Immobilier à Lyon : des solutions de rénovation pour réduire les coûts

Immobilier à Lyon : des solutions de rénovation pour réduire les coûts

Alors que les prix de l’immobilier atteignent des records à Lyon, les particuliers sont à la recherche de solutions pour pouvoir habiter malgré tout des maisons avec un espace suffisant grand, tout en réduisant les coûts.






Pour certains, cela passe, avec les conseils d'un architecte, par la rénovation ou la transformation de bâtiments anciens en lofts, ou par une extension qui donne une touche contemporaine. D’autres font le choix d’une maison d’architecte ou d’une maison bioclimatique à faible impact sur l’environnement. Une solution qui permet de réduire la facture énergétique à long terme.

 

En ce début d’été 2020, l’immobilier atteint des prix inédits à Lyon, avec une moyenne de 4 979 euros le m2 pour le mois de juin : on compte 5 016 euros pour un appartement, et 4 498 euros pour une maison. Lyon est de ce fait, avec Annecy, une des deux villes les plus chères de province. Rien qu’en 2019, les prix au mètre carré ont progressé de 10 %. À l’échelle des 10 dernières années, la hausse a été de 62 %. De ce fait, l’accession à la propriété demeure difficile pour de nombreux ménages, malgré les taux d’emprunt faibles du moment. Pour réduire la facture à l’achat, beaucoup d’entre eux choisissent d’acheter une maison dans laquelle ils feront des travaux avant de l’habiter. Des rénovations ou des extensions qu’ils font parfois avec le conseil d’un architecte, dont les conseils sont utiles pour analyser les besoins et les contraintes de chacun. Un accompagnement qui peut aller de l’esquisse du projet, avec la demande du permis de construire, au choix des matériaux et des équipements.

 

Des aménagements de loft à Lyon avec un architecte

 

Pour certains, la solution passe par un loft. De nombreuses surfaces atypiques s’y prêtent. Par exemple, des anciens locaux industriels, des commerces, des usines, des salles de gym, des laboratoires d’analyses, des ateliers de Soyeux, des dépendances agricoles… Ces structures, souvent de surface importante, nécessitent en effet, un certain nombre d’études techniques en amont pour être viables et agréables à vivre. Les problèmes structurels, thermiques et acoustiques doivent être considérés. Par ailleurs, le bâtiment doit être sain, le niveau de la structure doit être correct, et il est nécessaire d’effectuer différents sondages pour vérifier l’état général du bâtiment. Ces surfaces présentent en effet des contraintes bien à elles : leur plafond peut être très haut, leur charpente peut être apparente, elles peuvent avoir une verrière, être en béton brut… Autant d’éléments qui peuvent être mis en avant, et complétés par d’autres matériaux comme le béton ciré au sol, l’acier, le verre.

 

Pour l’architecte lyonnais Claude Veyret, qui a à son actif la transformation d’une trentaine de locaux en lofts dans la région, l’enjeu est d’offrir un confort moderne, tout en gardant à l’esprit « les signes apparents de la vie ancienne du local de départ ». L’occasion aussi de tirer parti des escaliers métalliques et autres grands volumes propres à ces espaces immenses, d’y inclure des douches à l’Italienne, des cuisines à l’américaine, des passerelles en verre, des coursives… Cet architecte lyonnais part du principe qu’à chaque fois, le futur propriétaire conçoit sa « boîte à habiter » originale qui est conçue selon les données du terrain, l’orientation, la vue.

 

Dans une maison contemporaine d’architecte, le mode de vie des habitants est également pris en compte, pour qu’elle soit agréable à vivre pour chacun. Repensés et réaménagés, ces bâtiments industriels bénéficient ainsi d’une seconde vie, et échappent à la démolition. Pour les acquéreurs, c’est faire un geste de recyclage immobilier : plutôt que de couler du béton neuf, ils évitent la mise à la décharge de milliers de m3 de matériaux. Une démarche de développement durable qui est également valable dans le cadre d'une simple rénovation de maison.

 

À savoir : avant de se lancer dans la rénovation pour transformer une surface en loft, il est nécessaire de vérifier bien sûr le plan local d’urbanisme (PLU) pour savoir, dans le cas d’un rez-de-chaussée, s’il peut être transformé. Si on transforme un local supérieur à 150 m2 de surface de plancher en loft, il est obligatoire de faire appel à un architecte à Lyon. Par ailleurs, avant d’acheter un hangar pour le transformer en loft, il faut penser à vérifier qu’il ne contient pas de polluants. Le diagnostic amiante est obligatoire.

 

Faire une extension pour éviter d’acheter

 

Avec la montée des prix de l’immobilier, de nombreux secteurs à Lyon et dans les environs ont vu leurs prix au mètre carré enfler, comme à Meyzieu, à l’est, dans la foulée de l’arrivée du tramway. Il en est de même pour Oullins. Les prix devraient augmenter aussi dans le secteur du Revoyet, avec l’arrivée de la ligne B du métro prévue vers 2023. Avec la montée générale des prix de l’immobilier, de nombreux secteurs ont vu leur prix augmenter, comme à Meyzieu, à l’est, dans la foulée de l’arrivée du tramway.

 

Dans un tel contexte, tant au niveau des appartements que des maisons, une alternative à l’achat d’un nouveau bien est de rester où l’on est, mais en poussant les murs pour faire de l’espace. L’extension de sa maison ancienne peut passer par l’installation d’une verrière au niveau de la pièce à vivre, ou d’une mezzanine dans le salon, que l’on transforme en coin bureau. Certains choisissent d’investir le niveau bas, et son accès au jardin. À Lyon, les maisons 1930, souvent avec des petites pièces, gagnent souvent à se voir ajouter une partie neuve pour le séjour, la cuisine, ou la suite parentale, sur les conseils d’un architecte.

 

Pour ceux qui souhaitent acheter malgré tout, à des coûts moins élevés, reste la solution des travaux avec l’aide d’un architecte. Ainsi, à l’est de Lyon, un certain nombre de maisons typiques de type plan Favier, moins chères que certaines du secteur, datant des années 1970 et 1980, ont été achetées pour être repensées. Par ailleurs, le quartier moderne de la Confluence, bâti dans une ancienne friche industrielle, et à l’architecture futuriste, est le premier quartier durable labellisé WWF France. La deuxième phase du projet urbain comprendra la construction de logements, de bureaux et de commerces, et le réaménagement de la gare de Perrache. Par ailleurs, il est prévu que le tramway T2 soit prolongé jusqu’à Montrochet pour rendre le quartier plus accessible.

 

L'option d'une maison bioclimatique à Lyon

 

Alors que de plus en plus de personnes se disent concernées par les enjeux environnementaux, les maisons bioclimatiques sont un autre moyen de faire des économies sur le long terme, tout en optant pour le neuf. Car plutôt que d’acheter une maison ou un appartement au prix fort, comme c’est le cas actuellement à Lyon, certains préfèrent encore se lancer dans la construction de leur maison neuve. Construire une maison aux standards bioclimatiques n’est pas forcément si onéreux. À Lyon, de nombreux architectes indépendants se sont lancés dans ces formes d’habitat à faible empreinte écologique. Leur principe : tirer profit des ressources naturelles, pour être le plus autonome possible vis-à-vis de ses besoins énergétiques. Cette année, la réglementation thermique change, et passe à la RT 2020 (qui succède à la RT 2012). Cette nouvelle réglementation oblige à présent les constructeurs de maisons individuelles et d’habitats collectifs à concevoir des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Ce sont des bâtiments à énergie positive (BEPOS).

 

Un environnement sans presque aucun polluant 

 

L’avantage numéro un d’une maison climatique, ce sont les économies d’énergie qu’elle permet de faire, et son faible impact écologique. On compte autour de 500 euros d’économie par an par rapport à une maison traditionnelle. Quelques années suffisent pour rentabiliser l’investissement initial. L’autre avantage, est d’évoluer dans un environnement sans presque aucun polluant, avec des matériaux spécialement sélectionnés. La bonne circulation de l’air permet d’éviter les risques de moisissure. D’autre part, grâce à une bonne isolation, il y a moins de déperditions de chaleur, et la température est régulée dans toutes les pièces de la maison.

 

À Lyon, les architectes indépendants concevant des maisons bioclimatiques et des maisons d’architecte écologiques réalisent aussi, à la demande de leurs clients, des projets moins ambitieux, en fonction de leur budget, privilégiant toutefois les économies d’énergie. Ces habitats avec une isolation performante se déclinent sous plusieurs formes. Cela inclut du double vitrage à isolation renforcée (VIR), des isolants naturels comme le chanvre, ou la laine. Les ressources naturelles sont aussi largement utilisées avec l’installation de panneaux solaires, de chauffe-eau solaire. Un vitrage électrochrome peuvent être installées également. Il a pour avantage de contrôler à la fois la lumière et la chaleur pénétrant dans la pièce grâce à un faible courant électrique. L’occultation se fait tout en transparence et on consomme moins d’énergie. Cette approche environnementale inclut les labels type THPE Très Haute Performance Énergétique ou les maisons passives. Cela passe par l’utilisation de matériaux récents ou industriels performants.

 

Une maison contemporaine sur-mesure

 

Dans une maison contemporaine, cela vient en complément de grandes ouvertures, et de beaux volumes. Les maisons les plus luxueuses comprennent des articles domotiques proposés par l’architecte, destinés à faciliter la vie des habitants de la maison. Cela peut passer par l'installation d'un contrôle à distance des volets, ou du portail, ou encore du garage…

 

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (199 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les enduits de façade - NF DTU 26.1