Matériaux de construction : décélération en 2019, stabilité attendue en 2020

Matériaux de construction : décélération en 2019, stabilité attendue en 2020

Le secteur des matériaux de construction a enregistré une année 2019 "en décélération", davantage qu'anticipé en début d'année, et table pour 2020 sur une stabilisation, selon la fédération Unicem.



L'année 2019 devrait se terminer sur des modestes hausses de 1% de la production de granulats, à 345 millions de tonnes en incluant les recyclés, et de 0,5% pour le béton prêt à l'emploi (BPE) avec 40,1 millions de m3, a estimé l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction.

 

Le premier trimestre 2019 avait vu un fort rebond de la production tant de granulats (+8,5%) que des livraisons de béton prêt à l'emploi (+13,3%). Mais la suite de l'année a montré un ralentissement, plus marqué depuis l'été, a observé la responsable économique de l'Unicem, Carole Deneuve. "L'atterrissage a été un petit peu plus brutal que prévu", a-t-elle résumé.

 

Fin octobre, le progression sur 12 mois était limitée à 1,4% pour les granulats et 1,3% pour le BPE. Mais novembre devrait s'inscrire en baisse, pénalisé par les intempéries, et en décembre, le climat social pourrait peser.

 

L'Unicem a rappelé qu'en 2018, la grève de la SNCF avait affecté le fret ferroviaire de granulats, qui avait chuté de 11%, à son plus bas niveau depuis 20 ans.

 

Une stabilité pour 2020

 

Pour 2020, la fédération prévoit une stabilité, compte tenu d'indicateurs toujours relativement bien orientés dans la plupart des secteurs. Les carnets de commandes notamment restent élevés dans le bâtiment, et sont également solides dans les travaux publics, soutenus par des opérations importantes (Grand Paris, Plan autoroutier, Haut débit).

 

Au final, l'Unicem prévoit en 2020 une demande en hausse autour de 1% pour les granulats tandis que les livraisons de béton prêt à l'emploi devraient "au mieux se stabiliser".

 

"Normalement, les fondamentaux montrent que l'on devrait rester sur quelque chose d'à peu près stable en termes de volumes", a déclaré le président de l'Unicem, Nicolas Vuillier. Mais "2020 sera incertain, compte tenu d'un certain nombre de facteurs arrivés en cette fin d'année", a-t-il estimé.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1213 votants)
Oui
Non
 

Boutique


Le petit dicobat