Un chantier bas-carbone pour raccorder une toiture photovoltaïque avec Enedis et MTPe

Le chantier bas-carbone d'Enedis et MTPe pour raccorder une toiture photovoltaïque. ©Photo Enedis/MTPe

L’expérimentation de chantiers « bas carbone » traduit la volonté d’Enedis comme de ses partenaires, de limiter l’impact environnemental de leurs activités en faveur d’une société plus juste et durable




Avec l'objectif de réduire l’empreinte environnementale de leurs chantiers, Enedis et MTPe accomplissaient ensemble ce projet bas-carbone, en priorisant des machines et des méthodes de travail ayant une empreinte réduite sur l’environnement.

 

 

La collaboration d'Enedis et MTPe sur un chantier "bas-carbone"


Ce jeudi 15 février 2024, à Bourgoin-Jallieu, dans l'Isère, Chris Merel, directeur territorial Isère d’Enedis et Guillaume Reguillon, directeur général de MTPe, pilotaient la réalisation d'un chantier “bas-carbone” dans le cadre d’un raccordement sur le réseau électrique d’une toiture photovoltaïque d'un magasin Décathlon. Jean-Pierre Girard, 1er adjoint au Maire de Bourgoin-Jallieu, Didier Rambaud, sénateur de l’Isère et Marjolaine Meynier-Millefert, députée de la 10e circonscription de l’Isère, se sont rendus sur place pour l'occasion.

 

 

Chris Merel, directeur territorial Isère d’Enedis, Guillaume Reguillon, directeur général de MTPe, Jean-Pierre Girard, 1er adjoint au Maire de Bourgoin-Jallieu, Didier Rambaud, sénateur de l’Isère et Marjolaine Meynier-Millefert, députée de la 10e circonscription de l’Isère. ©Photo Enedis/MTPe

 

 

 

Enedis, faut-il le rappeler, est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Elle emploie 39 000 personnes, au service de 37,5 millions de clients. Enedis développe, exploite et modernise 1,4 million de kilomètres de réseau électrique basse et moyenne tension (230 et 20 000 volts) et gère les données associées.
Quant à MTPe, regroupant 55 salariés et dont le siège est basé à Pont-Évêque (38), son territoire d'intervention s’étend sur les départements de l'Isère, de la Loire, du Rhône et des deux Savoie. L'entreprise est spécialisée dans les réseaux d’énergie, notamment l’éclairage public, les réseaux de distribution, la fibre optique, la vidéo-protection et les bornes IRVE (Infrastructures de Recharge pour Véhicules Electriques).  
 

 

Prioriser des machines et des méthodes de travail ayant une empreinte réduite sur l’environnement


Avec l'objectif de réduire l’empreinte environnementale de leurs chantiers, Enedis et MTPe accomplissaient ensemble ce projet bas-carbone, en priorisant des machines et des méthodes de travail ayant une empreinte réduite sur l’environnement. Dans le cadre de cette initiative en faveur du développement durable, MTPe se place en position d'entreprise partenaire puisqu'elle met déjà quotidiennement en œuvre une politique RSE, et ce depuis 2018. Ainsi, elle investit dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre des équipements, mais également dans une perspective d’optimisation de la sécurité, d’amélioration des conditions de travail et de prise en compte des nuisances sonores.

 

 

Trois mesures primordiales

Trois mesures primordiales ont alors été mises en œuvre sur ce chantier, avec la spécificité que l’ensemble des solutions bas-carbone utilisées par l’entreprise sur les chantiers appartiennent à MTPe (matériel en propre) :

- La réutilisation des terres excavées directement sur le chantier à hauteur de 60 %, un procédé permettant d’éviter le transport des terres vers une décharge ou une carrière, ce qui diminue donc les émissions de CO2 (quant aux 40 % restant, ils seront recyclés) ;
 
- L’utilisation de matériels de chantier (mini-pelle, véhicule utilitaire, fourgon de liaison et pilonneuse) 100 % électriques ;

- L’usage d’un poids lourd alimenté au GNV (Gaz Naturel Véhicule).

 

 

 

L’utilisation de matériels de chantier (mini-pelle, véhicule utilitaire, fourgon de liaison et pilonneuse) 100 % électriques. ©Photo Enedis/MTPe

 

 

La calculette bilan carbone

Résultat plus que positif puisque le bilan carbone de ce chantier s’élève à 2,08 tCO2 contre 2,73 tCO2 avant l’application des mesures bas-carbone, autrement dit un gain de 24 % des émissions de gaz à effet de serre. Ledit gain a pu été réalisé grâce à l’utilisation de la calculette bilan carbone, un outil de mesure et de traçabilité mis en place par Enedis et qui permet d’estimer l’impact environnemental d’un chantier en tonne carbone.


 



Source : batirama.com / CP / Laure Pophillat

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits
PRB SOLUTIONS PSE


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (18 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


CALIDOO nativ