pave biofib 2014-03-15
Actualité batiment : batirama.com
Articles  Produits  Chiffrage  Emplois  Formations 
ARTIDEVIS Autopub
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

|  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Favoris  |  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Votre panier  |  

Se déconnecter

 Se connecter   

Carrelage des sols extérieurs : un marché en perte de vitesse ? (page 2)


 

Solution n°1 : pose scellée

 

 

Pas questions de déroger au NF DTU 52.1.lors de la mise en œuvre de carrelage en pose scellée. Dans sa version révisée, ce dernier impose de réaliser une couche de désolidarisation drainante.

Une couche de désolidarisation drainante

doit être réalisée lors de la mise en œuvre de carrelage en pose scellée en extérieur. Elle est constituée d’un lit de granulat de 2 cm d’épaisseur d’une granulométrie 2/10 mm surmonté d’un voile non tissé synthétique d’au moins 170 g/m2.

 

Dans le cas de pose scellée sur Systèmes d’étanchéité liquide (SEL), la couche de désolidarisation admise est un voile non tissé d’au moins 150 g/m2 surmonté d’un film synthétique d’au moins 100 micromètres d’épaisseur.

 

Cette couche de désolidarisation peut aussi être effectuée au moyen d’un système de drainage bénéficiant d’un Avis technique ou d’un Document Technique d’application visant cet emploi.

 

Le support

est constitué d’un dallage seul ou d’un dallage associé à une forme de pente à une pente minimale de 1,5% en éloignant les eaux du bâtiment. L’épaisseur minimale du mortier de scellement est de 5 cm, et son dosage est conforme au NF DTU 52.1 P1-2 (CGM).

 

Des joints de fractionnement

d’au moins 5 mm de large doivent être prévus. Ils sont réservés à la pose dans l’épaisseur du mortier de scellement et du revêtement en respectant une surface maximum de 20?m2 avec une longueur maximale de 5 m, ou 4 m dans le cas pose sur SEL.

 

Les joints périphériques auront une épaisseur de 5?mm au minimum pour les balcons et loggias non étanchés, et de 10 mm au minimum dans tous les autres cas.

 

La surface du carreau

céramique n’excède pas  2?200?cm2, et 6 400 cm2 pour les pierres naturelles. Exception faite des carreaux de terre cuite et étirés pour lesquels la largeur minimale de joint est de 6 mm, pour tous les autres revêtements elle est de 2 mm pour les surfaces < à 120 cm2 et 5 mm au-delà.

Publié le 03/10/2011
Batirama.com

1
2
3
4
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
 
Devis facture express P2F

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
C'est sous ce nom que votre commentaire sera publié.
 * Email :  
Une alerte sera envoyée à cette adresse lors de la publication de votre commentaire.
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
cellumat
Actualités batiment
Le label RGE et l'éco-conditionnalité des aides publiques à la rénovation énergétique c'est ... (185 votants)
davantage de paperasse, ce n'est pas le moment !
une valorisation du savoir-faire des entreprises labellisées
un bon moyen de nous soutirer encore de l'argent alors que nous avons déjà fait nos preuves
l'espoir de voir disparaitre du marché les entrepreneurs incompétents ou peu sérieux
une usine à gaz, je n'y comprends rien !
 
batirama.com sur Twitter
Retrouvez-nous sur Twitter
batirama.com sur Twitter
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
isocell
ARTIBAT 2014 juin à septembre