Gaz : "non" des régulateurs français et espagnol à un projet d'interconnexion

Gaz :

Les régulateurs de l'énergie français et espagnol ont donné un avis défavorable à un projet de nouvelle interconnexion gazière à travers les Pyrénées.






La Commission de régulation de l'énergie (CRE) et son homologue espagnole CNMC "sont convenues que le projet Step, dans sa configuration et ses capacités actuelles, ne répondait pas aux besoins du marché et ne présentait pas une maturité suffisante pour pouvoir faire l'objet d'une décision favorable", indique la CRE. Cette dernière, conjointement avec la CNMC, "rejette la demande d'investissement".

 

Le projet de gazoduc est porté par les entreprises Teréga (ex-TIGF) côté français et Enagás côté espagnol. Elles veulent interconnecter les réseaux gaziers des deux pays pour "sécuriser durablement les approvisionnements en gaz".

 

Le coût du projet estimé à 442 millions d'euros

 

Les coûts du projet "South Transit East Pyrenees" s'élèveraient à 442 millions d'euros, dont 290 millions sur le réseau de Teréga. La CRE relève notamment que "la capacité actuelle d'interconnexion entre la France et l'Espagne n'est pas saturée" et que "le coût du projet est élevé par rapport aux moyennes européennes".

 

La décision a en revanche été saluée par des ONG de défense de l'environnement, qui étaient hostiles au projet. "Ce projet aurait eu des impacts environnementaux désastreux", selon Claude Bascompte du collectif contre le gazoduc transfrontalier, dans un communiqué relayé par Les amis de Terre et 350.

 

"Il comportait aussi des risques économiques et climatiques. L'abandon de ce projet est une bonne nouvelle pour la transition énergétique localement", estime-t-il.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (150 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique