Awards de l’Innovation Interclima 2019 : les premières solutions BEPOS récompensées

Awards de l’Innovation Interclima 2019 : les premières solutions BEPOS récompensées

42 concurrents, 20 nominés, 8 lauréats : commencé en juin, le processus de sélection des Awards de l’Innovation Interclima 2019 a abouti le 18 septembre avec présentation des lauréats à la presse technique



Les 42 produits, services et solutions présentées au Awards de l’Innovation à Interclima 2019 illustraient  trois grandes tendances. Premièrement, le chauffage devient thermodynamique. Dix produits ou solutions en compétition étaient des solutions ou des accessoires liées à des solutions thermodynamiques en chauffage. Tandis que trois seulement avaient trait aux chaudières.

 

Deuxièmement, la quasi-totalité des solutions thermodynamiques présentées ont adopté le R32 comme fluide frigorigène, dont les pompes à chaleur de grande puissance et les groupes d’eau glacée réversible présentés par Daikin. Vaillant fait œuvre de pionnier et propose l’aroTherm plus :  la première pompe à chaleur air/eau utilisant le R290, le propane.

 

Troisièmement, plus aucun appareil utilisant de l’énergie n’est présenté sans une connexion à internet, assortie de services pour l’installateur, le mainteneur et l’utilisateur final.

 

Huit lauréats Interclima

 

Réuni le 4 septembre, le jury a désigné 20 nominés et, parmi eux, 8 lauréats parmi les 42 concurrents. Voici, un par un, les 8 lauréats, puis les nominés.

 

Atlantic est lauréat pour Simplifix. C’est une idée toute simple, destinée à faciliter la vie des installateurs sur les chantiers. Avec Simplifix, co-développé avec la société landaise Flovéa, spécialiste de la préfabrication en plomberie, Atlantic adapte l’idée du dosseret d’installation bien connu pour les chaudières, aux unités intérieures de ses pompes à chaleur split. Simplifix prévoit tous les raccordements vers un ou deux départs de chauffage, régulés ou non, vers la production d’ECS, …

 

 

 

Bati'NovTech a reçu deux prix. Le premier pour Arpète, une armoire numérique multiservices, capable de résister à toutes les contraintes – poussières, vibrations, humidité, chocs – des chantiers. Sur les chantiers, Arpète remplace la traditionnelle armoire à plans et offre des fonctionnalités nouvelles. Sa connexion internet permet aux BE de pousser les mises à jour des plans vers les entreprises sur site et aux entreprises d’en souligner les éventuelles incohérences, en temps réel. Sa caméra en façade autorise l’organisation de vidéo conférences entre le chantier et des BE, des architectes, voire même le Maître d’Ouvrage inquiet de l’avancement de son chantier.

 

 

Le Pistolet Traceur P est le second produit Bati'Nov.Tech primé aux Awards de l’Innovation Interclima. Le pistolet 3P, pour Precise Point Positioning, est un traceur de points sur chantier. Complété par une borne GPS pour la géolocalisation et part un jeu de balises, nourri par le fichier BIM du chantier, le pistolet 3P et sa cartouche de peinture assurent en quelques minutes le marquage des passages de gaines et de canalisation, au centimètre près.

 

 

On arrive ensuite aux solutions qui anticipent l’application de la RE2020, la production d’énergie sur site, son autoconsommation, etc.

 

 

Dans ce registre, Eaton a été récompensé pour son offre xStorage Home, développée avec Nissan. Il s’agit d’un stockage d’électricité mural, destiné aux maisons individuelles et utilisant des batteries de première ou de seconde main. xStorage est en effet conçu pour donner une seconde vie aux batterie des véhicules électriques Nissan Leaf.

 

La nouvelle génération de ce stockage peut être raccordé directement aux panneaux photovoltaïques en courant continu ou bien être alimenté après l’onduleur des panneaux en courant alternatif. De plus, il embarque l’électronique de puissance nécessaire à la gestion des flux et la maximisation de l’autoconsommation de l’énergie photovoltaïque produite sur le toit. Il est en effet capable de décider de remplir les batteries, de chauffer le ballon, de lancer la machine à laver, bref de faire tout ce qui est possible avant de renvoyer le surplus de production photovoltaïque vers le réseau.

 

 

Toujours dans le registre de l’autoconsommation photovoltaïque, mais en tertiaire, cette fois-ci, GREE, l’un des tous premiers fabricants de climatiseurs dans le monde qui s’installe maintenant sur le marché français, propose son DRV GMV5 (de 22,4 à 134 kW), conçu pour fonctionner à la fois avec de l’électricité du réseau, directement avec l’électricité photovoltaïque produit sur site ou avec les deux à la fois lorsque la production photovoltaïque ne suffit pas.

 

GREE fournit lui aussi l’électronique de puissance qui oriente la production PV vers son GMV5 et connecte l’installation au réseau. GREE revendique une autoconsommation de 98% de l’électricité PV produit sur site, avec un gain de rendement de 5 à 7% dans la mesure où le courant continu produit par l’installation PV n’est pas transformé en courant alternatif, mais directement utilisé par les groupes extérieurs de son GVM5.

