Repli modéré pour le marché de l’outillage sur l'année 2023

Le SECIMPAC annonce les chiffres du marché de l'outillage pour 2023. © Freepik

Si l'année 2021 avait été exceptionnelle, suivie d'un recul de 9 % en 2022, l'année 2023 marque un moindre repli (2 %) pour les ventes d'outillages électroportatifs, comme l'annonce le président du SECIMPAC.




Si l'année 2021 avait été exceptionnelle, suivie d'un recul de 9 % en 2022, l'année 2023 marque un moindre repli (2 %) pour les ventes d'outillages électroportatifs, comme l'annonce Tommaso Comboni, le président du SECIMPAC (Syndicat des Marques d’Outillages Portatifs et Consommables pour les Professionnels et le Grand Public).

À savoir que le SECIMPAC rassemble plus d’une trentaine d’entreprises du secteur et représente les marques iconiques de la filière des outillages motorisés et leurs consommables, ainsi que les outils à main et les instruments de mesure destinés aux professionnels du bâtiment et de l’industrie, aux bricoleurs et à l’entretien des espaces verts.

En 2022, le chiffre d’affaires cumulé des entreprises adhérentes du SECIMPAC était de près de 3,4 milliards d’euros pour 6 400 salariés (en France).

 

 

Les ventes annuelles à la distribution professionnelle

Hors e-commerce, les ventes annuelles outillages motorisés (électriques filaires et sur batteries, thermiques et pneumatiques) à la distribution professionnelle demeurent sur une tendance baissière pour le premier trimestre 2023, avant de se stabiliser sur les mois suivants. Même si l'année se termine sur un recul modéré de l'ordre de 2,5 %, cela reste sur un niveau bien supérieur à la période pré-covid. 

Les produits à batterie, stables sur l'année 2023, représentent désormais 66 % des ventes d’outillages énergisés. C'est la famille vissage qui remporte la palme de la famille la plus dynamique, avec une belle progression de 13 % par rapport à 2022.

Quant à la famille des consommables, elle est à nouveau en hausse.

De fait, l’année 2023 confirme la belle vitalité du marché de l’outillage professionnel qui, bien qu'il soit en léger recul annuel, est en passe de vouloir consolider une partie de sa croissance remarquable des années 2020 et 2021. Le marché va crescendo, poussé par deux familles de produits, les tondeuses à batterie et les robots, dont la vente est boostée par le pro (terrains de sport et golfs). En sus, ce marché résiste mieux que le grand public, grâce notamment à une dynamique correcte des travaux de seconde œuvre.

 

 

Les ventes annuelles auprès de la distribution grand public

Elles s'entendent toujours hors e-commerce, pour un marché du bricolage continuant sa lente dégringolade (après une année 2021 remarquable) : - 6,6 % par rapport à 2022, qui avait déjà subi une première chute.  

 

Les ventes des produits sur batterie, plus résilientes, ne sont en baisse que de 4 % et voient leur proportion passer de 47 % (2019) à 54 % l’an passé. © Bosch

 

 

La famille des consommables, après une année 2022 dynamique (+ 16 %), est en baisse de 9 % sur l'année 2023.

Le bât blesse du côté de la distribution spécialisée, qui est intéressée par un redressement des leviers promotionnels et plus impactée par la croissance du e-commerce.  

 

 

Quid du marché des outillages motorisés pour l'entretien des jardins et forêts ?

Après plusieurs années de forte progression (24 % en 2021, par exemple), le marché a stagné, avant de subir une baisse des ventes de près de 5 % (sur les ventes en 2023 par rapport 2022).

Les outillages sur batterie constituent près de la moitié des ventes en volumes, en progressant de 8 % en cumul sur l’année 2023, alors que les ventes d’outillages thermiques baissent de 12 % en 2023, malgré un premier trimestre en augmentation et à l’image des deux précédentes années (8,3 % pour 2022 et 16 % pour 2021).

 

Toutefois, cette part de marché de l’outillage thermique correspond toujours à près de la moitié des ventes en valeur. © Stihl

 

 

Le e-commerce a le vent en poupe

Quel que soit le marché, et même si ce circuit demeure minoritaire (seulement 7 % des ventes), les ventes e-commerce continuent leur croissance encore sur 2023 : + 15 %, et ce après une année 2022 en net recul (- 4,2 %).

En 2023, les ventes chez les distributeurs spécialisés restent stables et constituent près de 70 % en valeur des ventes toutes technologies confondues.

 

 

 

Biennale de l’outillage : 5e édition

Le SECIMPAC et ses adhérents ont annoncé que la cinquième édition de la Biennale de l’outillage se tiendra le jeudi 5 décembre 2024 à 17h30 à la Maison de l’Océan (Paris 5ème), un événement de nature à rassembler tous les acteurs de la filière de l’outillage.

 



Source : batirama.com / Laure Pophillat

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (12 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits