) et celle de l’enduit (étape de graissage évitée). Sa résistance au déboutonnage permettra de limiter le nombre de fixations par panneau.

 

Une laine plus souple pour l’isolation sous bardage

 

Le bardage ventilé, qui peut être mis en œuvre sur façade irrégulière ou dans les bâtiments à ossatures, utilise majoritairement de la laine minérale, en particulier pour son bon comportement au feu.

 

Posé en une ou deux couches, cet isolant se présentera, par exemple, sous forme de panneau roulé semi-rigide de laine de verre, à haute performance thermique** et acoustique, qui ne retient pas l’eau en cas d’infiltration. Revêtu d’un voile de verre noir, il offrira une finition adaptée à tout type de bardage rapporté, y compris ceux à claire-voie. Une faible tolérance d’épaisseur de l’isolant réduira les risques d’obturation de la lame d’air, pour une ventilation sécurisée.

 

* Syndicat des Fabricants d'Isolants en Laines Minérales Manufacturées

** λ  jusqu’à 0,0032 W/(m.K)



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (192 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Plancher Rayonnant Electrique (PRE)

Écrans souples de sous-toiture