Socotec acquiert Vidaris aux Etats-Unis

Socotec acquiert Vidaris aux Etats-Unis

Le groupe français d'inspection de certification Socotec a annoncé l'acquisition de la société américaine Vidaris, marquant une nouvelle étape dans son plan de développement à l'horizon 2024.



Basée à New York, Vidaris emploie 300 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars. Le montant de l'acquisition, auprès du fonds américain Cortec, n'a pas été divulgué. L'entreprise est spécialiste de l'inspection des façades, notamment des grands immeubles new-yorkais et est un expert technique du bâtiment et des infrastructures.

 

L'acquisition de Vidaris constitue "un mouvement stratégique important" pour Socotec et "nous fait entrer de plain pied dans cette séquence 2024", a expliqué le directeur général de Socotec, Hervé Montjotin. Socotec a lancé cette année un plan de développement d'ici 2024, avec l'objectif d'atteindre un chiffre d'affaires de 1,4 à 1,5 milliard d'euros et d'améliorer fortement sa rentabilité.

 

M. Montjotin vise une marge opérationnelle autour de 17% à cet horizon. L'acquisition de Vidaris qui a une "forte" rentabilité va y contribuer, a-t-il indiqué. "C'était le bon moment pour nous d'envisager une sortie significative hors d'Europe" et "Vidaris est la plate-forme idéale pour pousser les feux aux Etats-Unis pour Socotec", a-t-il ajouté.

 

Les Etats-Unis deviennent le 3e marché pour Socotec

 

M. Montjotin a souligné la "grande symétrie d'activités et de savoir-faire techniques" entre Socotec et Vidaris. Cette opération va faire des Etats-Unis le troisième marché pour le groupe français, après la France et le Royaume Uni, et devant l'Allemagne et l'Italie.

 

Le développement international est l'un des axes du plan 2024, avec l'objectif de réaliser 60% des ventes à l'international. En incluant l'acquisition de Vidaris, la France pèse actuellement 57% de l'activité. Socotec, vise un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros à la fin 2019, grâce à l'intégration de Vidaris, s'ajoutant à plusieurs autres acquisitions plus petites.

 

Le groupe s'est fixé comme objectif de devenir le leader mondial dans ses activités de testing, inspection et certification (TIC) appliquées au secteur du bâtiment et des infrastructures. Socotec a depuis 2013 comme actionnaire de contrôle le fonds belge Cobepa, qui en détient 70%. Cobepa a réinvesti dans Socotec pour soutenir l'acquisition de Vidaris.

 

L'actionnaire minoritaire (30%) est le fonds Five Arrows Principal Investments, du groupe bancaire Rothschild & Co. La recherche d'un nouvel actionnaire minoritaire pour prendre la suite d'ici la fin de l'année est en cours, a indiqué M. Montjotin, confirmant des informations de presse.Socotec revendique la place de numéro 1 du contrôle construction en France, emploie 8.000 personnes et est présent dans 25 pays.sbo/ef/spi



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2167 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1