Une « indemnité de perte de gains » pour les travailleurs indépendants en Avril

Une « indemnité de perte de gains » pour les travailleurs indépendants en Avril

Les travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce bénéficieront, en avril, d’une « indemnité de perte de gains ».



La CPME, le Medef et l’U2P annoncent que cette aide exceptionnelle validée par le Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants (CPSTI), avec l’accord des ministères de tutelle, sera modulable en fonction du niveau de cotisations de chacun au régime de retraite complémentaire des indépendants (RCI), et ce dans la limite maximale de 1250 € nets d’impôts et de charges sociales.

 

Le paiement de cette somme, qui ne pourra excéder le montant des cotisations annuelles au RCI, sera uniquement conditionné au fait d’être en activité au 15 mars 2020 et immatriculé avant le 01er janvier 2019.

 

Elle sera versée prochainement par le CPSTI, via les Urssaf, sans que les indépendants concernés n’aient la moindre démarche à accomplir.

 

 Cumul possible avec les aides de 1500 euros du Fonds de solidarité

 

Cette aide sera cumulable avec le fonds de solidarité mis en place par le gouvernement à l’intention des petites entreprises. Rappelons qu’une aide de 1500 euros et de 2000 euros ont été mises en place.

 

Ainsi, les travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce aujourd’hui en grande difficulté, bénéficieront d’une forme de revenu de substitution, et ce sans que les finances publiques soient mises à contribution.

 

Par ailleurs, la CPME, le MEDEF et l’U2P demandent à ce que les cotisations et contributions sociales, déjà reportées en mars et avril, puissent l’être également au mois de mai si la situation l’exige.

 


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

5 Commentaires


- -
  • par jacques
  • 0
  • 0

Bonjour GeG, je ne pense pas que cette prime soit reconduite pour 2 bonnes et simples raisons. 1) C'est que nous sommes en dé-confinement et la caisse RCI a vu ses comptes amputés d'une grosse somme. 2) Si nous voulons espérer obtenir plus tard un semblant de retraite, il ne faut pas vider nos caisses. Aujourd'hui nous ne sommes pas encore sortis du COVID 19 tant qu'il n'y aura pas de vaccins ou remède. Malheureusement, personne n'est en mesure de savoir quand cela s'arrêtera (1, 2 , 5 , 10 ans). La seule chose que nous pouvons espérer, c'est que tout à chacun, nous mettions tout en oeuvre dans nos commerces et entreprises pour permettre de revenir à une vie pseudo-identique en changeant nos habitudes. Opter pour une vente de nos produits en ligne et le client passe en boutique avec sa carte de fidélité pour enregistrer ses points et pour retirer sa commande et à nous d'en profiter pour lui glisser un échantillon pour le fidéliser et lui faire découvrir notre nouvelle gamme. Faire des sens de circulation dans nos boutiques pour que les clients puissent voir tous les produits (façon IKEA) et leur faire essayer nos échantillons. Je ne vais pas vous apprendre votre métier, mais moi qui suis artisan dans le BTP. Je vous souhaite à tous une bonne reprise avec, comme à l'époque de hippomobile pour les comédiens devant leur théâtre, plein de merde.


- -
  • par GeG
  • 0
  • 0

Bonjour j'aurai aimé savoir si l'aide de 1250 € sera reconduite les mois prochains ? merci


- -
  • par jacques
  • 3
  • 0

Tout le monde ne touchera pas 1250€. Cela dépendra du montant des cotisations que tout à chacun aura versé à la Retraite Complémentaire des Indépendants (RCI). Il est déjà bien de constater que notre gouvernement est pensé à nous (artisans et commerçants) en nous octroyant une aide NON imposable de 1500€ et un complément de 2000€ sous conditions et voir encore plus pour certains commerçants (resto, bar, hôtellerie) . Au lieu de râler et demander à ton pays de t'aider, demande toi ce que tu peu faire pour ton pays. Chez certains de nos voisins, rien n'est fait ni pour les indépendants ni pour les salariés. Alors relève la tête, remonte les manches et prépare l'après confinement


- -
  • par SYLVIE
  • 0
  • 0

sur quel base l’Urssaf va nous verser cette aide ? Le fait de ne pas prendre de rémunération ou baisse de plus de 70 % ? Comment ?


- -
  • par MegaLol
  • 0
  • 1

On maintient le smic jusqu'a 4.5x pour les salariés, et les indépendants doivent vivre avec 1250€ ? Triple peine pour les indépendants - Perte de bénéfice - Pas de salaire - Et empruntez pour sauver vos boites messieurs mesdames !!! Vous raquerez ensuite ! On vit comment avec 1250€ quand c'est moins que ton loyer ? :D On peut avoir l'APL et la CAF ? :D :D

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1174 votants)
Oui
Non
 

Boutique