 

 

Toujours pour les futures maisons Bepos, LG Electronics a été distingué pour son Pack Energie Residentielle LG. Il s’agit tout simplement de rassembler et de piloter de manière cohérente quatre produits LG : ses panneaux photovoltaïques haut rendement, ses onduleurs, n système de stockage d’électricité en batterie (ISS) et ses pompes à chaleur réversibles assurant aussi la production d’eau chaude.

 

Pour chacun de ces quatre produits, LG fait partie des leaders mondiaux. Son panneau photovoltaïque NeONR LG375Q1C-V5 atteint 21,7% de rendement. Côté puissance, le panneau bifacial LG400N2T-J5 commence à 400 Wc, pousse à 425 Wc à BiFi 100 (illumination sur les deux faces avec 100W d’irradiation sur la face inférieure) et culmine à 450 Wc à BiFi200 (200W d’irradiation sur la face inférieure).

 

La solution globale Pack Energie Residentielle LG est connectée en WiFi à la box internet du logement, puis au Cloud LG. Ce qui ouvre toutes sortes de perspectives de collaboration Cloud to Cloud avec des systèmes domotiques, les assistants vocaux d’Amazon, Google et Apple, sans parler de celui de LG qui arrivera peut-être un jour sur le marché français.

 

De nouvelles architectures thermodynamiques

 

Les Awards de l’Innovation à Interclima ont récompensé de nouvelles solutions thermodynamiques.

 

Pour la maison individuelle, par exemple, Hitachi Cooling & Heating a été récompensé pour le Triple C R32. Il s’agit d’une idée simple mais lumineuse : à un climatiseur multisplit (4 unités intérieures) au R32, Hitachi ajoute un nouveau type d’unité intérieure, un ballon thermodynamique. Il est raccordé au groupe extérieur par une paire de tube chargés en R32, un échangeur fluide/eau assure la préparation d’ECS.

 

Lorsque le multisplit est en mode rafraîchissement, le ballon thermodynamique n’est pas alimenté. Mais il a la priorité : si un besoin d’eau chaude apparaît, le système stoppe les autres unités intérieures, renverse son cycle et chauffe le ballon.

 

 

 

Dernier lauréat, Vaillant, le spécialiste des chaudières et des pompes à chaleur, a été récompensé pour sa sa pac air/eau aroTherm plus. Elle est naturellement connectée et possède deux autres caractéristiques intéressantes. Tout d’abord, Vaillant met en avant ses performances acoustiques : 32 dB(A) à 5 m et à puissance nominale. Les mots puissance nominale sont importants.

 

D’autres constructeurs revendiquent d’excellentes performances acoustiques sans toujours être clairs quant aux conditions de mesures. Ensuite, cette pac air/eau monobloc extérieure avec une liaison en eau utilise le R290, le propane comme fluide frigorigène. Les excellentes propriétés du R290 permette à cette pac de produire de l’eau à 75°C sans assistance d’une résistance électrique. De plus, le R290 possède à GWP (Global Warming Power) de 8 seulement. Ce lui assure de passer facilement les exigences du règlement européen F-Gaz, même si elles devaient être sévérisées en 2030.

 

Les nominés n’ont pas démérité, loin de là

 

Les 16 nominés qui ne sont pas lauréats présentaient eux-aussi bien des solutions intéressantes. Plusieurs sont intéressantes, notamment les groupes de production d’eau glacée et pompes à chaleur Daikin de grande puissance fonctionnant au R32.

 

 

Dans le registre acoustique, Aspen Pumps, le spécialiste des pompes pour relève de condensats, vantait les 20 dB(A) de sa pompe de relève de condensats Silent+ Mini Lime, mesurés à 1 m et à débit maximum, soit 12 l/h. Cette pompe convient pour des unités intérieures à détente directe ou à eau glacée jusqu’à une puissance de 16 kW, installée en partie haute des murs et cloisons.

 

Duco, spécialiste de la ventilation, présentait son caisson double-flux domestique Duco box en mettant en avant sa pression acoustique réduite de 6 dB(A). Duco a intégré un clapet de réglage à deux zones dans son groupe de ventilation domestique double flux : chambres et pièces à vivre. En fonction des informations de deux sondes de CO2, le groupe Duco Box Energy manœuvre son clapet pour ventiler davantage dans l’une ou l’autre zone.

 

 

Atlantic, pour son radiateur électrique Divali Premium à façade en verre trempée et pour son sèche-serviettes Serenis Premium, parie sur l’esthétique et les fonctionnalités innovantes. Les deux gammes sont connectées, équipés d’une multisonde (présence, température), programmables à distance par l’application Atlantic CosyTouch, etc. Mais ça ne suffit plus. Le radiateur Divali Premium porte un éclairage indirect. Serenis Premium intègre une connexion Bluetooth et des enceintes Cabasse pour diffuser la musique d’un smartphone, un port USB pour brancher un appareil et le recharger, un affichage de l’heure et de la météo, …

 

 

Pour le tertiaire, GREE embarque de l’intelligence artificielle fondée sur le big data dans son système DRV GVM6. Les unités extérieures GMV6 sont géolocalisées, corrélées avec les données météo locales, raccordées entre elles et avec leurs unités intérieures en CAN+, un bus de communication ouvert et normalisé, connectées au G-Cloud (le cloud de GREE).

 

Le G-Cloud analyse en permanence les données d’environ 1 million d’unités extérieures installées à travers le monde sous divers climats. Avec toutes ces informations, le G-Cloud apprend peu à peu le comportement de chaque GVM6 et du bâtiment dans lequel il est installé. Analysant ces données, GREE est capable de piloter plus finement chaque installation pour minimiser les consommations, tout en garantissant le confort. Il peut notamment prévoir les pannes et alerter les entreprises de maintenance pour des opérations de maintenance préventive. Ayant appris l’inertie thermique, les besoins réels d’un bâtiment et ses plages d’occupation habituelles, GREE valorise les informations météo locales en anticipant les besoins.

 

Pour le tertiaire toujours et aussi pour le collectif, VIM proposait un caisson d’extraction d’air C4, baptisé JBRB Ecowatt PR – PR Sigfox. Bon, le nom est à coucher dehors comme souvent, mais il est connecté en Sigfox, un réseau sans fil d’origine française, longue distance, à bas débit et faible consommation d’énergie.

 

Cela signifie qu’à très faible coût, sans installation de GTB, sans connexion internet du bâtiment, ce caisson remonte à son exploitant – à travers un portail VIM-Sigfox – toutes sortes d’informations sur son historique de fonctionnement et son état. Une fois analysées, ces données sont utilisées en maintenance préventive, mais l’entreprise de maintenance et/ou le Maître d’Ouvrage sont immédiatement prévenus en cas de panne.

 

 

Pour la qualité de l’air intérieur, Ventilairsec, depuis longtemps défenseur de la VMI – Ventilation Mécanique Insufflée – proposait une solution tout à fait intéressante, baptisée Purevent. La VIM consiste, rappelons-le, à insuffler l’air plutôt qu’à l’extraire. Ce qui permet de filtrer l’air neuf introduit et efface d’un seul coup le grand inconvénient de la VMC par extraction : l’air extérieur peut être extrêmement pollué. La VMC avec ses entrées d’air au-dessus des fenêtres ne permet pas de filtrer l’air neuf. Tandis que la VMI avec sa prise d’air centralisée en offre tout naturellement la possibilité.

 

Le groupe d’insufflation a été redesigné, son esthétique améliorée, l’efficacité du filtre également. Il retient désormais 99% des pollens et des particules fines PM2,5 et PM10. De plus, le caisson  comporte désormais une batterie air/eau conçue pour être raccordées aussi bien en eau chaude qu’en eau glacée, avec évacuation des condensats. Ce qui permet à Purevent de préchauffer l’air insufflé en hiver et de le rafraîchir en été.

 

Le caisson est complété par des sondes de QAI, détectant %HR, température et/ou CO2 pour moduler les débits de ventilation selon les besoins de chaque pièce. Enfin, il se prête aux stratégies de surventilation nocturne durant les épisodes caniculaires. Purevent est naturellement connecté et offre une possibilité de pilotage à distance avec l’App Ventilairsec.

 

Saunier Duval, enfin, a développé une nouvelle chaudière à condensation, baptisée Thema Condens H-Flex, qui peut s’installer sur des conduits individuels existants de plus de 10 m de haut, ainsi que sur des conduits Shunt ou Alsace si toutes les chaudières raccordées au conduit sont remplacées en même temps par des Thema Condens H-Flex. Ce qui résout une partie des difficultés du remplacement des chaudières B1 existantes.

 

Cette nouvelle chaudière est dotée de capteurs spécifiques et d’un ventilateur innovant avec une forte pression disponible à l’entrée de la buse de fumées. L’électronique embarqué dans la chaudière calcule en permanence les pertes de charge du conduit et ajuste la pression à l’entrée de la buse en conséquence, d’où le caractère « flexible » de cette chaudière à condensation.

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par BaudouinLabrique
  • 0
  • 0

PAC Vaillant Je ne peux que féliciter Vaillant qui, avant 2012 avait déjà obtenu deux "meilleurs du test" dans deux revues allemandes différentes pour sa PAC géothermique ! Je l'ai adopté en 2012 avec plein succès das une maison ancienne (mal isolée) mais que j'ai rendue aus tratut BePos dès avril 2012 (maison à énergie positive : eau (dont potable), chauffage, électricité et depuis plus d'un an mobilité) Détails : www.RetrouverSonNord.be/Autarcie.be

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2196 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer