Projet de loi sur la création et le patrimoine : ce qui va changer

Projet de loi sur la création et le patrimoine : ce qui va changer

Le recours obligatoire à un architecte dès 150 m2 au lieu de 170 m2 est l'une des dispoitions retenues par le projet de loi sur la création, l'architecture et le patrimoine.



Saluant ce vote à main levée, intervenu après des débats accélérés, son rapporteur Patrick Bloche (PS) a évoqué une "grande loi culturelle" à venir, qui "marquera le quinquennat". Le texte doit repasser au Sénat avant une probable commission mixte paritaire (7 députés-7 sénateurs).

 

La ministre de la Culture Audrey Azoulay qui a récemment remplacé Fleur Pellerin, porteuse du projet, a rappelé les "principes" qui le guident : "protéger les artistes, la liberté, la diversité".

 

Les députés se sont concentrés sur son volet concernant le patrimoine, modifiant, mais à la marge, ses dispositions sur l'archéologie préventive ou les monuments nationaux. Ils se sont de nouveau prononcés en faveur d'un seuil à 150 m2 pour le recours obligatoire à un architecte, contre 170 m2 actuellement.

 

Moins de restrictions pour l'implantation des éoliennes

 

Après d'âpres débats, ils ont aussi supprimé une disposition qui avait été introduite au Sénat pour limiter les implantations d'éoliennes. En outre, ils ont changé la dénomination des "cités historiques" prévues dans le projet de loi initial, les rebaptisant "sites patrimoniaux remarquables".

 

Un ultime amendement a été adopté, porté par des députés LR, et prévoyant, pour la conduite de visites guidées dans les musées de France et les monuments historiques, que des opérateurs privés puissent les réaliser en ayant recours à des guides-conférenciers titulaires d'une carte professionnelle.



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2256 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Agenda

Boutique

La ferronerie d'art