Refonte du site web de KP1

Refonte du site web de KP1

Clair, ergonomique et intuitif, il est pensé tel un guide de choix pour simplifier leur recherche à travers l’offre large de KP1 qui couvre tous les marchés.






En un coup d’oeil, l’internaute a ainsi accès à des conseils avisés et une mine d’informations sur les services et le produit sélectionné : documentations PDF, reportages chantiers, vidéos de mise en oeuvre, fiches environnementales, actualités…


Gage d’interactivité, le portail permet de les partager par email ou directement sur les réseaux sociaux.


Dans l’onglet « VOTRE PROJET », il obtient en trois clics les systèmes adéquats selon le type d’ouvrage (maisons individuelles, maisons groupées, logements collectifs et résidences, commerces et parkings, bâtiments publics, logistiques et industriels, et bureaux), l’état d’avancement du chantier et la fonction du plancher. Il peut également sélectionner les produits grâce à la recherche par filtres dans « NOS SOLUTIONS CONSTRUCTIVES », comme sur les sites de e-commerce.
Il indique le type de produit qu’il recherche, l’environnement, la performance et/ou la gamme KP1.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview de Florent GOUMARRE Directeur Marketing & Communication de KP1


« Depuis 2016, une nouvelle stratégie digitale a été mise en place chez KP1. Globale, elle touche tous les services du Groupe, de la Communication avec la refonte des sites web et le déploiement sur les réseaux sociaux, aux Bureaux d’études qui travaillent activement sur le BIM, en passant par les Ressources Humaines ou encore la Comptabilité avec la dématérialisation des documents administratifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur www.kp1.fr, le défi était de fournir des informations qui correspondent aux attentes de tous les acteurs du bâtiment en contact avec KP1. Un négociant, un maçon, un bureau d’études et un économiste ne sont pas intéressés par les mêmes contenus et ils veulent trouver rapidement la juste information.
Ce sont près de 80 000 chantiers que les équipes de KP1 traitent chaque année : le nouveau site web présente donc la multitude de solutions pour la construction de logements, mais également de bâtiments tertiaires, de plateformes logistiques ou encore de parkings. ».

 

Activement présent sur les réseaux sociaux LinkedIn, Twitter, YouTube et Viadeo, KP1 est en phase avec les nouveaux modes de vie des internautes. Ces outils confirment le dynamisme de la marque et l’esprit de proximité qu’elle cultive avec l’ensemble de ses clients et collaborateurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Précurseur sur YouTube, nous réalisons et mettons en ligne régulièrement, depuis 2010, une multitude de vidéos. Leurs contenus, riches et variés, permettent aux internautes de découvrir les atouts de nos produits et surtout de faciliter le quotidien des professionnels.
Nous comptabilisons à ce jour en moyenne près de 100 vues par jour. Notre objectif est d’animer et de créer des liens durables avec les autres communautés en nous appuyant sur le modèle mis en place pour YouTube. Pour exemple, sur LinkedIn nous avons multiplié par deux le nombre de nos abonnés en seulement six mois.
Aujourd’hui plus de 1 200 personnes nous suivent régulièrement et relaient nos actualités et les informations marché que nous partageons. ».

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

15 PRODUIT(S) POUR KP1








Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (614 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique