Rue Saint-Sabin (5) : Un concentré d’ingénierie

Rue Saint-Sabin (5) : Un concentré d’ingénierie

La rénovation de la Fondation Charles Léopold Mayer, rue Saint-Sabin à Paris, est aussi exemplaire sur le plan des équipements que sur celui de l’enveloppe. 



Les travaux d’optimisation menés depuis plus de dix ans sur une tour d’habitation de la Fondation à Lausanne, avec l’association suisse energo, ont préparé le maître d’ouvrage à être aussi performant et novateur dans le choix des équipements que dans le domaine de l’enveloppe.

 

La brochure éditée au sujet de cette opération détaille dans l’ordre les choix en matière de traitement d’air, de production de chaleur, de rationalisation du réseau électrique, l’option des toilettes sèches, et l’apport des panneaux photovoltaïques.

 

La mise en service au printemps 2015 permet de faire un point sur les consommations réelles un an après la mise en service.

 

Ventilation double flux

 

 

  1. Centrale de traitement d’air Gold RX de Swegon. © François Flohic

 

Le BET Amoes, relayé par l’entreprise Alizés, a logé au rez-de-chaussée une centrale de traitement d’air double flux Gold RX du Suédois Swegon, première centrale grand débit à avoir obtenu la certification PassivHaus en 2013.

 

Cela signifie que la centrale a été testée et approuvée en termes de récupération de chaleur et consommation énergétique. Elle est équipée d’un système d’échangeur rotatif : une roue rotative en aluminium avec une multitude de petits interstices, qui permet d’optimiser la récupération de chaleur avec un rendement élevé.

 

En pratique, l’air entrant froid de l’hiver est préchauffé par l’air vicié évacué, ou rafraîchi l’été selon le même principe. Le système a fait ses preuves durant l’épisode caniculaire de l’été 2015, maintenant la température ambiante autour de 27°C.

 

Chaudière unique basse température

 

Dans la brochure publiée par la Fondation, ce poste est présenté comme décisif en termes d’économies de dépenses. Les cinq chaudières à gaz vétustes sont remplacées par une seule chaudière basse température de 35 kWh.

 

Les radiateurs sont équipés de parois rayonnantes en pierre et les utilisateurs disposent d’un thermostat individuel. Il s’avère que la température effective sera plutôt autour de 21°C.

 

Malgré le triple vitrage argon, les occupants de certains bureaux largement vitrés demanderont un appoint de chaleur. De quoi relever le niveau maximal de puissance consommée par le bâtiment, fixé à 6,5 kw.

 

Toilettes sèches

 

 

  1. Un composteur d’une capacité de 25 000 visites par an coûte environ 10 000 euros. © François Flohic

 

Déjà relativement banales en Suède et en Suisse, les toilettes sèches défrayent encore la chronique à Paris. Il s’agit d’une option radicale pour limiter la consommation d’eau.

 

La Fondation s’est équipée du Système Clivus Multrum avec un composteur M300 au rez-de-chaussée et deux toilettes sèches au premier et second étage.

 

De cette façon, la consommation d’eau a été ramenée à 17 litres/jour/employé contre une moyenne habituelle située entre 30 et 50 litres.

 

 

  1. Principe de disposition de toilettes sèches. Croquis © FPH

 

80 m2 de panneaux photovoltaïques

 

La distribution électrique à l’intérieur du bâtiment a été refaite et le système d’éclairage n’utilise que des ampoules LED. Pour l’alimentation, 80 m2 de panneaux photovoltaïques installés en toiture apportent un complément appréciable et autoconsommé.

 

La part de l’énergie produite par ces panneaux a atteint 45% de l’énergie électrique consommée entre juin et septembre 2015. Pendant les week-ends notamment, les panneaux ont produit des surplus de l’ordre de 220 kWh, équivalent à trois jours de fonctionnement du bâtiment.

 

Ces surplus ont été réinjectés dans le réseau. Sur facture, l’économie générée par l’apport des panneaux a été de 1800 euros en quatre mois. N’oublions pas non plus l’apport des deux vélos d’appartement : grâce à un système développé par Stéphane Blanpied, pédaler pendant 15 minutes génère la puissance nécessaire à 8 heures d’utilisation de la lumière d’une table de travail !

 

 

  1. Légèrement surélevée, la toiture multifonctionnelle a été conçue d’emblée pour y disposer d’une importante surface de panneaux photovoltaïques. © François Flohic

 

Pilotage

 

Moins anecdotique, le système de pilotage et de contrôle des installations à distance. Il s’agit, comme l’explique la brochure, « d’un logiciel permettant de suivre à tout instant les consommations du bâtiment (électricité produite et achetée, gaz, eau) et d’identifier tout incident dans les systèmes (court-circuit, fusible, fuite d’eau) ».

 

Indéniablement, l’objectif de l’exemplarité a été atteint. Quand à la brochure détaillée disponible en ligne, elle ouvre la voie à la reproductibilité.

 

 

  1. Capture d’écran d’Automate, le système de pilotage et de contrôle à distance développé pour la Fondation par Alizés. © DR

 

 

Intervenants :

  • Maître d’œuvre : PChVT, Paris (75)
  • BET électricité, plomberie, ventilation : Amoes, Asnières-sur-Seine (92)
  • HVAC, plomberie et électricité : Alizés, Vandoeuvre les Nancy (54)
  • Toilettes sèches : Clivus Multrum, Thénezay (79)

 

 

Un an après

Consommations par an 1 avril 2015 - 29 mars 2016

  • Electricité :
    • 21 MWh acheté à Enercoop soit -50% d’électricité acheté
    • 8,3 MWH produite par les panneaux photovoltaïques 

Le bâtiment a consommé 21+8,3= 29,3 MWh, soit -30% d’électricité consommée

Références : 2010 : 42 MWh ; 2009 : 43 MWh ; 2008 : 38 MWh

 

  • Gaz (-78%) : 
    • 2.035 m3 soit 24.420 kWh
    • Références : 2010 : 110.000 kWh ; 2009 : 99.000.kWh ; 2008 : 105.000 kWh

 

  • Eau (-75%) :
    • 136 m3 soit 136.000litres rapporté à 35 personnes et par jour : 10,6 litres / personne / jour
    • Références : 2010 : 41 l/pers/jour ; 2009 : 38 l/pers/jour ; 2008 : 34 l/pers/jour

 

 

 

 

Réserves

 

  1. Visualisation de la consommation d’électricité en août 2015

 

  1. Températures extérieures et intérieures durant l’été 2015



 

Source : batirama.com / Jonas Tophoven

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1