Les fabricants d'équipements pour la construction en forme

Les fabricants d'équipements pour la construction en forme

La production française d'équipements pour la construction, la manutention et la métallurgie a retrouvé en 2016 son niveau d'avant crise de 2008.


Cette tendance positive devrait se poursuivre cette année, quoique à un niveau légèrement inférieur, entre 5% et 7%, a estimé le président du syndicat Cisma, Jean-Claude Fayat.

 

La prudence est de mise car même si les carnets de commandes sont actuellement bien garnis, "tous nos adhérents ressentent une certaine volatilité de l'économie" mondiale, a expliqué M. Fayat. L'an dernier, la production du secteur a totalisé 7,86 milliards d'euros, soit une hausse de 8,9%, après +2% en 2014 et +3,1% en 2015.

 

Un dispositif fiscal d'amortissement des investissements favorable

 

La production a été tirée par une très nette embellie du marché français (+37,9% à 3,29 milliards d'euros), stimulée "pour une partie au moins" par le dispositif fiscal de suramortissement des investissements en biens d'équipements industriels, selon le Cisma.

 

Au grand regret de l'industrie, ce dispositif doit précisément s'arrêter le 14 avril, après avoir duré deux ans. Le dynamisme du marché français a compensé l'an dernier un déclin des exportations du secteur de 5,4% à 4,58 milliards d'euros, tandis que les importations ont augmenté de 10,5% à 5,14 milliards d'euros.

 

Léger redémarrage de l'emploi dans le secteur

 

Reflétant la forte hausse de la production, l'emploi dans le secteur a légèrement redémarré l'an dernier en France (+3% à 31.242 salariés). Tous les trois segments d'activité du Cisma ont bénéficié des couleurs retrouvées du marché national.

 

La production de biens d'équipements pour le BTP a ainsi fortement rebondi l'an dernier (+8,3% à 2,93 milliards d'euros), après quatre années de croissance atone ou faible.

 

La production pour la manutention a continué d'accélérer (+9% à 4 milliards d'euros, contre +6,4% en 2015) et celle pour la métallurgie a rebondi de 10,3% à 930 millions d'euros, malgré une évolution contrastée selon les types de produits, a détaillé le Cisma.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1149 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique