DTU 40.14 – Couverture en bardeaux bitumés

DTU 40.14 – Couverture en bardeaux bitumés

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives au DTU 40.14 – Couverture en bardeaux bitumés



Domaine d’application

Le DTU 40.14 “Couverture en bardeaux bitumés” donne les spécifications de mise en œuvre des couvertures en bardeaux bitumés réalisées sur des structures porteuses conformes aux règles de l’Art.

Il s’applique à tous types de bâtiments de faible ou moyenne hygrométrie, dont la sous-face des rampants de couverture est ventilée, situés en France métropolitaine.

Il est à noter qu’en région de montagne, certaines spécifications particulières seront à mettre en œuvre (traitées dans le chapitre 6 du DTU 40.14).

Le DTU 40.14 ne traite pas de la réalisation de couverture en bardeaux bitumés :

  • pour des bâtiments ou locaux de forte hygrométrie ;
  • sur un support discontinu.

La version en vigueur de ce DTU, à la publication de cette fiche, est celle de mai 1993, amendée en janvier 2001.

 

Matériaux visés

Les exigences que doivent respecter les matériaux nécessaires à la mise en œuvre de couvertures en bardeaux bitumés (bardeaux bitumés, supports continus admissibles, fixations, bandes métalliques, etc.) sont précisées dans le chapitre 2 “Matériaux” de la partie 1 “Cahier des clauses techniques” du DTU 40.14.

 

Mise en œuvre : l’essentiel

Mise en œuvre des supports de bardeaux

La conception devra prendre en compte les éléments suivants :

  • prévoir obligatoirement une ventilation des supports de couverture, dimensionnée selon le projet considéré ;
  • les supports devront constituer un ouvrage continu, qu’il soit plan ou courbé, fixé sur une structure porteuse discontinue et assurer une fonction portante compatible avec les règles de l’Art ;
  • avoir des appuis pour les supports de couverture d’une largeur minimale de :
  • 45 mm pour les supports bois ;
  • 60 mm pour les supports en panneaux ;
  • Les structures et les surfaces d’appuis doivent être protégées avant de mettre en œuvre les supports de couverture (par exemple, par des fongicides, peintures, etc.).

La réalisation de la partie courante des supports dépendra :

  • de leur nature : bois massif ou panneaux dérivés du bois ;
  • du type d’éléments porteurs :
  • voliges, frises, planches ou plancher rainé-bouveté (supports en bois massif) ;
  • chevrons, pannes ou fourrures en bois ou métalliques (supports en panneaux dérivés du bois).

 

Mise en œuvre des bardeaux bitumés

La pente minimale que doit avoir la couverture est de 20%.

 

Les recouvrements peuvent être rectangulaires (type A) ou arrondis (type B). La valeur minimale du recouvrement à respecter dépendra :

  • de la pente de la couverture considérée ;
  • de la zone d’utilisation ;
  • de la longueur de la projection horizontale du rampant de la couverture, dans la limite de 16,50 m.

 

Les bardeaux bitumés sont assemblés :

  • au support par clouage : a minima un clou au droit de chaque encoche et un à chaque extrémité, entre 20 et 30 mm au-dessus des encoches (nombre de clou doublé au droit de chaque encoche pour les pentes au-delà de 200%) ;
  • entre eux par collage :
  • s’ils existent, à l’aide de points de colle préfabriqués, qui seront à compléter au niveau des bas de jupe pour les recouvrements supérieurs à 80 mm ou dans le cas de sites exposés (cf. Règles Vent) ;
  • à l’aide d’une colle rapportée au niveau de la tête des clous de fixation des bardeaux, à moins que le recouvrement soit supérieur à 80 mm auquel cas le collage se fera dans la zone comprise entre la ligne de pureau et celle de clouage ;
  • pour des pentes supérieures à 200%, seul un collage à partir de points de colle préfabriqués est envisageable. Dans ce cas, les jupes des bardeaux seront collées sur la bande de bardeaux inférieure par chauffage des points de colle.

 

Une fois les bardeaux mis en œuvre, les différentes parties de la couverture peuvent être réalisées :

  • Egouts : à l’aide d’une bande d’égout métallique à larmier ou d’une bande métallique préfabriquée sous Avis technique favorable pour cet emploi ;
  • Rives : en éléments métalliques ou éléments de bardeaux ;
  • Faîtage et arêtier : comme pour les rives, ils peuvent être métalliques ou en bardeaux bitumés ;
  • Noues : elles peuvent présenter un revêtement d’étanchéité ou être en bardeaux bitumés ou métalliques ;
  • Raccordement sur pénétrations continues : ce raccordement est effectué en combinant des noquets, a minima tous les deux rangs, à une bande de recouvrement ;
  • Raccordement sur pénétrations discontinues (par exemples, souches, châssis, fenêtres de toit, etc.) : ces raccords sont principalement mis en œuvre à l’aide de façonnés métalliques sur les 4 côtés de la pénétration.

 

Ventilation en sous-face du support de la couverture

La ventilation de la sous-face du support de la couverture est obligatoire. La surface totale des orifices doit être de 1/500 de la surface de la couverture au minimum.

Au niveau de la paroi plafond, l’étanchéité à l’air doit être continue.

En complément, pour une isolation sous rampant :

  • la lame d’air entre l’isolant et la sous-face du support de couverture doit être d’au moins :
  • 4 cm pour les rampants allant jusqu’à 12 m ;
  • 6 cm au-delà ;
  • il faut tenir compte des possibilités de foisonnement de certains isolants dans le dimensionnement de la lame d’air ;
  • la perméance de la paroi plafond ne doit pas dépasser 0,06 g/m².h.mmHg.

 

 

N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du DTU 40.14. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’Afnor ou du CSTB.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2245 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Construction d'une cheminée - NF DTU 24.1& NF DTU 24.2

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation