DTU 31.1 – Charpente et escaliers en bois

DTU 31.1 – Charpente et escaliers en bois

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives au DTU 31.1 - Charpente et escaliers en bois.



 

Domaine d’application

Le DTU 31.1 “Charpente et escaliers en bois“ vise à donner les conditions de réalisation des travaux de charpente, pans de bois et escaliers en bois.

Il définit les règles à suivre pour :

  • La construction ;
  • L’entretien :
  • La réparation ;

d’ouvrages à structure bois ou mixte bois/métal de bâtiments et annexes.

Le DTU 31.1 ne traite pas :

  • des étaiements de soutien des terres dans le cas de réalisation de dénivellation ;
  • des maisons à ossature bois.

La version en vigueur de ce DTU, à la publication de cette fiche, est celle de mai 1993, amendée en février 1998.

Nota : Depuis septembre 2014, les dispositions particulières propres aux escaliers en bois sont données dans le NF DTU 36.3.

 

Matériaux visés

Les exigences que doivent respecter les matériaux nécessaires à l’exécution des charpentes et escaliers en bois (bois et matériaux dérivés, organes d’assemblage, colles, etc.) sont précisées dans l’article 3 du DTU 31.1.

 

Mise en œuvre : l’essentiel

Protection des matériaux et des ouvrages

Pour la pérennité des matériaux et des ouvrages, certains bois entrant dans la composition des charpentes, escaliers ou ossatures d’ouvrage devront être traités contre le lyctus et/ou le capricorne des maisons à l’aide de produits de préservation précisés dans l’article 4 du DTU 31.1. Selon le type de bois utilisé, ce traitement se fera par trempage diffusion, trempage court, aspersion ou en autoclave.

Aucune eau ne doit pénétrer entre les pièces en métal et les éléments en bois, à l’exception des dispositions qui permettraient une évacuation rapide et complète de cette dernière.

Une protection contre le feu devra être envisagée dans le cas où la règlementation la prescrirait.

Outre les éléments en bois, ceux en acier devront être protégés de la corrosion sur toutes leurs faces, avant mise en œuvre, y compris les organes d’assemblage, sauf s’ils sont inoxydables par nature.

 

Conception

Selon le type de charpente, les plans d’atelier et de chantier se traduiront par une épure au sol ou des plans d’exécution.

Selon les besoins, les éléments à traiter sont notamment :

  • les flèches et contreflèches (amplitude globale de la déformation inférieure à 1/150 de la portée) ;
  • le réglage et les ancrages des ouvrages ;
  • les dispositifs d’entretoisement (longueur libre des solives inférieure à 60 fois leur épaisseur) ;
  • les contreventements (peuvent être assurés par des poutres incorporées dans l’ossature, les panneaux supports de couverture, etc.) ;
  • les planches de rives ;
  • etc.

 

Préparation des bois et exécution des éléments d’ouvrage

Les bois utilisés pour la réalisation des ouvrages, avant mise en œuvre, doivent respecter certaines tolérances dont les principales sont rappelées dans le tableau ci-dessous :

 

Dimensions transversales

Types de bois

Détails

Tolérances

Bois grossièrement équarris

/ ± 5%

Sciages

Dimensions > 50 mm +0/-5 mm
Dimensions ≤ 50 mm ± 3 mm

Bois lamellés-collés

Epaisseurs -2/+5 mm
Hauteurs des sections ± 2% limitées à ± 10 mm

Longueurs

Jusqu’à 6 mètres

± 8 mm

Au-delà de 6 mètres

± 10 mm

 

L’article 6 du DTU 31.1 précise également les tolérances à respecter pour le positionnement des pièces des charpentes en treillis et les assemblages. Ces derniers peuvent être à entailles, par juxtaposition (par exemple : boulonnés, cloués, etc.), avec des organes complémentaires d’assemblage (par exemple : à l’aide de clavettes, anneaux ou goujons tronconiques), à goussets métalliques ou en bois, collés, etc.

 

Pose des ouvrages

Les éléments d’ouvrages ne doivent pas subir de sollicitations non prévues lors de leur transport. En général, sauf dispositions particulières, les éléments de charpente assemblés avec des connecteurs métalliques ou des goussets sont transportés verticalement.

Les cales d’appui, en matériau durable, sont mises en œuvre de manière à ce qu’un garnissage par mortier puisse être envisagé et doivent être laissées en place après scellement.

Les appareils d’appui sont posés et réglés en respectant les tolérances précisées dans l’article 7 du DTU 31.1. Les scellements au pistolet ne sont envisageables que pour des fixations provisoires.

Une fois les ouvrages levés, les dispositifs de stabilité et/ou de contreventement provisoires nécessaires doivent être maintenus en place jusqu’à ce que les conditions suivantes soient respectées :

  • pose de tous les contreventements définitifs de toiture et de long pan ;
  • exécution des scellements des palées de stabilité en long pan ;
  • atteinte d’une résistance suffisante pour les mortiers de scellement.

 

L’article 7 du DTU 31.1 traite également des prescriptions à respecter pour :

  • le chevronnage ;
  • les panneaux supports de couverture et d’étanchéité ;
  • le solivage ;
  • le contreventement assuré par les panneaux supports de couverture ;
  • les bardages en long pan.

 

Tolérances

Les tolérances que doivent respecter les ouvrages en bois sont :

 

Cotes d’implantation et grandes dimensions de l’ouvrage

Tolérances

Jusqu’à 7,5 mètres ± 0,5 cm
à 10 mètres ± 1,5 cm
à 100 mètres ± 5 cm
Valeurs intermédiaires par interpolation linéaire entre 7,5 m et 10 m
et entre 10 m et 100 m.

Niveaux sur une longueur de 10 m

± 1 cm

Aplombs

± 2,5 mm/m sans excéder ± 2,5 cm

 

N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du DTU 31.1. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’Afnor ou du CSTB.

 

 

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Bulli
  • 0
  • 0

Pour charpente en fermettes posée mi 1995, y a t-il un risque d'attaque par capricornes. Localisation Vaucluse nord (climat sec, non humide).

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2258 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique