L'emblématique Poste du Louvre termine sa mue après 4 ans de travaux

L'emblématique Poste du Louvre termine sa mue après 4 ans de travaux

L’emblématique Poste du Louvre, fermée depuis 2015 sera totalement transformée tout en conservant son architecture de pierre et sa structure métallique. L’ouverture est prévue en 2021



Photos © Elise Robaglia

 

Fermé depuis 2015, la Poste du Louvre construite en 1886 et comprenant 32.000 m2 de surface de plancher était le plus grand centre de distribution du courrier en France. Elle était notamment connue des Parisiens pour être ouvert 7 jours sur 7, de nuit, ce qui a longtemps permis aux retardataires d'envoyer du courrier avec "le cachet de la poste faisant foi".

 

L’édifice, remarquable par son architecture de pierre et sa structure métallique, accueillera des logements, des plateaux tertiaires et des commerces. De nombreux services avec un bureau de Poste, un commissariat de police, une halte-garderie, des espaces de coworking et un hub de logistique urbaine en sous-sol complèteront cet ensemble. Une partie de la terrasse paysagée sera accessible à tous les publics et offrira une vue spectaculaire sur les toits de Paris.

 

A partir de 2021, il deviendra "un concentré de ville mixte", affirme l'architecte Dominique Perrault, en charge de ce chantier gigantesque, après avoir été choisi au terme d'un concours d'architecture européen en 2012.

 

 

 

 La Façade en pierre d’origine est mise en valeur dans le cadre de la transformation de la Poste du Louvre

 

 

La structure métallique d’origine permet de dégager de grandes hauteurs et favorise l’entrée de la lumière naturelle

 

Préserver l’architecture d’origine de la Poste du Louvre

 

Les travaux menés auront pour objectif de préserver l’architecture d’origine de Julien Guadet, mettre en valeur sa façade de pierre, les charpentes métalliques ainsi que les grandes hauteurs, en dessinant une harmonie entre patrimoine et modernité.

 

L’ilot monolithique s’ouvre sur son quartier grâce à un réseau de porches, d’arcades et de passages. La grande cour centrale s’ouvre et laisse désormais apparaître les architectures de métal, s’étageant vers le ciel et direct, en écho à l’architecture industrielle d’origine.

 

En façade, les menuiseries de verre, travaillées en courbe vers l’intérieur, apportent de la lumière naturelle aux espaces intérieurs tout en créant une profondeur nouvelle à la façade de pierre. A l’intérieur, la restauration de la structure métallique d’origine permet de dégager de belles hauteurs et d’amener la lumière naturelle au cœur du bâtiment.

 

 

Les murs rideaux enveloppent la périphérie de la cour centrale, du rez de chaussée au 2e étage

 

Une démarche de développement durable

 

Les murs rideaux, qui enveloppent la périphérie de la cour centrale, du rez-de-chaussée au deuxième étage, ajoutées aux nouvelles verrières, favorisent la lumière naturelle, que les usagers apprécieront.  

 

En termes de travaux, une isolation thermique renforcée de l’enveloppe s’accompagne du changement complet des menuiseries extérieures. Les opérateurs ont prévu un raccordement et un approvisionnement par les réseaux urbains de chauffage (CPCU) et de climatisation (Climespace) de la Ville de Paris. S’y ajoute une production d’énergie renouvelable assurant une partie des besoins en énergie et eau chaude sanitaire du bâtiment. Enfin, la toiture sera végétalisée.

 

 

Le bâtiment qui vise le label Effinergie Rénovation pour la totalité de l’opération bénéficie d’une isolation thermique renforcée

 

Le projet prévoit également une gestion de l’eau étudiée avec sa récupération et sa réutilisation : nettoyage des surfaces étanches, arrosage des végétaux si nécessaire et réutilisation dans les sanitaires.

 

Quant au confort thermique, il sera assuré grâce à des installations de traitement de l’air permettant une sur-ventilation nocturne en été afin de décharger l’énergie accumulée dans le Bâtiment.

 

A noter que le projet s’inscrit dans une démarche de développement durable en visant l’obtention de plusieurs certifications et labels : NF-HQE Rénovation de niveau Excellent, Leed Core & Shell de niveau Gold, Breeam… ainsi que le label Effinergie Renovation pour la totalité de l’opération.

 

 

Un système de production d’énergie renouvelable assurera une partie des besoins en énergie et eau chaude sanitaire du bâtiment.

 

Le chantier en chifffres

 

  • 8 244 m2 d’emprise au sol
  • 32 000 m2 de surface plancher
  • 360 m2 de bar lounge en rooftop
  • 500 m2 de terrasse végétalisée au 4e étage
  • 82 chambres et suites d’hôtel 5*
  • 1 000 m2 en sous-sol dédiés à la logistique urbaine

 


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1421 votants)
Oui
Non
 

Boutique